Ecrin
257 7 85

Coordonnées 352

Publié 12 avril 2021

-
-
186 m
150 m
0
3,8
7,7
15,38 km

Vu 114 fois, téléchargé 2 fois

près de Les Boscailles, Wallonia (Belgique)

A l’origine, le village de Dhuy comptait trois localités : Dhuy proprement dit qui en était le centre, le hameau des Boscailles et le village d’Upigny. Ce dernier est devenu un village indépendant en 1837. Dhuy-Les Boscailles est aujourd’hui le plus vaste village de l’entité d’Eghezée (1200 ha). Il y eut longtemps une rivalité entre "Duti" et "Boscailli" (certains pensaient que Dhuy, sous l’influence du château Bayard, était favorisé par rapport à Les Boscailles).
La balade, qui emprunte de nombreux chemins de remembrement, part des Boscailles et passe par Leuze, Longchamps et Upigny pour rejoindre Dhuy avant de revenir au point de départ. Elle longe quelques grandes fermes hesbignonnes, traverse de grands espaces de cultures et des zones de fauchage tardif. Tout au long de la balade, au loin, on aperçoit des éoliennes, ces moulins d’aujourd’hui qui s’invitent dans le paysage.

Consignes de sécurité: prudence, la route des Six Frères est fort fréquentée.

Jusque 1890, les habitants des Boscailles n’avaient pas d’église, ce qui les obligeait à se rendre à Dhuy. A sa mort (le 3 mai 1890), le Vicomte Claude de Namur d’Elzée, Vice-président du Sénat et Bourgmestre de Dhuy, laisse, par testament, une somme importante destinée à la construction de 2 chapelles sur son domaine. C’est ainsi que fut érigée, en 1891, une chapelle néo-gothique, en brique et pierre bleue, devenue Eglise Immaculée Conception des Boscailles.

Le Château Bayard (12), cerné d’eau, est un important ensemble du XIII e siècle avec tour carrée et poterne d’entrée ainsi qu’une chapelle castrale intégrée dans le périmètre du château. Propriété privée, ce fleuron patrimonial peut être loué pour des réceptions ou des séminaires. Le domaine comporte un parc privé dans lequel oiseaux et chevreuils trouvent refuge. On y trouve également la ferme du Moulin, longée par la Mehaigne et qui abritait jadis un moulin à eau. Une légende raconte que la première construction fut visitée par les Quatre Fils Aymon fuyant Charlemagne sur leur cheval Bayard.

Sart
Le mot "sart" désigne généralement un "terrain défriché, gagné sur les bois". Celui de Dhuy a été reçu en 1421 par Philippe de Namur, premier des Seigneurs de Dhuy. Les grands bâtiments en brique de la ferme du Grand Sart datent d’une reconstruction du XIXe siècle. La potale dédiée à Ste Adèle (invoquée pour les maladies des yeux) est visible le long de la rue, au milieu du mur de l’énorme grange (restaurée en 1957).

Le tilleul.
Le tilleul peut atteindre 25 à 30 m de haut et présente une large couronne et un port naturellement pyramidal. On en rencontre souvent en rase campagne, auprès des églises, dans les cimetières, à côté de chapelles ou de potales. Les tilleuls peuvent vivre jusqu’à 500 ans et, qu’il s’agisse des tilleuls communs à larges feuilles ou à petites feuilles, ils représentent le plus grand nombre d'arbres remarquables en Wallonie. Les feuilles sont vert foncé à revers blanc feutré, tandis que les fleurs jaunâtres et odorantes, très mellifères, s’épanouissent en juin (séchées, elles sont aussi utilisées en tisanes apaisantes). L’écorce du tilleul est lisse et grise dans son jeune âge pour devenir progressivement plus foncée en se gerçant finement dans le sens longitudinal. Symbole d'amitié et de fidélité (car ses feuilles ont la forme d’un cœur), le tilleul est un arbre protecteur dans toutes les traditions. Jadis, on suspendait ainsi du tilleul dans les maisons ou les étables. Il a été planté un peu partout en Europe pour fêter la libération de 1945.

