Télécharger

Distance

114,86 km

Dénivelé positif

3 199 m

Difficulté technique

Difficile

Dénivelé négatif

3 199 m

Altitude maxi

2 770 m

Trailrank

34

Altitude mini

1 327 m

Type d'itinéraire

En boucle
  • Photo de Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac
  • Photo de Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac
  • Photo de Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac
  • Photo de Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac
  • Photo de Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac
  • Photo de Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac

Durée

8 hours 40 minutes

Coordonnées

5188

Publié

2 novembre 2020

Recorded

septembre 2020
Partager
-
-
2 770 m
1 327 m
114,86 km

Vu 173 fois, téléchargé 1 fois

près de Termignon, Auvergne-Rhône-Alpes (France)

Col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac
Double A/R depuis Termignon (double incursion dans le parc de la Vanoise), entièrement en Savoie (73)
100% asphalté

🏁 Je commence avec la longue ascension de l'Iseran depuis Termignon, sous un soleil radieux: des pentes douces pendant 25 km, à l'exception de la courte montée vers le col de la Madeleine (1746m): il s'agit d'un faux col qui n'a rien à voir avec son homonyme, gravi quelques jours plus tôt, mais il y en a un "vrai" juste à côté (un petit), que je garde pour le retour!

C'est après le joli village de Bonneval-sur-Arc (avec ses toits en lauzes, un peu comme à Chianale) que la montée se corse, comme semble me l'indiquer un trio de marmottes tricolores peintes sur la chaussée. Superbe montée, avec de belles vues sur la vallée de la Maurienne (des 2 côtés: en amont, vers le vallon de l'Ecot et les sources de l'Arc, et en aval, vers Bessans) pour commencer, avant de rentrer dans le vallon de la Lenta (et du même coup dans le parc de la Vanoise, même si le col lui-même n'en fera pas partie), dans un décor de haute montagne. On passe à proximité de la petite chapelle St-Barthélémy, de l'autre côté de la Lenta, encore avec un toit en lauzes, comme les autres bâtisses éparpillées dans le vallon. Après quelques lacets et un (très) court tunnel on passe dans la partie supérieure du vallon au niveau du pont de la Neige. ❄️ Pas mal de monde au col de l'Iseran (2764m), notamment des motards qui monopolisent le panneau du col, enfumant tout le monde en laissant leur moteur allumé, ce qui agace un vieux cycliste qui n'hésite pas à le faire savoir très clairement! C'est le point le plus haut de la Route des Grandes Alpes, et le plus haut col asphalté des Alpes, même si les routes de la cime de la Bonette et des glaciers d'Ötzal grimpent un petit peu plus haut (mais ce ne sont pas des cols). Ailleurs en Europe, un peu plus haut, il y a aussi la route du Pico Veleta (dans la Sierra Nevada)...

Après avoir grignoté un truc, jeté un oeil du côté de la vallée de la Tarentaise (où l'Isère prend sa source) et un autre oeil du côté de la chapelle Notre-Dame de Toute Prudence, j'entame (prudemment) la descente, où je prendrai encore plus de photos. Peu avant Bessans, je m'arrête au niveau de la chapelle de Notre-Dame des Grâces: au début, j'avais lu glaces 🍦 (pistache?) au lieu de grâces, mais vous conviendrez qu'il y avait une certaine logique dans mon erreur, puisque j'avais le glacier de Charbonnel quasiment dans l'axe du clocher. Cette fois-ci, fini les contrefaçons de cols: entre Bessans et Lanslevillard, je passe par le Collet (1752m), qui n'a lui non plus rien à voir avec son homonyme gravi quelques jours plus tôt, au lieu de repasser par le faux col de la Madeleine, et ça fait du bien de profiter d'un peu de calme sur une petite route sympa avec un joli hameau et sa chapelle. Deux autres variations mineures (par rapport à l'itinéraire aller) pour alterner les plaisirs, avant de revenir à la voiture, pour un petit ravitaillement avant d'attaquer la 2ème ascension de la journée.

Et rapidement, la pente de cette petite route se durcit. Au début, on est en forêt, souvent avec de l'ombre, mais c'est bien raide! J'en bave un peu... 🥵 Les lacets se succèdent, puis je bénéficie d'un léger répit avec une petite descente. Les arbres commencent enfin à se faire plus rares, dégageant la vue alors que je rentre à nouveau dans le parc de la Vanoise. La pente reste assez soutenue, mais j'arrive finalement au parking de Bellecombe (2307m), où je reprends mon souffle en m'allongeant dans l'herbe moelleuse. A partir de ce parking, la route est interdite à la circulation. Il me reste encore à grimper sur le ressaut du plateau de Plan du Lac (le ruisseau de la Chavière, déversoir du lac situé plus haut, a creusé une sorte de petite gorge). La route s'aplanit alors, menant paisiblement jusqu'au refuge de Plan du Lac (2370m) après avoir longé le lac (je suppose qu'il ne s'appelle pas "lac de plan du lac" mais j'ignore son nom... "lac de la Chavière", peut-être?).

La vallée est aussi large que la route est étroite, le décor aussi sauvage que somptueux, avec ses glaciers, et il n'y a quasiment pas un chat: on se sent un peu au bout du monde. L'heure tourne, mais il me reste encore un peu de temps et je décide de poursuivre jusqu'au bout de l'asphalte! La route continue en redescendant dans la vallon de la Rocheure. La minuscule chapelle St-Barthélémy (encore une du même nom, après celle de l'Iseran) semble bien tranquille, posée au milieu de ce vaste paysage. Je continue la descente, et envisage un instant de pousser l'aventure jusqu'au refuge d'Entre Deux Eaux par le pont de la Renaudière, mais la piste qui y mène semble vraiment trop caillouteuse pour mon pauvre vélo de route! Je poursuis donc jusqu'au pont suivant où l'asphalte disparaît pour de bon à la confluence des torrents de la Leisse et de la Rocheure, qui unissent leurs eaux tumultueuses pour former le doron de Termignon. Ça sera tout pour la journée... sauf qu'il faut tout de même remonter jusqu'au refuge (la pente n'est pas négligeable!). Après, ce n'est quasiment plus que de la descente pour revenir à Termignon. Je fais bien de me couvrir: une fois privé des derniers rayons de soleil, 🌄 il ne fait plus bien chaud!

🚩 Maurienne 2020, 1/4: lacets de Montvernier, Chaussy, Glandon, Croix de Fer et Mollard
🚩 Maurienne 2020, 2/4: lacs de la Grande Léchère et du Loup, Madeleine, Chaussy et Sapey
🚩 Excursion iséroise: col du Sabot et Collet
🚩 Maurienne 2020, 3/4: Valfréjus, forts de l'Esseillon, Plan d'Amont et monolithe de Sardières
🚩 Maurienne 2020, 4/4: col de l'Iseran et plateau de Plan du Lac

Commentaires

    You can or this trail