Télécharger
Ecrin

Distance

8,98 km

Dénivelé positif

8 m

Difficulté technique

Facile

Dénivelé négatif

8 m

Altitude maxi

153 m

Trailrank

51 4

Altitude mini

139 m

Type d'itinéraire

En boucle

Coordonnées

304

Publié

21 avril 2021
  • Notation

     
  • Informations

     
  • Facile à suivre

     
  • Paysage

     

Filtres avancés

Filtrer par mois ou date de l'enregistrement. Voir uniquement les itinéraires des personnes que vous suivez.

Démarrer Wikiloc Premium Mettez à niveau pour supprimer les annonces
Filtres avancés Filtres avancés
Partager
-
-
153 m
139 m
8,98 km

Vu 1084 fois, téléchargé 46 fois

près de Mehaigne, Wallonia (Belgique)

La Mehaigne prend sa source à Saint-Denis (commune de La Bruyère) et se jette dans la Meuse à Wanze après un parcours de 65km, et de nombreux méandres, au sein de 10 communes de Hesbaye humide. Elle a donné son nom à l’un des villages qu’elle traverse. Le village de Mehaigne est parcouru par trois affluents de cette rivière : le ruisseau de Liernu (encore appelé ruisseau de Renise), le ruisseau de St. Germain (ou ruisseau de Jennevaux; anciennement: Ruisseau du Tilleul) et le ruisseau de la Wagère (ou ruisseau de Nozille), qui coule à l’est du village et se jette dans la Mehaigne à Harlue.
Au bord des deux premiers ruisseaux, on trouvait jadis les deux moulins à farine que comptait le village.

La balade inspirée par le parcours de la Mehaigne et des ruisseaux de Liernu et de St. Germain, traverse le village d’Upigny et les campagnes mehaignoises, très humides, avec la flore et la faune caractéristique de ces milieux.
L’itinéraire intègre deux petits « crochets » permettant de découvrir les deux fermes de Mehaigne toujours en activité.

Mehaigne rivière et village
• La Mehaigne parcourt de nombreux villages… pourquoi est-ce précisément au village de Mehaigne qu’elle a donné son nom ?
Certains disent que jadis, cette rivière portait son nom seulement à partir de l’actuel village de Mehaigne étant donné que c’est seulement à partir de cet endroit qu’elle devient « considérable » à cause des petites sources qui viennent la grossir.

Mettre l’eau en valeur
A Mehaigne, comme dans de nombreux villages de notre région, les cours d’eau se font discrets et des itinéraires permettant de se promener le long des ruisseaux n’existent pratiquement pas. C’est seulement lors d’inondations que l’on se rend réellement compte de leur existence !
Or, les paysages et l’environnement immédiat, avec sa faune et sa flore, sont étroitement liés à cette présence de l’eau.
Un des buts de cette balade est d’attirer l’attention sur ces cours d’eau en espérant qu’un jour, ils soient mieux mis en valeur.

La qualité de l'eau
Comme de nombreuses rivières, la Mehaigne et ses affluents, dans la partie amont de son bassin versant, ont vu la qualité de leurs eaux se détériorer au fil du temps. C’est l’ensemble de l’écosystème qui est impacté par cette situation dont la cause est multifactorielle.
D’après les résultats des analyses réalisées par la Région wallonne, la dégradation de la qualité de l’eau s’explique principalement par le manque d’épuration des eaux usées domestiques qui terminent leur parcours dans les cours d’eau.
Des pistes de solution ? Sensibiliser et agir, l’affaire de tous !
Le Contrat de Rivière Meuse Aval et affluents actif dans le bassin de la Mehaigne réalise régulièrement des inventaires de terrain. Ceux-ci constituent la base d’une réflexion volontaire des acteurs de l’eau, tant publics que privés, pour mettre en place des programmes d’actions triennaux visant à améliorer la situation par la sensibilisation du monde agricole (moins d’engrais et de pesticides) et de la population (adoption de produits d’entretien plus écologiques, éloignement des dépôts de déchets verts des berges des cours d’eau). À terme des stations d’épuration publiques devraient voir le jour.

