-
-
1 399 m
500 m
0
23
47
93,91 km

Vu 89 fois, téléchargé 5 fois

près de Seix, Occitanie (France)

|
Afficher l'original
Données selon mon appareil Garmin:
94,43 km
2 440 m +
'Cols':
Col de la Core (1 365 m)
Col de Portet d'Aspet (1 069 m)
Col de Mentè (1 349 m)

J'ai déjà terminé trois étapes complètes de la route et je commence à accumuler des inégalités accumulées, mais pour le moment, je prends toujours les jambes fraîches et impatient d'affronter de nouveaux «cols». Je le prends donc tôt pour commencer la journée et je découvre que C'est totalement nuageux et avec une baisse de température sensible. Alors, je déjeune bien à l'auberge, je mets ma veste et ma pédale.
Le Col de la Core commence à la sortie de Seix et a une longueur de 13,8 km et une pente moyenne de 6,4%. Le premier «chou» de la journée, je le prends toujours particulièrement détendu. Cette combinaison avec le paysage me permet de profiter énormément de la montée. De plus, les nuages bas qui coupent les hauteurs de la montagne lui donnent un caractère différent chaque jour (cela semble être l’automne) et c’est ce que j’aime.
Si, lors de l’ascension, j’ai apprécié, je redescends plus loin par le paysage qui s’ouvre devant les yeux, avec un mélange de zones boisées et de prairies éclaboussées par des huttes pittoresques aux toits inclinés.
La descente se termine dans la ville d'Audressein. De cette ville, je chercherai le prochain lever du jour: le col de Portet d'Aspet. Il y a environ 18 km d’Audressein au col, mais l’ascension de la vallée semble être envisagée depuis le village de Saint-Lary et se situe à environ 6 km vers le haut, avec une pente moyenne de 6 km. , 8%. Sans aucun doute, cet aspect de 'col' est beaucoup moins exigeant que le côté occidental et me permet de l'apprécier pleinement. La dernière ville avant d'atteindre le sommet est ce qui lui a donné son nom, Portet d'Aspet, et est très pittoresque. De plus, je me suis retrouvé décoré d’une grande fête (comme dans beaucoup d’autres villes de la région), ce qui lui a donné un plus grand charme.
Une fois en haut, la descente vers le pont de l'Oule commence par quelques pentes raides, mais vous atteindrez bientôt la partie la plus difficile de cette pente du port, avec des écarts maximums de 17% à l'endroit où le vélo est placé. "Accélère dangereusement au milieu d'une forêt luxuriante qui couvre la route. Le mur de pierre qui limite la route avec la rivière est très caractéristique et, dans un virage, je me souviens de l'accident qui s'était produit il y a quelques jours à peine pour que Philipe Gilbert se soit échappé, sautant par-dessus le mur une suite Heureusement, rien n'a été fait. Un peu plus loin, je trouve le monument qui a été fait à Fabio Casartelli, qui est tombé dans la même descente du Tour de 1995 et a malheureusement perdu la vie.
À moins d'un demi-kilomètre du monument, il y a la sortie en direction du col de Mentè, qui sera le troisième et dernier col de la journée. Depuis le pont de l'Oule, ce col a une longueur de 11 km et une pente moyenne de 6,5%, mais cette pente est un peu trompeuse car entre le troisième et le quatrième kilomètre se trouve une zone de descente. Il perd sa part et doit ensuite être récupéré.
La montée du côté est est également moins exigeante que le versant ouest, mais elle est très belle et offre une belle vue sur les vallées, les fermes et d’autres bâtiments éparpillés dans les prairies et de nombreuses courbes en fer à cheval. De plus, le passage du Tour de France quelques jours auparavant est encore très visible dans les peintures de l'asphalte, ce qui confère une autre distraction à l'ascension.
Quant à la descente du côté ouest, elle présente des pentes abruptes et une succession infinie de courbes en fer à cheval idéales pour les cyclistes. L'un de ces virages est la soi-disant «Ocaña Ridge». C'est là que le cycliste est tombé lors du conflit du Tour de 1971 lorsqu'il a tenté de le gagner devant Eddy Merckx.
La descente se termine dans le village de Saint Beat. De là, il y a environ 20 km de Bossòst (où je suis la nuit dernière), situé dans les terres catalanes. Ce tronçon est principalement dû à l’autoroute nationale, ce qui équivaut à un trafic important de véhicules (voitures et camions) et, pour le terminer, ils sont repérés. C'est, c'est assez "pestilent". Je prends donc facilement la priorité de bien récupérer et d’éviter toute usure inutile et parce que je sais qu’en Catalogne, je peux manger même les trois quarts.
À Bossòst, je reste à l’Hostal la Tina, le traitement est imbattable et j’ai une bonne conversation avec ceux qui exercent le métier, qui sont de grands passionnés de cyclisme. Je suppose que c'est pourquoi ils traitent très bien les cyclistes. Le fait est qu’ils ont une maison dans le jardin clos où je peux laisser le vélo et mettre les cyclistes à disposition pour réparations, lubrification, dégraissage, pompe à baromètre ... En bref, un plaisir lorsque vous voyagez à vélo. Je déplie les roues déjà basse pression et lubrifie la chaîne.
Waypoint

16 Place de l'Allée, 09140 Seix, França

Waypoint

Passeig Grauer d'Eduard Aunos, 22, 25550 Bosost, Lleida, Espanya

Commentaires

    You can or this trail