Télécharger
rlzzapata
621 81 1

Distance

1 223 km

Dénivelé positif

23 385 m

Difficulté technique

Difficile

Dénivelé négatif

23 398 m

Altitude maxi

2 400 m

Trailrank

34

Altitude mini

-28 m

Type d'itinéraire

Aller simple
  • Photo de Travesía de los Pirineos desde el País Vasco hasta Cataluña
  • Photo de Travesía de los Pirineos desde el País Vasco hasta Cataluña
  • Photo de Travesía de los Pirineos desde el País Vasco hasta Cataluña
  • Photo de Travesía de los Pirineos desde el País Vasco hasta Cataluña
  • Photo de Travesía de los Pirineos desde el País Vasco hasta Cataluña
  • Photo de Travesía de los Pirineos desde el País Vasco hasta Cataluña

Durée

14 days 3 hours 55 minutes

Coordonnées

38510

Publié

5 septembre 2021

Recorded

septembre 2021
Soyez le premier à applaudir
Partager
-
-
2 400 m
-28 m
1 223,0 km

Vu 91 fois, téléchargé 2 fois

près de Urrugne, Nouvelle-Aquitaine (France)

|
Afficher l'original
(Remarque : en dessous de l'introduction vous trouverez l'itinéraire étape par étape)

Traverser les Pyrénées d'un océan à l'autre est un défi très intéressant. Comment le faire, par où commencer, où aller et où finir sont les vraies questions. Les possibilités sont infinies qui dépendent principalement du niveau sportif, du vélo utilisé, de l'autonomie avec laquelle on doit dormir, du temps disponible et des activités complémentaires que l'on souhaite faire, comme visiter des lieux particuliers, se promener, connaître la gastronomie d'une zone, etc.

Ce parcours a été conçu en tenant compte de plusieurs de ces critères. Premièrement, les étapes sont conçues pour les cyclistes amateurs ayant un bon rythme d'entraînement, capables de supporter des journées de 6 à 8 heures de pédalage, enchaînés depuis plusieurs cols de montagne et roulant dans des zones plates (bien que le parcours permette d'allonger ou de raccourcir les étapes selon au niveau de chacun). De plus, nous voulions augmenter les dénivelés, nous avons donc pris plusieurs cols qui ont augmenté le parcours à environ 23 000 mètres de dénivelé. Deuxièmement, nous utilisions des vélos de route avec des pneus de 25 mm, donc les sections découvertes n'étaient pas une option. Troisièmement, nous avions un simple bagage (chacun avec une sacoche de selle de 16L et un petit sac à l'arrière), donc nous ne transportions pas d'articles pour dormir de façon autonome et nous dépendions de la disponibilité des lieux tels que des hôtels, des campings équipés ou des Airbnb, avec supermarchés ou restaurants à proximité. Quatrièmement, nous avions deux semaines pour tout le voyage, y compris le voyage jusqu'au début et à la fin, les jours de repos et les activités complémentaires. Et cinquièmement, nous voulions passer par certains endroits qui résonnaient avec nos intérêts.

Sur ce dernier, le parcours tient compte de plusieurs choses. Nous voulions être à la fois en France et en Espagne, nous avons donc conçu une sorte de zigzag, dans la mesure où les itinéraires nous le permettaient. Cela n'était pas tout à fait possible dans la zone centrale des Pyrénées où il existe peu de routes reliant les deux pays, nous ne pouvions donc pas passer par l'Aragon. Dans cette zone, la partie française dispose de plus de routes transversales et offre plus d'options pour se déplacer d'ouest en est (ou vice versa), tandis que la partie espagnole en Aragon nécessite d'aller loin au sud pour emprunter des routes transversales. De plus, dans cette même zone, il y a quelques ports emblématiques tels que Tourmalet, Aubisque ou Marie Blanque. Ainsi, l'itinéraire reste en France sur plusieurs kilomètres.

Avec l'itinéraire, nous voulions également traverser des lieux d'importance historique. Au départ, la première étape atteint la région de Roncevaux, une étape importante sur le Camino de Santiago. Nous voulions également connaître plusieurs domaines d'importance historique dans le cadre de la guerre civile espagnole. Lors de notre journée de repos à Bagnères-de-Luchon, nous avons visité la vallée d'Aran, le site de la tentative ratée de reconquête de l'Espagne par des militants anti-franquistes en 1944. du retrait en 1939 des personnes fuyant le franquisme dans les derniers jours de la guerre. Dans la dernière étape, nous passons également par Portbou, un endroit où Walter Benjamin se suicide et qui possède aujourd'hui un beau mémorial qui mérite d'être visité.

Et enfin, l'itinéraire fait un voyage considérable à travers la Catalogne, une région que nous voulions connaître pour sa culture, pour l'activité politique liée au mouvement indépendantiste, pour avoir été le décor de nombreuses histoires et romans, et pour la proximité avec certaines connaissances. . C'était le moment qui permettait les activités les plus complémentaires comme une promenade au château de Montgrí (https://www.wikiloc.com/hiking-trails/castillo-de-montgri-desde-lesartit-8351479), la visite de plusieurs plages sur la Costa Brava, la visite des ruines gréco-romaines de San Martín de Ampurias et d'autres pistes cyclables vers Cadaqués (une ville pittoresque à visiter), La Jonquera (une zone importante pour la retraite espagnole) et Figueres (la ville de Salvador Dalí).