Le tram vicinal
Autrefois, un tram traversait Mehaigne et approvisionnait en betteraves la râperie située à l’époque à Eghezée, sur le site de l’actuel Collège St. Joseph-St. Hubert. En été, ce petit train transportait du lin. A Mehaigne, il prenait également en charge d’autres produits agricoles comme des œufs, par exemple.
Cette ligne de tram, exploitée par la Compagnie des Chemins de Fer du Nord, partait de la gare de Bovesse (où passait déjà la ligne de chenin de fer Namur-Bruxelles) et passait par Saint Germain d’où elle partait vers Mehaigne par l’actuel chemin de remembrement qui relie les deux villages pour arriver, enfin, en gare d’Eghezée, située sur la ligne de chemin de fer Namur-Tirlemont aujourd’hui transformée en Ravel.
En face de la ferme Au-delà de l’eau, on peut encore voir un petit bâtiment qui abritait la bascule où étaient pesées les betteraves à destination d’Eghezée.
C’est aussi à hauteur de cette ferme que se trouvait le dépôt du tram vicinal. Aujourd’hui, ce dépôt abrite les bus TEC qui desservent la région.
Site religieux

1 Départ: Eglise

  • Photo de 1 Départ: Eglise
Sur la Place de Mehaigne se dresse la Ferme du Château, une des trois fermes remarquables, typiquement hesbignonnes, du village. Cette grande ferme carrée n’est plus en activité aujourd’hui. Certains estiment qu’elle aurait été construite sur un site où se trouvait primitivement un petit château… d’où le nom de la ferme! Généralement on pense cependant que ce nom viendrait du fait que le bâtiment aurait été la demeure du châtelain et ne serait devenu une ferme que plus tard. L’église toute proche date du 19°siècle.
Site religieux

2. Ancien presbytère

Suivre ce trottoir, passer devant l’ancien presbytère et prendre la Rue de Frise jusqu’au n°74. La Mehaigne s’écoule parallèlement à cet itinéraire, cachée par les maisons et la végétation.
Carrefour

3. Emprunter l’accès privé qui prolonge la petite impasse de la Rue de Frise

Ce chemin débouche dans une forêt de peupliers exotiques. Il ne s’agit pas d’une colonisation naturelle des sols mais de plantations, visant à valoriser cette zone humide laissant peu de place à la biodiversité Au bout d’environ 30 ans, ces arbres sont abattus afin de permettre l’exploitation industrielle de leur bois.
Rivière

4. Bassin d’orage

  • Photo de 4. Bassin d’orage
Ce bassin de retenue des eaux a été construit au milieu des années ’80 pour diminuer les risques d’inondation dans le village.
Arbre

5. Le chemin longe la Mehaigne

  • Photo de 5. Le chemin longe la Mehaigne
En quittant la peupleraie, le paysage s’ouvre sur des terres plantées, suivant les années, de colza, betteraves, froment,… des vergers, et des pâtures humides. Souvent inondées en hiver, ces dernières participent à la lutte contre les inondations. La Mehaigne y serpente, bordée d’un cordon d’aulnes glutineux et de vieux saules blancs, dont certains taillés en têtard. Ces arbres sont typiques des berges des rivières et des zones humides qui les jouxtent. Ils contribuent à l’accueil de la biodiversité.
Rivière

6. La Mehaigne

  • Photo de 6. La Mehaigne
Au bout du chemin, continuer sur la rue de Ghel et tourner à droite pour emprunter la rue des Aunes et traverser la Mehaigne.
Monument

7. Ferme de Mêlet

  • Photo de 7. Ferme de Mêlet
La balade mène à une ancienne ferme isolée située à droite du chemin: la ferme de Mêlet. Un peu avant celle-ci, le chemin traverse le ruisseau de Saint Germain qui prend sa source à Meux, non loin du Château de Jennevaux qui se trouve à Saint Germain.
Panorama

