-
-
450 m
429 m
0
0,6
1,3
2,55 km

Vu 311 fois, téléchargé 0 fois

près de Estavayer-le-Lac, Canton de Fribourg (Switzerland)

A l'occasion de son 40ème anniversaire le club Photo-Vidéo CVCE a créé plusieurs parcours dans la ville d'Estavayer-le-Lac où l'on peut découvrir le passé de la ville au moyen d'anciennes cartes postales.
Les photos des anciennes cartes postales sont rattachées aux waypoint de l'itinéraire. Il est ainsi possible de voir l'état actuel de la ville et comparer avec une carte postale ou gravure qui ont souvent plus d'un siècle.
Prenez l'itinéraire 2B pour finir ce 1er parcours (2 autres parcours 1A/1B et 3A/3B sont accompagnées d'explications historiques. Il peut être acheté à l'Office du Tourisme ou dans les kiosques de la Ville pour le prix de 15.-.
Les photos anciennes agrandies sont visibles dans les vitrines des commerces proches du lieu de prise de vue jusqu'en automne 2017 (prospectus à l'Office du Tourisme)
complètent la visite de la ville)
Le livret "Le Passé du Présent" a été édité pour retrouver toutes les cartes postales qui
Ci-dessous: une brève explications concernant les photos de l'itinéraire 2A:

Photo 14 : l’hôpital vers 1900
Ce bâtiment a été successivement : 1. une fabrique de draps (1762 – 1793), 2. le pensionnat jésuite St Stanislas (1826 – 1847), une succursale du Collège St Michel de Fribourg qui avait trop d’élèves, 3. une fabrique de chapeaux de paille (1855 – 1882), 4. l’hospice de la Broye (1883), 5. l’Hôpital de la Broye 6. un site de l’Hôpital Intercantonal de la Broye (réadaptation) ainsi que de divers cabinets et services sociaux depuis 1999

Photo 13 : la chapelle de Rivaz au bas de la Grand Rue vers 1910
Elle fut consacrée à Notre Dame de la Consolation en 1499, lieu de pélerinage. Elle se trouve au débouché de la Grand-Rue. Jusqu’en 1900, la Grand-Rue, étroite, pentue était la seule route de liaison entre les ports et le haut de la ville, entre le lac et la campagne. C’était un endroit statégique dominé par le château de Motte-Châtel.

Photo 12 : La Ruelle des Moulins vers 1890
Constructions au centre et à droite démolies vers 1900 pour construire un nouvel axe routier : la Route du Port. La route et le port furent construits par des forçats fribourgeois, boulet au pied.
On voit le canal d’un moulin. Une douzaine de moulins à eau fonctionnaient dans la région pour toutes sortes de productions (farine, huile, planches et poutres, poudre d’os, concassage du métal, etc.).

Photo 02 : la fontaine St Laurent vers 1900
Pas d’eau courante jusqu’à la fin du XIXe siècle. Autour de la fontaine : mendiants, promeneurs, lavandières, paysan.
En 1900, la population d’Estavayer atteignait 1600 habitants. Mais le dictrict a connu une forte émigration à cause du manque d’emplois : la Broye a perdu plus de 10’000 habitants de 1890 à 1960. Depuis, la tendance s’est totalement inversée.

Photo 15 : Le château, gravure de Barbier l’Aîné vers 1780
Cette gravure a paru dans un ouvrage qui a contribué à la réputation touristique de la Suisse.
Le niveau du lac était plus haut de 3.5 m avant les corrections des eaux du Jura (1870 et 1960). Avant les corrections : inondations de plus en plus fréquentes de Orbe à Soleure. Pour Estavayer, la baisse du niveau causa la perte des ports, la fin du commerce sur le lac, des difficultés pour la pêche et la mise à découvert de terrains marécageux inutilisables.

Photo 16 : Estavayer par D. Herrliberger vers 1760
Le lac, plus haut de 3.5 m, atteignait l’hôpital, l’endroit où se trouvait un ancien port,
Le bâtiment au centre était un entrepôt par où passait tout le sel venu de France pour le canton de Fribourg.
De 1674 jusqu’en 1789, le Canton de Fribourg fournit des milliers de soldats au roi de France en échange de quantités énormes de sel vendu à bas prix. Le sel était utilisé pour la fabrication de fromages qui étaient vendus… au roi de France.

Commentaires

    You can or this trail