Coordonnées 518

Publié 21 juin 2019

-
-
101 m
45 m
0
8,6
17
34,38 km

Vu 22 fois, téléchargé 3 fois

près de Saint-Jean-Geest, Wallonia (Belgique)

Très jolie balade à vélo depuis Saint-Jean-Geest, passant par Piétrain, Noduwez, Hampteaux, Opheylissem (=Hélécine), Neerrheylissem, Goedsenhoven Oudgaarden, Hoegaarden, et finalement retour sur Saint-Jean Geest.

Départ à l'angle rue de Bronne et rue Saint-Georges, parking de l'église, à 1370 Saint-Jean-Geest (nombreuses places de stationnement gratuites).


!! Ne pas oublier d'aller voir à Goedsenhoven le chateau (non visitable, mais la petite ruelle est splendide)
C’est Gustaaf Van Den Schilde, riche négociant en vins de Tirlemont qui fit construire au 19e siècle ce château pour lui servir de seconde résidence. La partie centrale date de 1865, les ailes et la chambre chinoise de 1870. Dans le parc, on peut admirer un Muscadier de Californie (Torreya Californica), un des plus vieux exemplaires du pays.
Le porc Piétrain est facile à reconnaître à sa couleur rose et ses taches noires. Sa viande dont la qualité fait l’unanimité est exportée aux quatre coins du monde. Son faible taux de graisse et son haut rendement en viande (70%) ont valu au porc Piétrain le surnom de « porc aux 4 jambons ». « La confrérie de l’Ordre du cochon Piétrain » promotionne cette race et plus particulièrement la noix de Piétrain au sel marin et aux sept épices. Découvrez également « LA PIéTRAIN », une bière ambrée à 8° « qui vous en bouche un groin
Cette remarquable chapelle de style gothique date du 13e siècle. Les colonnettes sur contreforts ne sont pas sans rappeler l’église Saint-Médard de Jodoigne. Bâtie en grès d’Huppaye, provenant sans doute de l’ancien bois de Marilles, cette chapelle a vu sa nef reconstruite en 1767. Deux siècles plus tard, elle fut restaurée et reprit son aspect présumé originel. Des éléments de fresques du « Jugement dernier » datant des 16e et 17e siècles ont également été mis au jour à cette époque. La chapelle est classée comme monument depuis 1959. Dans le cimetière qui entoure cette chapelle, cette pierre tombale (voir photo) qui rend hommage au président de la société du cochon de Piétrain !
Le monument aux morts devant l'église représente la victoire sur le 3ème Reich (symbolisé par un aigle)
La pierre de Gobertange Cette pierre calcaire a largement été utilisée comme matériau de construction dès le Moyen-Âge. Mélin et son hameau de Gobertange, Saint-Rémy-Geest et Lathuy comptaient autrefois de nombreuses carrières et puits. De nos jours, une seule carrière est encore active et extrait des pierres destinées à des travaux de restauration. Quelques remarquables exemples dans nos régions: la tour grise et blanche de l’église Saint-Gorgon d’Hoegaarden, la Grand’Place de Jodoigne, les villages de Saint-RémyGeest et de Lathuy, l’église Notre-Dame-au-Lac de Tirlemont (O.L.V.-ten-Poel). Le grès d’Huppaye ou le quartzite de Tirlemont Cette pierre est très présente dans les édifices et pavés des ruelles pittoresques et des petites places des villages d’Huppaye, de Molembais-Saint-Pierre et de Marilles, pour ne citer qu’eux. Dans le Hageland, cette pierre est connue sous le nom de quartzite de Tirlemont. Au 19e siècle, on ouvrit plusieurs carrières supplémentaires pour faire face à la demande croissante de pavés suite à l’industrialisation. Les pierres étaient extraites à 5 voire à 8 mètres de profondeur. Les traces sont encore visibles dans le paysage sous la forme d’affaissements boisés. Le tuffeau de Lincent (Linsmeau) Les pierres jaunes ou grises des murs des maisons d’Hélécine sont des pierres de tuffeau de Linsmeau. Les villas romaines étaient déjà construites avec ce matériau. Étant très fragile, il est souvent mélangé à la brique ou à la pierre siliceuse.
Aux allures d'un bunker souterrain, passage, via les champs, sous l'autoroute.
Magnifique campagne au printemps
L’ancienne abbaye des Prémontrés d’Heylissem datant du 12e siècle est aujourd’hui un très beau domaine provincial situé dans un parc de 28 ha comprenant une réserve naturelle, un cadran solaire géant, une glacière du 19e, deux plaines de jeux, des étangs de pêche, des courts de tennis et un parcours de mini-golf… Le domaine possède également un prestigieux château du 18e siècle de style néo-classique se prêtant particulièrement bien à l’organisation de réceptions et de séminaires. Le domaine connut autrefois un destin houleux: l’abbaye fut maintes fois pillée, incendiée et détruite. Il a abrité au fil des siècles une usine de coton, une distillerie, une raffinerie de sucre jusqu’à son rachat par la province du Brabant en 1962.
On flirte régulièrement, dans ces parages, entre les régions wallones et flamandes. Un peu plus loin, passer dans la ruelle Aststraat à Goetsenhoven (voir les trois dernières photo ici jointes)
Contrairement à ce que son nom pourrait faire penser, la brasserie Nieuwhuys est le plus vieux bâtiment en pierre de Hoegaarden. C’est ici que Jan De Wachter et Mieke De Backer brassent leur Rosdel, Alpaïde brune et blonde. Leurs débuts remontent à une époque où la production de bière blanche à Hoegaarden était menacée de disparition. Vous pourrez déguster leurs produits dans le charmant petit café attenant. Leur cuisine simple mais savoureuse ravira vos papilles gustatives.
· L’église Saint-Gorgon de Hoegaarden Joyau du patrimoine culturel de Hoegaarden, cette église de pur style Louis XV est la plus grande église rococo du pays. La tour en pierre blanche de Gobertange domine le panorama. L’église fut construite entre 1754 et 1759 à l’époque où la ville était florissante grâce au brassage de la bière. Hoegaarden est restée une ville où la bière occupe une place importante
Les amoureux des espaces verts apprécieront la très belle nature présente dans ces jardins et découvriront également des tas d’idées créatives et écologiques renseignées par de petits totems. Chaque année, au printemps et en automne, des marchés aux plantes y sont organisés. Les enfants, quant à eux, pourront s’amuser dans les plaines de jeux.
Un long ravel bien droit pour terminer.

Commentaires

    You can or this trail