Jean&Caro
29 35 57

Coordonnées 1335

Uploaded 17 mars 2019

Recorded mars 2019

-
-
155 m
1 m
0
27
54
108,86 km

Vu 86 fois, téléchargé 0 fois

près de Kerancloarec, Bretagne (France)

Agrandie fin 2014, l'aire de covoiturage de Park-Poullic est désormais desservie par la ligne de car Brest-Quimper (n° 31 du réseau Penn-ar-Bed), équipée d'un arrêt de car et d'un abri-voyageur. Cet arrêt est desservi quatre fois par jour, dans chaque sens
Au 5ème ou 6ème siècle, St Maudez, un moine irlandais, fils du roi Ercléus et de la reine Gestude, a fuit son royaume pour évangéliser la Bretagne. St Maudez soignait les sourds, les aveugles et les paralytiques ; la légende faisait de lui un chasseur d’insectes venimeux et outre les vertus supposées de St Maudez, on lui attribua également les guérisons de piqures de toutes sortes : guèpes, serpents, vers intestinaux, ballonnements… A quelques pas de la chapelle se trouve toujours la fontaine qui était à l’époque très fréquentée pour ses vertus miraculeuses! La source « miraculeuse a été aménagée en fontaine au 15ème siècle.
N48° 00.724' W4° 11.906'
Au sommet du plateau dominant la mer, à 100m au nord de la grotte de Menez Dregan, se dresse ce que les archéologues nomment la nécropole mégalithique de la pointe du Souc'h. http://www.hominides.com/html/lieux/menez-dregan.php
Fête des Fleurs 2018 Dès le début du printemps, les champs de jacinthes et de tulipes fleurissent à la Torche. Pour les contempler, vous pouvez longer les routes des alentours en voiture ou prendre le P'tit Train au départ de notre cour du mercredi 14 mars au dimanche 15 avril 2018. Allo train au 06.59.45.18.93. Info groupe au 06.70.91.44.78. www.gaia-concept.fr Les jacinthes (+ de 30 Hectares) offriront une palette de pastels du 14 mars au 5 avril. Les tulipes (- de 10 Hectares) aux couleurs + vives fleuriront du 1er au 15 avril. Dans notre "bulborium", vous découvrirez des bulbes d'automne en pleine floraison du 11 mars jusqu'au 21 avril. Ces bulbes seront mis en vente dans notre magasin à partir de la mi-septembre. Le Circuit Découverte des Jacinthes est une balade à pied le long des champs de jacinthes, suivant un circuit bien fléché. Le départ de la balade à pied le long des champs de jacinthes, se prend entre 13H30 et 16H le samedi 17 mars. Incription (gratuite) sur place au moment de votre départ pour parcourir environ 5 km. Venez découvrir notre Mosaïque en fleurs de jacinthes (entrée gratuite) du samedi 24 mars au 22 avril 2018. Cette année nous avons choisi de vous présenter : "Symbolica", le palais enchanteur du parc d'attraction Efteling aux Pays-Bas. Dimanche 1er ou 8 avril 2018 : Randonnée nature pédestre organisée en collaboration avec le comité des fêtes de Plomeur (9H30 à 16H).
Menez Dregan, Menez Korriged (l'allée couverte de Pors Poullan) et les dolmens de la Pointe du Souc'h sont trois merveilles à découvrir sur la commune de Plouhinec, près d'Audierne en sud Finistère. L'allée couverte de Pors Poulhan est décrite, dès 1835, par le chevalier de Fréminville comme l’un des plus beaux et des plus grands dolmens du Finistère. Cette sépulture néolithique, composée de 16 pilliers sur deux rangs recouverts de dalles, a été fouillée et restaurée à la fin des années 80. Le riche mobilier découvert atteste d’un usage assez long, du néolithique final au l’époque gallo-romaine. http://www.finisteretourisme.com/les-megalithes-de-menez-dregan
https://www.moulinscapsizun.com/les-moulins-de-tr%C3%A9ouzien/ Les Moulins de Tréouzien A Plouhinec (Finistère), à vingt minutes de la Pointe du Raz et à deux pas de Pors Poulhan, la vallée de Tréouzien accueille un moulin à eau près de la rivière et un moulin à vent sur les hauteurs. Ces deux édifices du XIXème siècle appartenaient autrefois au Manoir de Tréouzien et ont été érigés par Joseph et Jean-François Donnars.