Fermes de Hesbaye.
Les campagnes de la Hesbaye sont vouées à l’agriculture. Au milieu des champs ou au sein même des villages, de nombreuses fermes sont l’âme et le pouls de la région. On peut distinguer deux types de fermes : - les "fermettes" dont le corps de logis et la grange ne font qu’un - les "fermes en carré" avec une cour intérieure (souvent rectangulaire), autour de laquelle s’organisent le corps de logis, les granges et les étables. Les dimensions en général généreuses de ces fermes typiquement hesbignonnes auguraient de leur rôle économique et témoignaient du rang de leurs anciens propriétaires. Autrefois, certains d’entre eux étaient de véritables seigneurs et leurs fermes constituaient à elles-seules un fief. Ceci explique que leurs constructions étaient plus ou moins fortifiées, au point que la toponymie hésite parfois à les appeler « fermes » ou « châteaux ».

Le fauchage tardif pratiqué en Wallonie entre le 1er août et le 15 octobre a pour but de préserver la nature encore présente sur les talus et accotements du réseau routier. En pratiquant un seul fauchage annuel en fin de saison, les espèces herbacées ont la possibilité de fleurir et de produire des semences. Fauchées prématurément, elles finissaient par disparaître. Le fauchage tardif profite également aux espèces animales. Il est une source diversifiée de nourriture, étend l'habitat de plusieurs espèces et constitue des zones de refuge appréciées en période des moissons notamment.

View more external

Site religieux

1

Départ de la balade : place des Boscailles, sur le parking devant l’église.
Carrefour

2

Dos à l’église, prendre, à gauche, la rue Béchaux (branche droite du Y),
Carrefour

2b

Tourner à droite, sur le chemin des Prés. On aperçoit le cimetière, entouré de murs en briques, au milieu des champs.
Carrefour

3

Au bout du chemin, prendre à droite la rue de Rhion vers la maison de repos Ry du Chevreuil
Monument

4b

la ferme de Rhion
Site religieux

4

On entre sur le territoire du village de Leuze. La chapelle de Rhion, dédiée à Notre Dame des Champs, se trouve un peu avant la route des Six Frères. Comme l’indique la pierre par-dessus le seuil, la bâtisse de style classique date de 1746 et est encadrée par deux arbres remarquables : des tilleuls de Hollande (hybrides proches du tilleul à petites feuilles. Faire demi-tour, repasser devant la maison de repos et prendre à droite au premier embranchement
Site religieux

3b

maison de repos Ry du Chevreuil
Carrefour

5

Au carrefour en T, tourner à droite (toujours dans la rue de Rhion) jusqu’à la route des Six Frères
Risque

5b

Traverser et continuer en face sur le chemin de remembrement
Panorama

5 ter

Au premier embranchement à gauche. Prendre la rue de Praule vers Longchamps. De part et d’autre : des champs. Chaque année, la rotation des cultures induit un paysage à la mosaïque différente. 200 m après les premières maisons, à droite, une ancienne ferme qui n’est plus en activité : le bas du corps de logis date de 1813 et a été remonté d’un étage et demi un peu avant la guerre 1940-1945.
Monument

6

Prendre le 1er embranchement à gauche (rue Sanson). A gauche, l’ancienne brasserie Colin transformée en maison d’habitation. Fin du XIX e et début du XX e siècle, dans le bâtiment du fond, une bière, qui ne se conservait pas, était fabriquée pour le village. Dans le bâtiment de gauche se trouvaient les attelages pour le transport des tonneaux. Devant la maison du brasseur : des niches pour les cochons qui mangeaient les déchets d’orge et d’avoine.
Rivière

7

Prendre le 1er embranchement à gauche (rue des Oiseaux). On remonte le ruisseau de Longchamps que certains considèrent parfois comme étant déjà la Marca (ou Marka) alors que ce n’est qu’un peu en aval, à la jonction avec le ruisseau des Praules, qu’il prend officiellement ce nom. La Marka se jette dans la Mehaigne à Harlue.
Carrefour

8

Au bout de la rue, au carrefour en T, prendre la rue du Corbeau à droite jusqu’à la rue du Culot.
Arbre

