Télécharger

Distance

88,53 km

Dénivelé positif

3 119 m

Difficulté technique

Difficile

Dénivelé négatif

3 119 m

Altitude maxi

2 571 m

Trailrank

34

Altitude mini

1 032 m

Type d'itinéraire

En boucle
  • Photo de Haute route alpine du Großglockner
  • Photo de Haute route alpine du Großglockner
  • Photo de Haute route alpine du Großglockner
  • Photo de Haute route alpine du Großglockner
  • Photo de Haute route alpine du Großglockner
  • Photo de Haute route alpine du Großglockner

Durée

8 hours 10 minutes

Coordonnées

4591

Publié

3 mai 2020

Recorded

août 2019
Soyez le premier à applaudir
Partager
-
-
2 571 m
1 032 m
88,53 km

Vu 312 fois, téléchargé 3 fois

près de Dollach im Mölltale, Carinthia (Austria)

Großglockner Hochalpenstraße
(100% asphalté)
dans les Länder de Carinthie et de Salzbourg


Départ depuis Döllach (commune de Großkirchheim): au lieu de prendre la route principale au fond de la vallée de la Möll (qui se jette dans la Drave, un gros affuent du Danube, qu'elle ne rejoint qu'en Croatie, pas loin de la frontière serbe), j'opte pour la route de Mitten qui monte sur le versant est. Ca attaque raide direct, mais pas de regret car je suis complètement tranquille, à l'abri des voitures! On s'élève rapidement dans la vallée avant de continuer à remonter vers le nord à flanc de colline, en profitant de la vue et en traversant quelques hameaux (Mitten, Apriach et Schachnern), passant même "au travers" d'une maison construite au-dessus de la route, juste avant de rejoindre la route principale, au-dessus d'Heiligenblut.

Le péage ne tarde pas à faire son apparition (il y a un passage -gratuit- réservé pour les vélos) et c'est parti pour la haute route alpine! On grimpe jusqu'à Kasereck (point de vue à 1910m) avant de redescendre (un peu) vers le rond-point (1860m), où je prends à gauche pour aller à la Kaizer-Franz-Josephs-Höhe (fion-de-sac à 2369m). Ce belvédère a été ainsi nommé en l'honneur de l'empereur François Joseph (le mari de Sissi) qui y a marché en 1856 pour admirer, lui aussi, le glacier du Pasterze et le Großglockner (point culimnant de l'Autriche, à 3798m). Pas mal de monde (il faut dire qu'il y a même un parking à plusieurs étages!) mais la vue en vaut la peine. Je me faufile avec mon vélo pour voir le glacier (pied à terre). Un vieux monsieur germanophone tâte mes pneus et semble les trouver trop gonflés à son goût: il me demande leur pression et, pendant que j'essaye de lui dire que je n'en suis pas bien sûr avec mes misérables et lointains restes d'allemand, un choucas lâche une superbe fiente alpine qui effleure mon casque, que je tenais à la main... "Das braucht Glück!", me dit le gars, en rigolant! Dans ce cas, tout va bien: inutile de s'inquiéter au sujet de la pression! Au milieu de la grande esplanade (Europaplatz) bordée par des drapeaux, il y avait une sorte de monument en bronze baptisé Kraft-Wellenberg (création de l'artiste Johann Weyringer), en forme de bateau, faisant référence (si j'ai bien compris) à la fois à une vieille légende et à l'origine océanique (dorsales?) de certaines roches locales (serpentinite?). Un funiculaire permet aux touristes de descendre vers le glacier, mais il faut ensuite marcher un peu car il a fondu depuis sa construction en 1963 (même s'il reste le plus long glacier d'Autriche).

Je redescends vers le rond-point, et cette fois-ci je me dirige vers le nord. Une série de lacets me permet d'atteindre le tunnel du Hochtor (2504m) qui nous fait passer du Land de la Carinthie à celui de Salzbourg. Ce tunnel de 300m est très bien éclairé, avec 2 voies: au nord, c'est le bassin de la Salzach, qui fait, bien plus au nord, office de frontière austro-allemande avant de se jeter dans l'Inn et de lui passer le relai pour servir de frontière. Autrement dit, des 2 côtés du Hochtor, les eaux finissent dans le Danube... mais par des chemins bien différents! La route redescend, en passant par un second tunnel plus court (Mittertörl), vers le Fuscher Lacke (2261m): comme le ciel se couvre, je décide de m'approcher de ce lac plus tard, sur le chemin du retour...

La route remonte vers le Fuscher Törl (2428m), où est érigée une sorte de hutte/tour en pierre (mémorial pour les ouvriers qui ont construit la route, aménagé par l'architecte Clemens Holzmeister), en décrivant une quasi-boucle autour du pic de la Törlkopf (c'est compliqué: il faut regarder la carte!) qui redescend légèrement vers la bifurcation (avec plein de drapeaux de pays) permettant d'aller vers l'Edelweißspitze, point culminant de l'itinéraire à 2571m. Pour y parvenir, 2km avec quelques lacets pavés bien pittoresques... et c'est le moment qu'un abruti en 4x4 choisit pour me faire une queue de poisson royale et piler juste devant moi parce qu'une voiture arrive en face. Je tape sur la carosserie (première fois que j'en arrive à une telle "extrémité"), effaré par sa connerie, et le redouble immédiatement. Belle vue au sommet, bien méritée!

Je redescends à la bifurcation... les nuages gris commencent à occuper un grosse partie du ciel, mais je décide quand même d'explorer quelques lacets de la partie nord de la route (qui va vers Fusch). Je passe la grosse et belle bâtisse de la maison de la nature alpine puis, entre les virages "Kehre 8" et "Kehre 9", je décide de remonter pour être sûr de rentrer avant qu'il ne fasse trop sombre. Sur le retour, j'explore un peu le Fuscher Lacke, traversé par une passerelle en bois, quasiment à sec. Juste au-dessus, il y a là un chariot sur rail datant de la construction de la route (Franz Wallack étant l'ingénieur principal), commencée en 1930 et ouverte au public en 1935. Cette route est d'ailleurs regulièrement empruntée par le tour d'Autriche et a même figuré au menu du Giro à 2 reprises (1971 et 2011).

Je remonte vers le Hochtor et il ne me reste presque plus que de la descente (seulement une petite montée après le rond-point). Cette fois-ci, je reviens à Döllach par la route principale, par Heiligenblut et son haut clocher.

Un dîner bien mérité... 😋

Ascension précédente de l'été 2019:
🚩 Glacier de la Kaunertal

Ascensions suivantes de l'été 2019:
🚩 Les monstres de la Fraganttal
🚩 Col de Vršič et route du Mangart

Commentaires

    You can or this trail