Durée  11 hours 6 minutes

Coordonnées 12026

Publié 28 juillet 2015

Recorded juillet 2015

-
-
2 024 m
395 m
0
44
88
175,33 km

Vu 10664 fois, téléchargé 288 fois

près de Luz-Saint-Sauveur, Région Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original
23 juillet 2015

Itinéraire qui entoure le Pic du Midi de Bigorre et grimpe à 3 colosses du Tour: Hautacam-Tramassel, Toumalet et Luz Ardiden. En dessert, j'ai ajouté la moitié de la montée au Tourmalet de l'autre côté, ce que je n'ai pas relancé car j'allais être hors de la lumière.

L'itinéraire commence à Luz Saint Sauveur, une belle ville où l'on respire le vélo, un de ces endroits privilégiés pour les amateurs de pédales, mais qui a des ascensions mythiques du Tour par les 4 points cardinaux: à l'est se dresse le Tourmalet Troumouse Sud, à l’ouest la station de ski de Luz Ardiden (Luz Saint Sauveur est un must sur le Tour si vous voulez monter le Tourmalet et terminer l’étape à Luz Ardiden) et si vous allez quelques kilomètres au nord sur la route qui mène à Lourdes nous pouvons monter à Hautacam et atteindre le Col de Tramassel. Et c’est le début du parcours, route très confortable en douceur et presque négligeable jusqu’à Lourdes jusqu’au détour par la station de ski de Hautacam, une des montées pyrénéennes qui suscite plus d’admiration au regard de sa dureté. Dès le début, les premiers kilomètres ne sont pas particulièrement difficiles, mais nous pouvons trouver une rampe qui en vaut la peine, mais ce sont les 9 derniers kilomètres qui ont fait la renommée de cette ascension: les rampes de 11-13% alternent avec les "pauses" à 8-9% sur une route qui ne cesse de grimper. Ce n’est pas une de ces ascensions remplies de courbes en épingle à cheveux qui gagnent la bataille vers la pente, bien au contraire, la route semble défier la pente pour augmenter de plus en plus. Au sommet de Hautacam, vous pouvez encore monter plus de 1 km jusqu'au col de Tramassel. Aujourd'hui, la journée semble désagréable mais ce qui se passe réellement, c'est que toute la montée vers Hautacam est enveloppée dans un nuage et que seul le col de Tramassel est au-dessus de ce qui donne une vue absolument spectaculaire.

Vous redescendez la même route vers Arbouix où vous prenez une route secondaire pour vous rendre à Lourdes en évitant le trafic intense de la principale. En guise de récompense, il ya une très belle étendue de voie verte qui mérite d’être attrapée, bien que la sortie de celle-ci pour reprendre la route ait plus de pierre qu’un vélo de route l’aime. Lourdes est très peu touchée car rapidement une autre route secondaire est prise un peu plus étroite que la précédente et manque totalement d’épaule lors d’un bon kilométrage. C'est peut-être la pire partie de la route aujourd'hui, mais nécessaire pour se rendre à Bagnères de Bigorre, grimper le Tourmalet du côté de Campan et relier à Luz Ardiden. Heureusement, c'est un tronçon de route plate et roulante, bien que dans la dernière partie, il y ait un petit virement de bord. Après que le virement de bord ait été abaissé un peu avant de tourner à droite pour changer de route, il y a un changement important: la route continue à mordre vers le haut. Ils traversent ainsi plusieurs populations, entre lesquelles il souligne Bagnères de Bigorre, jusqu'à arriver à Sainte Marie de Campan. Comme je le disais l’autre jour, la tradition oblige à remplir le tambour de la fontaine de l’église Sainte-Marie-de-Campan mais c’est aussi un bon moment pour un rafraîchissement au bar.

La montée vers le col du Tourmalet commence officiellement à Sainte Marie de Campan bien que la route monte déjà de Bagnères de Bigorre et que de Sainte Marie de Campan, il reste encore quelques kilomètres de montée douce. A 13 km du sommet le panorama change, disparaissent les populations de marche et l'ascension se durcit. D'ici au sommet, aucun kilomètre ne baissera de 8% en moyenne, il y a un kilomètre à 10% et la dernière étape, après La Mongie, est de 4 km, soit près de 10% en moyenne. Sans aucun doute, ce colosse est le roi des Pyrénées. Aujourd'hui, le temps au sommet est bien meilleur que l'autre jour mais il est encore en milieu d'après-midi et c'est Luz Luz. La descente du Tourmalet à Luz Saint Sauver est bonne sauf pour la première section, un peu plus compliquée. Après ce kilomètre initial, le reste de la descente présente des courbes avec une bonne visibilité et plusieurs longues lignes droites ou des courbes très lisses avec beaucoup de visibilité, où la gravité vous emmène à la vitesse sans qu'il soit nécessaire de donner des pédales. En traversant Luz Saint Sauveur, vous pourrez probablement faire l'une des 2 successions des plus célèbres ports du Tour (avec le Télégraphe-Galibier-Alpe d'Huez): Tourmalet-Luz Ardiden. Probablement le complet serait Aspin-Tourmalet-Luz Ardiden mais que nous le laisserons pour le moment aux professionnels xD

Pour monter à Luz Ardiden il faut emprunter une route qui, en traversant Luz Saint Sauveur, continue à descendre jusqu'au Pont du Gave, départ officiel de la montée, une montée de 13 km qui est une succession de plus de 30 épingles à cheveux. pour atténuer la pente. Et grâce à ces épingles à cheveux, la vérité est que je pensais que c'était une montée un peu moins difficile que Hautacam. Comme Hautacam, la route se termine à la station de ski, vous vous dirigez donc vers Luz Saint Sauver sur la même route de montée, pleine de virages serrés qui ne permettent pas beaucoup de "luxe". Du Pont du Gave, on monte petit à petit au centre de Luz Saint Sauver et je décide de grimper du côté du Tourmalet que je suis descendu "jusqu'au soleil". Il est presque 8h30 de l'après-midi et il me reste un peu plus d'une heure de lumière alors je ne pense pas pouvoir atteindre le sommet, pas si je veux sortir confortablement, mais j'ai envie de prolonger le parcours sur le Tourmalet. Je traverse Barèges et je continue à monter un peu plus mais à 10 km du sommet, plus ou moins au milieu de la montée, je décide de faire demi-tour, si je continue à atteindre le sommet presque dans le noir, je porte de petites lumières pour être vu Le phare est de jouer la vie puis de descendre. Je me connais bien et je sais que si je continue jusqu'au coucher du soleil, à 3-4-5 km du sommet, je ne me retournerai pas, pas trop près du couronnement, alors je décide qu'il vaut mieux faire demi-tour ici, descendre à Luz Saint Sauver et terminer la route. J'ai la consolation de monter à un bon rythme quand je décide de revenir.

8h43' de bici.
Rivière

Arroyo d'Estibos

Waypoint

Hautacam

sommet

Col de Tramassel

panoramique

Refugio Le Tramassel

photo

Foto

Carrefour

Vía verde (Voie Verte des Gaves)

Carrefour

Fin de la vía verde

fountain

Sainte Marie de Campan

Col de montagne

Col du Tourmalet

sommet

Luz Ardiden

panoramique

Luz Ardiden

Waypoint

10 km a la cima del Tourmalet

Commentaires

    You can or this trail