8. Vue sur la route des canards

Marquer une petite halte pour apercevoir, à gauche (à l’opposé de la direction à prendre), des zones d’élevage de la société Upignac qui sont à l’origine du nom de route des canards donné par la population à ce chemin. Celui-ci est aussi l’ancienne voie du tram vicinal « Bovesse –Saint Denis– Mehaigne -Eghezée », démantelé dans les années ‘50. Le cheminement de la balade, bordé de cultures, évolue à présent sur la crête qui sépare le ruisseau de Saint Germain et le ruisseau de Liernu qui prend sa source dans le village du même nom. L’un comme l’autre sont bordés d’anciennes prairies humides favorables à la biodiversité quand elles n’ont pas été converties en peupleraies.
Rivière

9. Ruisseau de Liernu

Au premier embranchement à gauche, entrer dans l’impasse pour apercevoir le ruisseau de Liernu. Revenir sur ses pas et reprendre, à gauche, le chemin de remembrement pour arriver à Mehaigne. A droite, ce chemin est bordé d’une grande et longue haie d’aubépines (cf. verso), de sureau et de quelques prunelliers.
Monument

10. Ferme du Monceau

  • Photo de 10. Ferme du Monceau
A l’embranchement avec la rue du Monceau, avant de s’engager dans le chemin de terre débutant à gauche (près de la Chapelle Saint-Pierre), on peut voir la Ferme du Monceau.
Flore

11. Haies d'aubépines

  • Photo de 11. Haies d'aubépines
  • Photo de 11. Haies d'aubépines
Ce petit chemin bordé de haies d’aubépines, est particulièrement bucolique et constitue un véritable refuge pour les oiseaux.
Monument

12. Traces du 2e moulin de Mehaigne

Les curieux peuvent faire un aller-retour en tournant à gauche dans la Rue Renise, pour jeter un coup d’œil au n°18 (12bis). C’est là que se trouvait jadis le 2°moulin de Mehaigne. Pendant des années, ces bâtiments ont abrité le Centre d’Expression et Créativité Clos Copains qui a donné naissance à l’actuel CEC Terre Franche à Longchamps.
Carrefour

13. Route de Gembloux

Tourner à gauche dans la Route de Gembloux, jusqu’à hauteur du chemin bétonné qui débute à droite, entre les deux dernières maisons.
Arbre

14. Le chemin longe le ruisseau de Liernu

  • Photo de 14. Le chemin longe le ruisseau de Liernu
L’itinéraire de la balade longe à nouveau le ruisseau de Liernu ici totalement caché par les peupliers. Certaines plantations moins entretenues laissent un peu de place aux aulnes et aux saules donnant à ces forêts un aspect plus sauvage et marécageux, proche des végétations qui dominaient jadis les fonds de vallée. Une lisière de ronce apporte gîte et couvert à une faune variée. En faisant silence et avec un peu de chance, on peut entendre de nombreux cris d’oiseaux, dont ceux de canards, provenant d’un étang privé situé à gauche de l’itinéraire. Au premier embranchement à gauche, on peut faire un aller-retour jusqu’au petit pont qui enjambe le ruisseau. Après cet embranchement, le chemin bétonné fait place à un chemin de terre.
Pont

14b. Pont au dessus du ruisseau

Rivière

15. La Mehaigne

  • Photo de 15. La Mehaigne
Après un virage à angle droit, le chemin traverse la Mehaigne et se termine Rue Fontaine-Dieu. Tourner à droite dans cette rue pittoresque
Monument

16. Ferme Au-delà de l'eau

  • Photo de 16. Ferme Au-delà de l'eau
  • Photo de 16. Ferme Au-delà de l'eau
Cette ferme, toujours en activité, est séparée du centre du village par la Mehaigne, d’où son nom: Ferme Au-delà l’eau. Les origines de cette ferme remontent très loin et elle fut brûlée entièrement (excepté les écuries ) en 1690.

1 commentaire

  • Photo de ThierryGaspard

    ThierryGaspard 3 avr. 2022

    J'ai suivi cet itinéraire  vérifié  Voir plus

    Jolie balade, assez facile à faire.

Vous pouvez ou sur cet itinéraire