← Partie de 20160318 Escapa por Marruecos

 
-
-
1 311 m
465 m
0
27
54
107,58 km

Vu 475 fois, téléchargé 8 fois

près de Menara, Marrakech-Tensift-Al Haouz (Morocco)

|
Afficher l'original
Marrakech - Marrakech.- Nous nous sommes levés avec toute la tranquillité du monde après le stress de la veille. Après le petit-déjeuner, certains essaient de laver leur moto avec peu de résultats. Vers 11h30, nous sommes allés à Asni où nous avons réservé la nourriture dans la spectaculaire Kasbah de Tamadot, dont le propriétaire est également de Virgin ou voyage dans l’espace entre autres entreprises… Après une courte visite à la Kasbah alors que la pluie menace, nous Nous sommes assis sur les terrasses recouvertes des sommets enneigés de l’Atlas en arrière-plan. C'est cool et ils nous apportent quelques poêles et des dellas de lilas pour nous protéger que nous en avons mis quelques uns. Cela ressemblait à une réunion de guerre de galaxie! La pluie ne nous a plus quittés ... Nous sommes revenus à Marrakech en pluie battante. Nous avons eu l'après-midi libre pour visiter la célèbre place Jemaa el Fna, mais il y avait très peu de monde à cause de la pluie, les vendeurs de parapluies ont remplacé les porteurs d'eau et les charmeurs de serpents. Le souk nous a abrités pendant un moment, bien que l'eau se faufilait à travers sa canopée de roseaux. Nous sommes retournés aux stands de nourriture, où ils nous ont harcelés pour rester, avec leur grâce particulière ... Et si Palamós crevait, et s'ils chantaient maintenant le lluna i la pruna (chanson populaire des enfants catalans) Que voit Barca! Ala Madrid! ... Traverser 20 mètres était encombrant! Enfin, nous nous sommes divisés, certains sont restés dans les stalles et le reste est revenu à l'hôtel pour le dîner ... De gros plastiques recouvraient les tables comme un toit et quand les sacs se formaient, ils se vidaient vers les côtés. Ceux de l'hôtel sont entrés dans le taxi trempés. En entrant, toutes les fenêtres étaient embuées, seul le conducteur avait une vision de ce qui se passait à l'extérieur. Quel jartà d'eau! Comme dirait mon ami Manuel (Cronica de Charo de la Cruz)

Commentaires

    You can or this trail