9

Prendre la rue du Culot à gauche. A droite de la route : une allée de peupliers typiques des zones humides, puis des vergers. On arrive face à la ferme du Chêne à l’Image.
Site religieux

10

Prendre à droite la rue du Chêne à l’Image. En suivant la route, on arrive à l’église Saint-Pierre d’Upigny. Devant l’église en brique et pierre bleue du XVIII e siècle : le platane du Centenaire. Sur la gauche de l’église : l’ancienne école des garçons d’Upigny.
Monument

11

Laisser l’église sur la gauche et continuer tout droit. On longe la ferme de la Tour du XVII e siècle, reconstruite en 1749. Ce vaste quadrilatère transformé en salles de réception porte le nom de "Clos St-Michel".
Carrefour

12

Au carrefour, tourner à gauche rue de Gothaine
Château

12b

Après 650 m, la route, bordée de peupliers, vire à gauche. Environ 250 m après le virage, à droite : la drève du Château Bayard (accès privé) mène à l’ancien domaine seigneurial des Comtes de Namur. Le Château Bayard, cerné d’eau, est un important ensemble du XIII e siècle avec tour carrée et poterne d’entrée ainsi qu’une chapelle castrale intégrée dans le périmètre du château. Propriété privée, ce fleuron patrimonial peut être loué pour des réceptions ou des séminaires. Le domaine comporte un parc privé dans lequel oiseaux et chevreuils trouvent refuge. On y trouve également la ferme du Moulin, longée par la Mehaigne et qui abritait jadis un moulin à eau. Une légende raconte que la première construction fut visitée par les Quatre Fils Aymon fuyant Charlemagne sur leur cheval Bayard.
Arbre

13

Continuez la rue de Gothaine jusqu’au carrefour à 4 voies. Face au carrefour : "Les Six Frères". Ces tilleuls à grandes feuilles, classés arbres remarquables, ne sont plus que cinq, l’un d’entre eux ayant été brisé par le vent. La légende raconte qu’ils auraient été plantés par six frères partant à la guerre ou en souvenir de six frères morts à la guerre. Ils ont fière allure sur leur tumulus (ancien monument funéraire ou lieu de culte celtique).
Risque

14

Traverser prudemment la route des Six Frères et conti - nuer tout droit vers Les Boscailles. Sur la droite, on voit la ferme de La Fontaine. Les bâtiments de cet ensemble en briques et pierres bleues sur assise calcaire sont parfaitement liés autour d’une cour rectangulaire pavée. Le porche d’entrée est daté de 1786.
Carrefour

15

Au premier carrefour, tourner à droite dans la rue Thiry.
Carrefour

16

Au bout de la rue Thiry, prendre à gauche la rue François Bovesse.
Site religieux

17

Suivre la rue Bovesse jusqu’à la chapelle. Tourner alors à gauche, juste après le n° 97, dans la rue Tige Nonain.
Carrefour

18

Au carrefour en T, prendre à gauche la rue du Petit Sart jusqu’au carrefour à 4 bras avec la rue du Grand Sart.
Monument

19

Tourner à droite dans la rue du Grand Sart. A environ 400 m, à gauche : la ferme du Grand Sart. Le mot "sart" désigne généralement un "terrain défriché, gagné sur les bois". Celui de Dhuy a été reçu en 1421 par Philippe de Namur, premier des Seigneurs de Dhuy. Les grands bâtiments en brique de la ferme du Grand Sart datent d’une reconstruction du XIXe siècle. La potale dédiée à Ste Adèle (invoquée pour les maladies des yeux) est visible le long de la rue, au milieu du mur de l’énorme grange (restaurée en 1957).
Arbre

20

Suivre la rue du Grand Sart qui se prolonge par la rue Florimont Baugniet pour rejoindre l’église des Boscailles. La rue croise la rue du Bois (à droite), sans issue, qui mène à ce qui resterait du "Bois de Mehaigne" ou "de Mehagne" qui s’étendait autrefois jusqu’à Ostin. Le bois de Mehaigne actuel est un bois communal, géré par le DNF (Département Nature et Forêts) et interdit au public.

Commentaires

    You can or this trail