Coordonnées 1244

Publié 16 août 2017

-
-
3 137 m
2 193 m
0
3,5
7,1
14,11 km

Vu 767 fois, téléchargé 30 fois

près de Gavarnie, Occitanie (France)

|
Afficher l'original
Excursion circulaire très belle et peu connue pour gravir les sommets de Gabieto pour la crête SO et Taillón en quittant la colline des Tentes, au-dessus de Gavarnie.
Les sommets de Gabieto sont quelque peu éclipsés par la proximité d’autres sommets emblématiques de la région de Gavarnie, tels que le Taillón, le Casco et la Torre de Marboré, et principalement par le fossé de Roland, ainsi que parce qu’ils sont un peu à part. refuge de Serradets, d'où la voie la plus facile est celle de Taillón.
De plus, si vous pouvez monter depuis Ordesa ou Bujaruelo, les dénivelés dépassent deux mille mètres.
Si les sommets de Gabieto sont généralement atteints après Taillón, en partant de la brèche Roland, l'ordre est inverse, c'est-à-dire que nous allons d'abord grimper aux trois sommets de Gabieto, puis à Taillón.
De Taillón, nous avons deux options pour retourner à la colline des Tentes: l’une se poursuit jusqu’à l’ouverture de Roland et du refuge de Serradets et l’autre consiste à retourner pratiquement d'où nous venons, en évitant le retour de la crête SO tout en effectuant un siphonage Environ 2720 mètres pour remonter à 2850 mètres d'altitude depuis Gabieto. Ce siphon a l'avantage de pouvoir nous fournir de l'eau à nouveau.
Il ne faut pas confondre le bord SO des pics de Gabieto avec le bord O, car cela est très difficile, alors que le bord SO est un long, mais facile, sabot qui ne passe pas le degré II.
Je tiens à souligner que le tracé de cet itinéraire est décrit sur la carte et que, par conséquent, le passage à travers la crête est orientatif, en essayant d’ajuster le tracé au maximum avec la réalité. Mais sur le sol, tout est collé et même un petit chemin borde tous les gendarmes qui impressionnent un peu et, dans les sections de la falaise, le mur est généralement assez large et vous pouvez grimper là où vous êtes mieux.
En raison de la longue approche en véhicule de Gavarnie et de la colline des Tentes (lieu situé à 2208 mètres où la voiture est laissée), il est conseillé de commencer l’excursion dans deux jours. comme ils sont plus de 500 km entre la première autoroute et ensuite la route, ce que nous ferons dans environ 7 heures) ou même mieux dans trois, laissant deux jours pour les voyages.
Nous devons également garder à l'esprit que dans la ville de Lorda (Lourdes), il y a un virage à gauche, car si nous traversons le centre du village, nous pouvons perdre plus de 45 minutes dans la mise en bouteille continue.
Comme nous allons passer la nuit après avoir parcouru une partie de la route, il est très important d’apporter de l’eau, car nous ne la trouverons probablement pas tout au long du trajet et une bonne partie du trajet retour.
La description du panoramique est pour une occasion plus favorable, car le brouillard m’a accompagné pendant la traversée de la partie la plus haute de la crête, mais supposons qu’il soit très étendu, principalement vers le sud avec la Tendeñera. et la fusée Otal en face de lui.
Ainsi, situés sur le parking des Tentes, nous suivrons ce qui reste de la route goudronnée, qui se dégrade de plus en plus et qui nous conduit jusqu'au port de Bujaruelo.
Pendant ce court trajet, nous pouvons admirer les murs de N del Taillón et du Gabieto Oriental à tout moment, car nous les avons devant nous.
En quelques minutes, nous atteignons le passage frontalier du port de Bujaruelo, où la route se termine et à gauche, commence le chemin large et balisé qui mène au refuge de Serradets.
Nous continuerons tout droit du côté aragonais du port. Là, il y a la route qui descend à Bujaruelo, un chemin qui ne continuera que sur quelques mètres, car à notre gauche, nous verrons des points de repère et un sentier qui monte en diagonale le long du pied du Gabieto. Après quelques mètres, le chemin devient très clair et il se dirige vers une pince marquée.
Dans ce chemin en diagonale, le chemin traverse une belle zone herbeuse.
Arrivés au collecteur, nous entrons dans un petit cercle fermé par le col de la Forqueta del Gabieto et d'où commence le difficile bord ouest de Gabieto.
Le Coll de la Forqueta n’est pas celui qui va au bout du cercle, mais il est caché en bas et à droite, de toute façon le chemin est très clair et balisé.
Forte montée finale au Coll de la Forqueta.
Une fois dans le cou, nous changeons de vallée et entrons dans une nouvelle petite vallée fermée par le cou du bord du Gabieto.
Nous devons faire attention pendant la descente en diagonale vers le fond de cette vallée, car elle est un peu délicate et nous devrons peut-être un jour nous aider les mains.
Nous avons maintenant deux alternatives, car dans cette petite vallée, nous avons une magnifique zone herbeuse au cas où nous voudrions passer la nuit, même s'il y a des pierres de bivouac.
Si nous choisissons cette alternative, lorsque nous atteignons le fond de la vallée, nous devons tourner à droite et descendre quelques mètres afin d’atteindre cette zone herbeuse petite et unique (belle, mais manquant d’eau); tandis que si nous voulons continuer jusqu'aux sommets, lorsque nous atteindrons le bas du coma, nous devrons tourner à gauche et commencer à le gravir.
La première partie est formée de gros blocs et la dernière montée au col est une forte pente de llicorella. Comme dans le cas du cou Forqueta, le CO du Gabieto n’est pas la partie la plus basse, car nous atteindrons une pince légèrement plus haute à gauche du point le plus bas, évitant ainsi un gerdarme. très caractéristique
Nous sommes maintenant au début de la crête SO et la vue s'ouvre du sommet de Taillón au Monte Perdido.
À première vue, la crête impressionne, mais ce n’est pas du tout difficile, le premier à me dire qu’il ya juste au début est facilement flanqué par la droite; nous allons trouver des jalons stratégiquement situés.
Il monte essentiellement à la droite du bord ou du même fil; Les étapes successives que nous trouvons sont peu inclinées et très larges et nous pouvons nous amuser à grimper où nous voulons.
C'est un peu long et quand il semble que vous atteignez le sommet, un nouvel os est toujours légèrement plus haut.
Enfin, une prolifération de points de repère indique que nous avons atteint le sommet du Gabieto occidental. Nous contemplerons le panoramique (si le brouillard le permet) et nous continuerons la crête, maintenant beaucoup plus plate et sans difficultés; Nous allons descendre un peu et nous remonterons pour traverser Gabieto Central, un pas en avant et nous redescendrons un peu pour revenir au Gabieto Oriental.
Ce sommet est le point que nous voyons à droite du Taillón depuis la colline des Tentes. La vue doit donc être très large ainsi que sur le mur nord, mais dans le cas décrit, le brouillard l’a empêchée.
Maintenant, la route vers Taillón est très facile et beaucoup plus marquée qu’avant.
Nous allons descendre sans difficulté et suivre un chemin jusqu'au col de Gabieto. De là, la crête en direction du Taillón est compliquée et le chemin part à la recherche d'une ample corniche allant à droite et à mi-hauteur qui permet d'atteindre un cou situé dans un émoi qui sort du sommet du Taillón en direction du sud.
Ayant atteint cette colline, il suffit de suivre le large carénar jusqu'au sommet du Taillón.
Malgré le froid et le brouillard, au sommet du Taillón, il est toujours possible de trouver des randonneurs qui empruntent le chemin normal du refuge des Serradets et de la brèche Roland, c’est l’un des sommets les plus faciles à gravir plus de trois mille mètres plus loin. chemin
Mais si nous avons campé ou laissé les patracols dans la zone herbeuse avant le bord du bord, nous devrons revenir.
Pour ce faire, nous devrons revenir sur nos marches jusqu'au col de Gabieto, où nous laisserons le chemin qui nous ramènerait au sommet est de Gabieto et nous entamerons une descente directe vers le bas du coma formé par les sommets de Gabieto et de Taillón.
Il n'y a pas de chemin, mais le terrain vous permet de le télécharger facilement. À une altitude d'environ 2720 mètres, nous trouverons la première eau de toute la randonnée et nous avons devant nous le gravier en pente d'ardoise qui retourne au bord de la SO.
Nous devons garder à l’esprit que le cou ou l’espace mentionné n’est pas la partie la plus basse; celui-ci se trouve à la gauche du cou que nous atteindrons, mais il est indéniable que les éboulis l’entraînent là-bas.
Y aller n’est pas aussi douloureux que cela puisse paraître à première vue, mais dans tous les cas, il s’agit d’une montée raide d’environ 150 mètres.
Une fois au sommet de cette colline, nous retrouverons l'itinéraire de montée qui se poursuivra jusqu'au Coll de Tentes.
HEURES:
De Coll de Tentes à Coll de Bujaruelo: 20mn
Du col de Bujaruelo au Coll de la Forqueta del Gabieto: 1h 05mn
Du col de la Forqueta à la zone herbacée: 15mn
De la zone herbeuse au cou ou au vide SO de Gabieto: 1h 05mn
De la brèche au sommet du Gabieto Occidental: 50mn
De l’Ouest de Gabieto à l’Est: 15mn
De Gabieto Oriental au Coll de Gabieto: 25mn
Du col de Gabieto au sommet du Taillón: 35mn
Del Taillón à nouveau au cou de Gabieto: 20mn
Du cou au bas du coma, niveau 2720: 20mn
Du fond du coma au cou ou au trou SO: 40mn
De la brèche à la zone herbacée: 30mn
De la pelouse au Coll de la Forqueta: 20mn
Du col de la Forqueta au col de Bujaruelo: 45mn
De la colline de Bujaruelo à la colline des Tentes: 15mn
TOTAL: 8h

