Coordonnées 490

Publié 17 décembre 2013

Recorded novembre 2013

-
-
222 m
107 m
0
2,1
4,1
8,21 km

Vu 2059 fois, téléchargé 44 fois

près de Toulouse, Midi-Pyrénées (France)

En este recorrido iremos de sur a norte, desde el jardín des Plantes (Museo Botánico y Natural) al jardín Japonais cruzando el centro histórico. Coinciden con las estaciones de Metro Palais de Justice y Compans-Cafarelli, respectivamente.

Permite variantes, para ello ver circular centre ville (navette, coincide con el recorrido de un microbús eléctrico gratuito del que podemos bajar y subir a voluntad con solo hacerle una seña).
recorrido de la navette (microbús eléctrico)

Un cœur ancien
On décrivait jadis le centre sous la forme d'un cœur avec ses deux lobes (rive droite) et sa pointe (rive gauche):

En amont, la cité centrée sur l'actuelle place Esquirol (ancien forum). Ancienne ville romaine, on y lit encore le plan en damier : rues étroites grossièrement parallèles au cardo et au decumanus, devenues parfois un peu tortueuses au Moyen Âge entre les anciennes portes nord (Capitole) et sud (Palais de justice, ex-parlement), est (Saint-Étienne) et ouest (Dalbade). C'est le quartier bourgeois de la préfecture, de la cathédrale, puis des hôtels des Capitouls et du Pastel.
En aval, le bourg à l'ouest de la place du Capitole et de la Daurade, centré autour de l'abbaye de Saint-Sernin, c'est un quartier médiéval historiquement plus universitaire, dont les anciennes abbayes ont laissé la place à des lycées, universités et à la cité administrative.
Rive gauche, le faubourg de Saint-Cyprien quartier plus populaire, marqué par son ancienne activité hospitalière (hôtel Dieu).

Le pont Neuf et surtout la place du Capitole sont le centre de ce « cœur » qui s'inscrit à l'intérieur des boulevards (sur l'emplacement du mur médiéval encore visible cité administrative). La circulation y a été aérée au XIXe siècle par des percées haussmanniennes (rue de Metz et rue Alsace-Lorraine).
L'architecture de Toulouse est marquée par la brique, dont la couleur chaude rouge orangé lui confère le surnom de « ville rose ».

Su centro lo ocupa el Capitoul:
Los capitouls (capitols en occitano) fueron durante la Edad Media y hasta 1789 los consejeros municipales de la ciudad francesa de Toulouse. El establecimiento en el siglo XIV del Parlamento de Toulouse que ejercía gobierno sobre todos los estados del Languedoc redujo sensiblemente su poder, que acabaría por desaparecer al tiempo que el del propio Parlamento en el curso de la Revolución francesa.
La ciudad se dividía en ocho capitoulats. Cada Capitoul vestía un color en función del barrio que representaba (si bien las togas eran todas rojas y negras, colores que se convirtieron con el tiempo en emblema de la ciudad). La distribución era la siguiente:
El barrio de la Daurade en verde y blanco,
El barrio Pierre Saint-Geraud en negro,
El barrio de Saint-Etienne en violeta,
El barrio de la Dalbade en encarnado,
El barrio del Pont-vieux en naranja,
El barrio de Saint-Sernin en amarillo,
El barrio de Saint-Pierre des Cuisines en azul,
El barrio de Saint-Barthélémy en amaranto.
Culte Catholique Ou Orthodoxe
Culte Catholique Ou Orthodoxe
Culte Catholique Ou Orthodoxe
Administrative Area
Religious Building
Religious Building
Religious Building
Religious Building
Building
Le Grand Rond
Road
Toulouse
Road
Les Carmes
Victor Hugo
Musée
Musée
Toulouse
Place Wilson

Commentaires

    You can or this trail