-
-
1 501 m
349 m
0
32
65
129,28 km

Vu 19 fois, téléchargé 2 fois

près de Nantua, Auvergne-Rhône-Alpes (France)

Golet de la Biche et Grand Colombier
(100% asphalté)
Entièrement dans l'Ain (01)
avec cousin Patoch (quoique parfois "à une distance significative derrière lui", notamment pendant l'ascension du Grand Colombier... mais il a eu la gentillesse et la patience d'attendre ce qu'il restait de son cousin au sommet !)

Départ depuis la cité des quenelles par le col de Colliard (979m) et le col de Belle Roche (1056m). On passe par le Grand Abergement (dont la grandeur s'avère quelque peu décevante), Hotonnes, Songieu, Sothonod... pour enfin arriver au pied du golet de la Biche (1310m), pas facile mais qui a le mérite d'être ombragé. D'ailleurs, il y a en fait 2 cols puisqu'on descend dans une sorte de combe après la pancarte "officielle", avant de remonter (par un adorable petit raidillon) pour atteindre une sorte de petit plateau, où la grande croix de Famban (en bois) marque le début de la descente.

Il fait de plus en plus chaud. Après la descente, petite pause "remplissage de bidon", avant de se diriger vers Anglefort, où on commence l'ascension du Grand Colombier (1498m) et où on rentre directement dans le vif du sujet. Ayant omis (à tort) d'imprimer le profil de l'ascension, je ne cesse de me demander si les forts pourcentages vont durer jusqu'en haut ! Les derniers km sont heureusement moins atroces... mais avec la chaleur écrasante et l'énergie dépensée dans la Biche (où j'aurais dû adopter une allure plus tranquille), je l'ai senti passer ! L'atmosphère lourde ne se contente pas de rendre l'ascension plus difficile, elle altère le paysage : un voile de chaleur empêche de distinguer proprement les Alpes... privé de récompense panoramique !

Nb: Pour ceux qui ne seraient pas rassasiés, il y a la possibilité de tenter le "Défi Bugiste" : 4 Grands Colombiers + 2 Biches ! Ne souhaitant guère abuser des bonnes choses, nous déclinons l'invitation...

Il ne reste plus que 50 petits km pour rentrer ! Après Brénaz, on retrouve la route de l'aller à Songieu, que je suis tenté de rebaptiser "spongieux" car la surface de la route a évolué depuis notre premire passage : on s'émerveille en écoutant les petits *pops* émis par les micro-bulles brillantes qui se forment dans le goudron fondu quand on roule dessus. Après le Grand Abergement, on prend la D31 vers le misérable col de la Cheminée (925m) : avec une grande biche et un colombier dans les pattes (ou l'inverse, je ne sais plus trop... la chaleur, sans doute), il apparaît étrangement moins ridicule que la veille (légèrement).

On descend jusqu'à Saint-Martin-du-Frêne pour rentrer en longeant le lac de Nantua du côté de la voie ferrée, et en profitant de la vue... une journée bien remplie, mais qui serait incomplète sans quelques brasses dans les eaux du lacs !

Jura 2017, 1/5: Col de Colliard, altiport de Corlier et col de Pisseloup
Jura 2017, 2/5: Golet de la Biche et Grand Colombier
Jura 2017, 3/5: Pipes et chapeau de gendarme (Haut-Jura)
Jura 2017, 4/5: Grand Colombier par la directissime
Jura 2017, 5/5: Lac génin

Commentaires

    You can or this trail