Vous pouvez également suivre cet itinéraire et d’autres sur le blog:
http://estanysicims.blogspot.com.es/2017/08/pics-de-gabieto-occidental-3034m.html
Ou en cliquant ci-dessous: "voir plus"

View more external

Cet itinéraire est créé à partir de l'ordinateur. Il est donc très important de lire la description, car la mise en page peut être supprimée du chemin réel. Cet itinéraire est tracé à partir de l'ordinateur. Il est donc très important de lire la description, car la mise en page peut être séparée du chemin réel.

2 commentaires

  • Photo de Joseba.G

    Joseba.G 17 janv. 2019

    Tenemos intención de hacer esta ruta que has colgado, el primer fin de semana de Agosto, pero tenemos algunas dudas.

    Esta ruta tiene algún paso muy complicado en el que haya que ir encordado o con riesgo de caida por el mal estado de la roca??

    Nos han comentado que en la cresta de los Gabietos hay que utilizar las manos en muchas ocasiones, es cierto??

    Muchas gracias!!

  • Photo de jspdetera

    jspdetera 17 janv. 2019

    Joseba.G Efectivamente en la cresta hay que ayudarse con la manos. Peró és muy fàcil i no és neserario encordarse. Tampoco hay pasos verticales. La que es una cresta difícil és la cresta oeste, peró subimos por la SO

You can or this trail