Difficulté technique   Facile

Durée  2 hours 14 minutes

Coordonnées 275

Uploaded 20 octobre 2014

Recorded août 2014

-
-
250 m
194 m
0
0,6
1,3
2,58 km

Vu 916 fois, téléchargé 7 fois

près de Rieux-Volvestre, Région Midi-Pyrénées (France)



Rieux-Volvestre (Rius en gascon, vient du latin rivis (ruisseau)) est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne en région Midi-Pyrénées.
Cité médiévale située à 47 km de Toulouse, enserrée dans une boucle de l’Arize, Rieux-Volvestre possède un riche patrimoine historique, héritage de son statut de cité libre, de judicature royale et d’évêché.
Rieux fut érigée en évêché en 1317 par le pape Jean XXII. Trente-quatre évêques s'y succédèrent jusqu'à sa disparition en 1790.

La Cité pas à pas...(pdf)

Rieux-Volvestre, halte compostellane
Le développement des pèlerinages généra la construction de chapelles, bastides, églises, oratoires, hôpitaux... pour accueillir les pèlerins et voyageurs.
La route qui reliait Toulouse à Saint-Bertrand-de-Comminges était une de ces voies sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. C’est la voie de la Garonne.
Rieux-Volvestre, halte compostellane sur cette voie, abritait l’hôpital St-Jacques, géré par la confrérie des pèlerins dès le début du XIIe siècle, un oratoire Saint
Jacques rue de la Bastide et une abbaye de Cluny.

Lieux et monuments:

Cathédrale de la Nativité-de-Marie de Rieux : ancienne cathédrale Sainte-Marie,classée au titre des monuments historiques en 19237 et son Trésor épiscopal.

La Tourasse : tour seigneuriale du XIIIe siècle, avec ses cachots, inscrite au titre des monuments historiques en 19908.

La maison Laguens, inscrite en 19739.

Musée d'histoire locale.

Musée lapidaire.

Musée du Papogay.

Ses maisons médiévales à colombages, dont trois situées place de Lastic sont protégées au titre des monuments historiques.

Pont de Lajous, inscrit en 1950.

Pont d'Auriac, avec sa chapelle Notre-Dame de Bonne Garde, édifiée au-dessus de la pile centrale.
  • Photo de barrage, plage fluvial
  • Photo de barrage, plage fluvial
  • Photo de barrage, plage fluvial
  • Photo de barrage, plage fluvial
  • Photo de Cathédrale Sainte-Marie
  • Photo de Cathédrale Sainte-Marie
  • Photo de Cathédrale Sainte-Marie
  • Photo de Cathédrale Sainte-Marie
  • Photo de Cathédrale Sainte-Marie
C’est une construction d’architecture méridionale : des murs épais, parfois de plus de 3 mètres, des piliers de soutènement. Accrochée à un méandre de l’Arize, elle faisait partie de l’appareil défensif de la cité. Elle fut édifiée au XIVe siècle sur l’emplacement de la chapelle Sainte-Marie des Aygas du XIe siècle, dont on retrouve le mur crénelé sur la partie nord-est. On remarque en façade le vestige de l’ancienne entrée. Elle fut remaniée au XVIIe siècle. Son clocher du XIVe siècle, à l’impression- nante base octogonale, était qualifié « d’un des plus beaux du royaume ». Les trois derniers étages, achevés au XVIIe siècle, aux ouvertures en forme de mitre, sont la réplique du clocher des Jacobins de Toulouse.
  • Photo de L'Arize
  • Photo de L'Arize
  • Photo de L'Arize
  • Photo de L'Arize
L'Arize
  • Photo de Maison à pans de bois
  • Photo de Maison à pans de bois
  • Photo de Maison à pans de bois
  • Photo de Maison à pans de bois
Cette maison est remarquable par sa très belle façade à deux étages en encorbellement. D'un grand intérêt, la façade présente un double type de pans de bois : un motif en losanges et un motif en arêtes de poissons. Remarquons une toiture très avancée et deux fenêtres sculptées. Au rez-de-chaussée était l'ancienne échoppe; les étages étaient réservés à l'habitation. L'ensemble date de la fin du XVe siècle. Elle fut restaurée en 1970.
  • Photo de panorama
Le bâtiment de briques rouges du XVIe siècle, unique vestige du couvent des Jacobins, abritait dortoirs et cuisine en sous-sol. Les Dominicains s’y installèrent en 1272 jusqu’à la Révolution. Face au portail en fer forgé, à proximité des jeux d’enfants, apparaît une croisée d’ogives qui faisait partie du cloître. Au XIXe siècle le bâtiment devint une école libre pour jeunes filles.
Rieux
  • Photo de La Halle
  • Photo de La Halle
  • Photo de La Halle
  • Photo de La Halle
  • Photo de La Halle
  • Photo de La Halle
La charpente est entièrement chevillée bois et date du XVe siècle. Elle a été restaurée en 2004 ; les piliers ont été entièrement remaniés. Jadis, les marchés y avaient lieu trois fois par semaine. En cas de fraude dûment constatée, la marchandise était confisquée et distribuée aux pauvres de la cité. En face, une maison à mascarons du XVIIe siècle. Ils représentent de gauche à droite, de haut en bas : Vénus, Jupiter, Mercure, Poséidon, Saturne, Bacchus. Certains prétendent que celui qui figurait au-dessus de la porte d’entrée représentait le caractère du propriétaire!
  • Photo de Le Pont Lajous
  • Photo de Le Pont Lajous
  • Photo de Le Pont Lajous
Empruntez le pont pour avoir vue sur les fortifications de la cathédrale. Le pont fut reconstruit en 1683,restauré en 1785. Il reliait la ville à la Casterette où se trouvait le château féodal, à l’emplacement de l’actuel cimetière. La porte de la cité, à l’entrée du pont, fut démolie au XIXe siècle. Elle portait un monument à la gloire de Louis XIV. Les vestiges de l’encadrement de ce monument sont visibles sur le mur extérieur de la sacristie de la cathédrale.
  • Photo de Chapelle Notre Dame de Bonne Garde et Pont d’Auriac
  • Photo de Chapelle Notre Dame de Bonne Garde et Pont d’Auriac
  • Photo de Chapelle Notre Dame de Bonne Garde et Pont d’Auriac
  • Photo de Chapelle Notre Dame de Bonne Garde et Pont d’Auriac
  • Photo de Chapelle Notre Dame de Bonne Garde et Pont d’Auriac
  • Photo de Chapelle Notre Dame de Bonne Garde et Pont d’Auriac
La chapelle, plus exactement un oratoire, protégeait la ville contre les Huguenots (protestants) et contre les inondations. Les fresques, du peintre toulousain Bénezet, représentent un chevalier et un évêque met- tant la ville sous la protection de Notre Dame du Pont. Ce sanctuaire servit de guérite à la Garde Nationale pendant la Révolution. En 1875, une inondation détériora l’extrémité du pont, côté lavoir, ainsi que plusieurs bâtiments. La partie côté ville resta intacte.

Commentaires

    You can or this trail