Pont‑Croix Un pont sur le Goyen, flanqué d’un moulin à marée, d’où partent des ruelles pavées à l’assaut d’un promontoire sommé de remarquables édifices religieux et d’un champ de foire, telle apparaît aujourd’hui la capitale du Cap Sizun. Les rues qui s’étagent des rives vers les hauteurs sont toujours aussi inspirantes. Artistes et artisans d’art illustrent la persistance et la vitalité de la création de cette petite cité de caractère. Une église remarquable dont l’architecture a fait école Pont-Croix naît d’une motte féodale, puis d’un château implanté sur un site privilégié. Mais aujourd’hui, c’est la flèche dressée de l’église Notre-Dame-de-Roscudon que l’on aperçoit d’abord, dominant les maisons qui se regroupent joliment autour d’elle. Ce joyau de l’architecture médiévale et sa dentelle de pierre, symbole de la richesse de la cité, fondé au 13e siècle par les seigneurs du lieu, aurait donné lieu au développement d’une « école » architecturale en Cornouaille. Des maisons en amphithéâtre Le rayonnement spirituel de Pont-Croix se poursuit au milieu du 17e siècle par la construction du couvent des Ursulines, où s’installe au 19e le petit séminaire. Le centre ancien conserve de belles demeures du 15e au 19e siècles, celle du Marquisat notamment, ancienne maison noble devenue Musée du Patrimoine. La rue des Courtils et ses gloriettes, puis les rues Chères et leurs impressionnants escaliers aux marches en pavés, vous conduiront vers le pont doté d’un des plus anciens moulins à marée de Bretagne. C’est aussi le site du vieux port abrité, autrefois accessible aux navires de haute mer et clé du commerce local entre le 14e et le 19e siècles. Sur l’autre rive, Kéridreuff fut aussi un centre économique avec une fabrique de tapisseries et une conserverie. Un authentique art de vivre Dès la seconde moitié du 19e siècle, la charmante cité séduit plasticiens et hommes de lettres. Un « foyer artistique » se crée autour de l’hôtel des voyageurs. Paul de Lassence, Lionel Floch, Gaston Bouillon, Da Silva, Max Jacob, Emile Simon, Henri Matisse… et autant de peintres de renom y ont séjourné. Aujourd’hui encore les ateliers d’artisans d’art (ébéniste, sculpteur sur bois, potier, maître verrier…) ou d’artistes peintres animent les ruelles du centre ancien.
Pors-Poulhan, à Plouhinec Petite crique devenue port il y a 100 ans, Pors-Poulhan marque le partage des eaux entre Cap Sizun et Pays bigouden. Nul ne peut l'ignorer. Sur la rive sud de Pors-Poulhan, la statue de la Bigoudène de René Quillivic scrute la mer. Le sculpteur est enfant du pays. Sur la rive nord, un amer blanc et rouge marque l'entrée du port, resserré par un goulet de roches prolongées de deux digues. C'est à l'abri de ces deux contreforts que se réfugie une flottille composée de barques, penn-sardin et jabadaos. Une flotte bigarrée qui repose sur un lit d'algues par marée basse.
Nul ne peut l'ignorer. Sur la rive sud de Pors-Poulhan, la statue de la Bigoudène de René Quillivic scrute la mer. Le sculpteur est enfant du pays. Sur la rive nord, un amer blanc et rouge marque l'entrée du port, resserré par un goulet de roches prolongées de deux digues. C'est à l'abri de ces deux contreforts que se réfugie une flottille composée de barques, penn-sardin et jabadaos. Une flotte bigarrée qui repose sur un lit d'algues par marée basse. Situé à quatre kilomètres du bourg de Plouhinec -commune la plus peuplée du Cap-Sizun-, Pors-Poulhan est un port de campagne. On peut s'y rendre à pied par le sentier qui longe la côte. Il débouche vers les anciens viviers. De là, on découvre l'anse et ses dépendances, l'abri pour le canot qui servit en son temps d'école.

Commentaires

    You can or this trail