-
-
125 m
3 m
0
2,5
4,9
9,86 km

Vu 742 fois, téléchargé 76 fois

près de Santa Catarina, Lisboa (Portugal)

A Trip exported from GARMIN Dakota 20
Lisbonne, ville installée sur plusieurs collines, s'étend des pentes de celle-ci jusqu'au bord du Tage, offrant de superbes points de vue sur la ville. Certes, il est amusant de rejoindre les hauteurs en funiculaire ou en utilisant les tramways, celui de la ligne 28 bien sûr mais aussi celui de la ligne 25, mais on comprendra que j'ai préféré'en faire le tour à pied histoire de ne pas perdre mon entraînement montagnard. Le spectacle qui m'attendait aux miradouros en vaut la peine
Le Jardim do Torel, premier des miradouros de la journée a été rejoint par l'Elevador do Lavra tout proche du centre-ville. Mon parcours m'a ensuite fait passer par la Praça dos Mártires da Pátria, le Largo do Intendente Pina Manique. Une volée de calzadas faisant traverser la Mouraria, le quartier où s'installèrent les maures après la Reconquista, m'a permis d'arriver au Miradouro do N.S. do Monte. Ce miradouro est l'un des plus excentrés mais aussi l'un des plus charmants qui surplombent la ville.
Il m'a été aisé ensuite de rejoindre le Largo da Praça et le Miradouro da Graça (ou Miradouro Sophia de Mello Breyner Andersen) d'où la vue sur le Castelo São Jorge est superbe.
La balade m'a ensuite fait faire le tour du château passant au pied des imposantes murailles puis j'ai été jeter un coup d'œil sur la cité depuis ce nouveau point de vue. J'y retrouvé des bataillons de touristes arpentant les ruelles jusqu'au Largo das Portas do Sol , un vaste balcon offrant un point de vue spectaculaire sur le Tage, sur le labyrinthe de l'Alfama et un peu en arrière-plan sur la coupole du Panteão Nacional.
Je me suis ensuite perdus (volontairement !) dans le dédale de l'Alfama, l'endroit le plus pittoresque et le plus symbolique de Lisbonne. La balade aboutissant au Largo do Chafariz do Dentro où se situe le Museu do Fado, j'y ai fait une longue halte dans ce bâtiment hommage au fado et à ses deux instruments la viola (la guitare espagnole classique) et la guitarra portuguesa sorte de mandoline à 12 cordes jumelées. L'occasion de réentendre Amália Rodrigues la plus célèbre des fadistas.
Après un déjeuner dans un petit bar, j'ai repris mon périple, quittant l'Alfama, visitant la cathédrale (la Sé) et l'Igrejà de Santo Antonio de Lisboa, traversant la Praça do Municipio pour rejoindre le quartier proche de Cais do Sodré et remonter dans le Chiado par l'Elevador da Bica, mon funiculaire préféré.
En deux pas, j'étais au Miradouro de Santa Catarina où la jeunesse bohème de Lisbonne se retrouve pour bavarder, siroter une Sagres à la buvette alors que quelques touristes admirent le Ponte 25 de Abril enjambant le Tage.
Mais la balade n'était pas terminée pour autant, j'ai traversé le Bairro Alto, me faufilant dans les rues étroites. J'ai fini par arriver au Miradouro de São Pedro de Alcântara, superbe belvédère ombragé d'où le point de vue sur le Castelo de São Jorge, la cathedrale et les toits de Lisbonne est exceptionnel.
Pour redescendre dans le Rossio, j'ai pris l'Elevador da Gloria mis en service en 1885. Il m'a ramené à la Praça dos Restauradores où j'avais commencé ma randonnée intra-muros !
Christian
http://parcourir-le-monde.com
Distance 9,9 km, temps 6 h 10 arrêts inclus, D+/ D- 305 m, Non balisé.

View more external

Viewpoint
Elevador Da Bica (Tram Stop) Lisboa, PRT
Elevador Da Glória (Tram Stop) Lisboa, PRT
Elevador Do Lavra (Tram Stop) Lisboa, PRT
Igreja de Santa Luzia (Church, Place of Worship) Lisboa, PRT
Viewpoint
Miradouro Sophia de Mello Breyner Andersen
Miradouro Da Nossa Senhora Do Monte
Miradouro Das Portas Do Sol

Commentaires

    You can or this trail