-
-
3 664 m
1 964 m
0
2,9
5,8
11,63 km

Vu 703 fois, téléchargé 13 fois

près de Le Cugnon, Auvergne-Rhône-Alpes (France)

Itinéraire : Montée au refuge des Conscrits par le glacier de Trélatete. Montée au col des Dômes par le glacier de Trélatête, traversée des dômes 3-2-1 et de l'aiguille de la Bérangère, descente au refuge de Trélatête par Chaborgne.

Accès Conscrits : le sentier "officiel" d'accès au refuge des Conscrits est fermé et interdit jusqu'au 21 juillet (voir image du panneau affichant l'arrêté municipal). Dans les faits, la passerelle est vérifiée, les cordes fixes qui ne sont pas sous la neige sont en place. Mais il reste de la neige sur certains tronçons, pouvant nécessiter l'usage du matériel d'alpinisme. Le 21 juillet, la neige devrait avoir fondu ! La trace d'ici là va se faire peu à peu.

Nous sommes descendus au bas du glacier par l'itinéraire de printemps et avons remonté la langue de glace fragile, en traversant 2 crevasses ouvertes avec bouchons de neige très molle.
Un meilleur passage aurait été de rester sur le sentier du mauvais pas jusqu'au bout, de descendre au bord du glacier par la moraine, de longer le cours d'eau et de le traverser par le névé bien visible sur la photo plus bas, pour prendre pied sur le glacier.
Une fois sur le glacier nous avons atteint en crampons le plateau supérieur du glacier par une bande de neige résiduelle rive droite du glacier. De là par le sentier raide dans la moraine pour atteindre le refuge par les névés de l'itinéraire de printemps.

Conditions pour la traversée des dômes : enneigement très important autour du refuge des Conscrits. Les conditions globales sont très bonnes, même si le regel moyen mardi matin nous a gêné dans la descente au col de la Bérangère.
La trace est bien marquée sur l'itinéraire, sauf entre le 1er dôme et le début de la pente raide à descendre vers le col de la Bérangère.

Nous avons mis les crampons au refuge.
Pas de crevasses visibles (sauf deux fissures de quelques centimètres de large sans formation de pont de neige) sur l'itinéraire suivi avant les abords du col infranchissable.
Sous l'aiguille nord de Trélatête, la trace monte entre deux langues d'une grosse avalanche de séracs, puis traverse la langue de gauche pour rejoindre la combe sous le col des dômes.
Sur l'arête des dômes, la trace est marquée mais sans plus.
Le début de la descente est en neige dure sans trace (présence de brouillard lors de notre passage à cet endroit).
Quand la pente devient plus raide, la trace est à nouveau un peu marquée. La veille le regel était excellent et les cordées ont peu marqué le passage.
Mardi matin, la croute de regel sur un fond non compacté cédait irrégulièrement sous le pas, rendant la progression peu confortable. Enfoncement plus haut que le genou.
Bonne trace mieux regelée pour la remontée à la Bérangère.
Beaucoup de neige, un court ressaut rocheux contourné facilement à gauche par la neige. Il ne fut pas nécessaire de faire le crochet à droite par les vires.

Descente de la Bérangère par Chaborgne :
Du sommet, nous avons suivi la bonne trace à droite qui se faufile entre les rochers pour rejoindre la grande pente.
La trace enfonce de la chaussure, dans une neige toutefois compactée.
Nous sommes restés près de l'arête rive droite des grandes pentes menant au refuge des Conscrits.
Vers 2980 m nous avons bifurqué à droite pour commencer la descente par Chaborgne. Bonne trace en neige compactée. Nous avons gardé les crampons en prévision des pentes raides plus bas.
Nous sommes descendus dans la neige jusqu'au bas de la pente ouest sous la pointe de Chaborgne, là où l'itinéraire franchit l'arête à gauche par les vires exposées. Ces vires sont sèches.

De retour sur le versant sud, nous avons encore suivi quelques névés entrecoupés de passages secs pour rejoindre le sentier de la passerelle.

View more external

Commentaires

    You can or this trail