Ceci dit, je vous présente ci-dessous l'itinéraire que nous suivons.

Jour 1 : St Jean de Luz (Pays Basque français) - Auritz-Burguete (Navarre)
Distance : 116,14 km
Pente positive : 2 749 m
Lieux d'intérêt : Zugarramurdi, port d'Otxondo, Elizondo, port d'Artesiaga, ruines romaines d'Iturissa à Aurizberri / Espinal


Jour 2 : Auritz / Burguete - Arette (France)
Distance : 128,37 km
Pente positive : 2 213 m
Lieux d'intérêt: Selva de Irati (la route ne passe que par le côté car il n'y avait pas de routes goudronnées qui la traversaient, mais avec plus de temps elle peut être visitée), Uztarroze, Roncal, Valle de Belagua (et le port de Belagua qui atteint la Pierre Saint Martin en France)

Jour 3 : Arette - Pierrefitte-Nestalas
Distance : 107,61 km
Pente positive : 2 842 m
Lieux d'intérêt : Col de Marie Blanque, Col d'Aubisque, et deux ports plus petits mais non moins exigeants et beaux comme le Col de Lie et le Col d'Ichère.

Jour 4 : Pierrefitte-Nestalas - Bagnères-de-Luchon
Distance : 112,06 km
Pente positive : 3 335 m
Curiosités : col du Tourmalet, col d'Aspin, col de Peyresourde

Jour 5 : repos à Bagnères-de-Luchon
Lieux d'intérêt : Val d'Aran, col du Portillón, gare de Superbagnères

Jour 6 : Bagnères-de-Luchon - Sort (Lérida, Catalogne)
Distance : 114,56 km
Pente positive : 2 229 m
Curiosités : col du Portillon (côté ouest), port de Bonaigua, vallée de la Noguera Pallaresa

Jour 7 : Sort - La Massana (Andorre)
Distance : 94,71 km
Pente positive : 2 070 m
Lieux d'intérêt : Puerto del Cantó, La Seu d'Urgell.
Garder à l'esprit:
-En descendant de Cantó, la seule route pour se rendre à La Seu d'Urgell est la N-260, une route rapide avec de nombreux camions. Nous avons essayé de trouver un parallèle à Montferrer mais nous sommes tombés sur une route découverte relativement courte qui a atteint La Seu. On pourrait essayer de trouver d'autres itinéraires, éventuellement en faisant un détour par Arfa et en longeant le fleuve Segre.
-L'arrivée à Andorre la Vieja est également très lourde en raison de la voie rapide sur laquelle il faut circuler. La ville est tout aussi bruyante et pleine de voitures. Pour plus de sérénité, mieux vaut se loger dans les environs.
-Notre plan initial était de monter à la station de ski d'Ordino en direction de Serrat. En raison d'une panne mécanique, nous n'avons pas eu le temps, mais cette étape pourrait inclure un port supplémentaire, selon le niveau physique et le degré de fatigue.

Jour 8 : La Massana (Andorre) - Livia (Catalogne)
Distance : 109,18 km
Pente positive : 2.482 m
Lieux d'intérêt: port d'Ordino, port d'Envalira (à 2400mts est le point culminant de tout l'itinéraire), Col de Puymorens, la région de Cerdaña (l'itinéraire traverse certains endroits tels que les villes d'Eyne, Llo et Saillagouse, et les projets d'énergie alternative dans la région)

Jour 9 : Livie - Besalú
Distance : 138,91 km
Pente positive : 1 845 m
Site d'intérêt : Puigcerdá, col de La Creueta, zone de Montgrony (entre Castellar de n'Hug et Campdevànol), col de Santigosa, Sant Joan des Abadesses, Sant Joan les Fonts, Besalú

Jour 10 : Besalú - L'Estartit
Distance : 151,82 km
Pente positive : 1 528 m
Lieux d'intérêt : lac de Banyoles, Gérone, Tossa del Mar, le massif de Cadiretes (la route qui relie Tossa del Mar à Sant Feliu de Guíxols), le col du Ganga, Peratallada

Jour 11 : repos
Lieux d'intérêt : Castillo del Mongrí et le massif du Montgrí où il y a plusieurs sentiers à parcourir.

Jour 11 : L'Estartit - Roses
Distance : 63,27 km
Pente positive : 259 m
Lieux d'intérêt : Sant Martí d'Empúries et les ruines gréco-romaines, Castelló d'Empúries

Jours 12 et 13 : repos
Lieux d'intérêt : Figueres, La Jonquera, Cadaqués

Jour 14 : Roses - Collioure
Distance : 80,36 km
Pente positive : 1 495 m
Lieux d'intérêt : Port de la Selva, Portbou (mémorial Walter Benjamin et zone frontalière), circuit Madeloc, Collioure.

Commentaires

    You can or this trail