-
-
320 m
4 m
0
28
57
113,24 km

Vu 55 fois, téléchargé 0 fois

près de Perros-Guirec, Bretagne (France)

Perros-Guirec – Loguivy-Plougras – Perros-Guirec
entièrement dans les Côtes d'Armor (22)
Seuls le tronçon permettant de traverser le viaduc de Trégrom et celui permettant de grimper jusqu'au Pavé ne sont pas asphaltés.
Après un 1er rendez-vous de trombiculidés à Plougonver en 2017, on prend les mêmes et on recommence (mais par un itinéraire différent): il s'agit encore de rejoindre cousin Patoch qui vient de St-Pierre-Quiberon (et qui se rend à Landrellec) mais cette fois-ci nous nous sommes donné rendez-vous à Loguivy-Plougras. Je me suis arrangé pour prendre un itinéraire différent à l'aller et au retour, histoire d'en profiter pour explorer quelques points d'intérêt... 🔎

🏁 Pour commencer, direction Tonquédec via la route de Petit Camp, puis direction Trégrom par la D31. Juste avant de couper la D30, petit crochet par Prat-Dinan où je tombe sur un superbe panneau "attention vaches" customisé à la sauce "musiciens de Brême". 🐄🐑🐓 Je continue vers Trégrom, coupe la D74 puis rejoins la D32, juste après un panneau indiquant "la carotte sauvage" 🥕 (j'ai eu la chance de n'en rencontrer aucune: les légendes locales suggèrent en effet que sa férocité dépasse haut la feuille celle du navet sauvage). À peine quelques centaines de mètres de D32 et je bifurque sur la droite pour descendre vers le Léguer sur un chemin vaguement asphalté (au début). La piste longe le joli moulin du Vicomte puis se transforme en sentier aux abords du Léguer.

Mais que diable arrive-t-il donc au Léguer à cet endroit? 🤔 Si certaines rivières ont été "canalisées", ce malheureux (enfin pas tant que ça, puisqu'il s'agit d'un des cours d'eaux les plus propres de Bretagne!) a été "tunnélisé". Le viaduc du moulin du Cleuziou a été construit dans les années 1850 pour l'enjamber, mais il s'agit plutôt d'un gigantesque remblai que d'un pont proprement dit, sur lequel passent la VF Paris–Brest (mise en service en 1865) et la D32. Une scène de déraillement du film "La bataille du rail" (1946) 🚂 y a été tournée. 3 arches permettent au Léguer de passer, et la première est équipée d'un passage piéton: je m'engouffre donc (à pied avec le vélo) dans ce tunnel obscur et humide d'une centaine de mètres de long, où je ne manque pas de mettre les pieds dans une flaque.

De l'autre côté, j'arrive à Trégrom beach, 🏖️ sorte de petite aire de loisir sympathique aménagée en bordure du Léguer (je devais déjà être hors saison: il n'y avait personne!). Je prends le sentier qui remonte sur Trégrom puis enfourche à nouveau mon vélo. Petite accélération à l'écoute de quelques aboiements de chiens 😳 peu rassurants en traversant le Léguer au niveau de Pont-Louars. Ensuite, direction Plounévez-Moëdec, où je coupe la D712 puis la N12. Je suis ensuite la D88 jusqu'à Loguivy-Plougras où je suis accueilli par une sorte de petite fête foraine. 🎡🐤 J'appelle cousin (sans prendre le temps de jouer à la pêche aux canards en plastique): il a le vent en plein dans la tronche et il lui reste encore quelques km à parcourir, ce qui me laisse le temps de poursuivre mes petites explorations!

Je dépasse donc Loguivy-Plougras en prenant la D11, direction Callac. Mes pneus ayant fait leurs preuves sur terrain rugueux, je m'aventure sur une piste (sur la droite) qui mène au sommet du Pavé (322m) (point culminant 🗻 du Trégor, plus haut que le Menez Bré!) dans la forêt de Beffou après une bonne petite côte. Je redescends en passant (sans le savoir) à côté de la source de l'Aulne, et retrouve la D11 (et l'asphalte) avant de bifurquer sur la gauche pour un petit A/R vers la chapelle St-Maur et la fontaine du même nom. À peine quelques minutes après être revenu à l'intersection avec la D11, je vois cousin arriver: on repart donc dans l'autre sens, et je comprends rapidement pourquoi il se plaignait du vent!

Cette fois-ci, après Loguivy-Plougras, on prend un itinéraire différent en restant sur la D11: on recoupe la N12 et la D712, puis on rejoint Lannion en passant par Plouaret et Ploubezre. Je saisis vite l'intérêt des relais avec cet infâme vent de face! On repasse le Léguer à Lannion puis on contourne l'aéroport. Peu avant le rond-point de Guéradur, j'ai un "accident de compote": 🍏😆🍏 en tenant un sachet de compote entamé quelques km plus tôt (avant de m'apprêter à le finir, avec les mains sur le guidon), j'exerce involontairement une pression excessive sur le sachet, qui fait gicler le bouchon! Il y en a partout sur mon guidon, mais je ne m'en rends pas compte tout de suite... seulement quand je sens la fraîcheur de la compote sur mes mains! (je me demande d'ailleurs si c'est à cause de ça que des abrutis en camionnette m'ont insulté à ce moment!)

Même topo que la dernière fois pour le final: après un bon bain de mer à Landrellec 🏊 (et un bon goûter), il ne me reste plus qu'à rentrer (tout seul) à Perros, par des routes que je connais bien...

Aucun trombiculidé n'a été maltraité durant le tournage de cet épisode.

Commentaires

    You can or this trail