Difficulté technique   Difficile

Durée  11 hours 3 minutes

Coordonnées 3367

Uploaded 18 août 2014

Recorded août 2014

-
-
3 395 m
1 955 m
0
7,5
15
29,93 km

Vu 1810 fois, téléchargé 14 fois

près de Maljasset, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

Randonnée et ascension du Bric de Rubren (3340m) depuis Maljasset dans la vallée de l'Ubaye.

NB: données GPS surévaluent l'altitude d'environ 50m.

Accès: Depuis Guillestre prendre la D902 en direction de Barcelonette, passer le col de Vars et redescendre sur Saint-Paul-sur-Ubaye prendre ensuite la D25 pour aller au fond de la vallée de l'Ubaye. La route barre l'accès à Maljasset et un panneau invite à se garer avant l'entrée du village (au retour cependant on constatera la présence de nombreuses voitures après le village)

Deuxième jour de rando avec levé bien avant les aurores à 3h30 (après le Grand Aréa de la veille) http://www.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=7559918. La route est plus longue depuis le camping et on ne commencera à marcher qu'à 5h30.

Depuis le parking (1890m) c'est plat, toujours plat pendant plusieurs kilomètres. L'obscurité fait bientôt place aux premières lueurs bien avant l'apparition de nuages rosés par la lumière du soleil. De plus en plus les formes des montagnes deviennent apparentes. Je choisi de suivre la rive droite de l'Ubaye, c'est à dire l'adret, qui présente l'intérêt d'avoir beaucoup moins d'arbres sur le chemin et donc rien pour bloquer la vue. Etant à faible altitude et encore bien encaissés dans la vallée au moment du lever de soleil le spectacle n'est pas à la hauteur d'un lever de soleil vu depuis un col ou un sommet, cependant les nuages roses valent le coup d'oeil et partir tôt a le mérite de nous permettre de rentrer tôt car pour cette sortie et les 30 km à parcourir on ne peut pas se permettre un départ tardif.

Comme la veille il fait chaud et il n'y a pas de vent, après quelques kilomètres on passe dans le Ravin de la Salcette (2172m) sur la rive gauche (à partir de ce point les deux chemins se rejoignent et c'est le seul moyen d'accéder plus haut dans la vallée), c'est un passage un peu plus technique et exposé qui alterne entre forêt et chemin dégagé avec des pentes relativement raides. Il n'y a pas de difficulté à proprement parler mais c'est à négocier avec prudence particulièrement en cas de mauvais temps.

Après encore plusieurs kilomètres on arrive au niveau de la cabane de la Blave (2196m) et la montée commence enfin. Toujours dans l'ombre on commence à voir toutes les faces Ouest des montagnes bien ensoleillées. Après quelques lacets on arrive à la hauteur de la cabane de Rubren (2449m) et alors qu'on aperçoit 2 cairns de chaque côté du chemin convexe qui donne l'impression d'arriver à un col avec plus de vue à chaque pas (et attendant de voir d'un moment à l'autre ce qui se trouve de l'autre côté) 2 chiens surgissent de l'ombre et se précipitent vers nous. Mon coeur tressaille et 1 demie seconde plus tard on comprend que les chiens ont eu plus peur que nous. 3 contre 2 on devrait s'en tirer indemnes mais cela dit on décide de les contourner. Tout aussi soudainement que leur apparition les deux chiens se précipitent vers une proie que nous ne verront pas une centaine de mètres au dessus de nous. En quelque secondes ils parcourent plusieurs dizaines de mètres de dénivelée avec une pente dépassant les 20 degrés avec une telle aisance … comme sur du plat.

Après les chiens c'est au tour du soleil de faire son apparition. Rien pour nous protéger, il n'y a bien entendu plus de végétation plus haute que l'herbe et les fleurs et nous marchons avec le soleil en pleine face. Le chemin n'est pas indiqué sur la carte IGN mais est cependant très bien marqué au sol. Il n'y a aucun problème pour le suivre et nous atteignons rapidement le pierrier final avec le pas de Mongioia. A ce stade le sommet s'est déjà dévoilé par contre le Mont de Salsa (notre deuxième objectif, abandonné par la suite) reste masqué.

On contourne un névé puis on croise un groupe alors qu'on entre dans la partie la plus raide pour arriver au pas de Mongioia (3085m) le sentier est bien stable et la progression est rapide et sûre. Du pas on aperçoit enfin le Mont de Salsa (3320m) ainsi que des nuages plutôt menaçant plus à l'Est. De l'autre côte le ciel est dégagé et le Bric de Rubren (3340m) nous tend les bras.

En suivant les cairns et la sente bien marqué on se perd rapidement et on décide de suivre une sente marquée de cairns qui disparaissent puis réapparaissent. Ca devient raide et je me dis que la descente va être délicate si on doit repasser par le même endroit. On gagne rapidement de l'altitude et après plusieurs hésitations quant à la sente, on arrive au pied du sommet, 2 passages techniques se succèdent. L'usage des 2 mains est indispensable mais ce n'est pas vraiment exposé. Il est quand même nécessaire de ramper pour le premier passage, quelques pas d'escalade facile et de la confiance en soi sont nécessaires pour arriver au sommet.

En haut on aperçoit les Ecrins, le Grand Rochebrune, des sommets enneigés plus à l'Est, la plupart des sommets du Queyras, les sommets de l'Ubaye. Seule la vue en direction du Sud Est (Viso) est bloquée par les nuages.

Il se fait tard donc on redescend au lac rapidement pour y manger un sandwich. Les deux passages techniques doivent être descendu pour récupérer les sacs. Après ça on trouve une sente plus facile et la descente jusqu'au lac se fait sans encombre.

On arrive au pas de Salsa vers 12h15 après quelques pas dans la neige et une partie finale légèrement plus raide. L'objectif étant de commencer à descendre à 12h depuis le pas de Salsa on abandonne définitivement l'idée d'aller au Mont de Salsa, d'autant que le temps se fait de plus en plus menaçant au Sud. On se dirige vers le lac du Loup (2774m) que l'on apercevait depuis le sommet du Rubren. Sans être difficile le chemin est plus sauvage qu'à la montée, il y a aussi plus de névés à traverser mais la neige est encore dure et tout se fait sans problème et sans s'enfoncer dans la neige.

Depuis le lac le chemin devient très facile à nouveau et on commence à se demander combien de temps il va nous falloir pour parcourir la distance qu'il reste (plus de 10km pour moins de 800m de D-, soit presque que du plat).

Dans les alpages on commence à distinguer des sons de cloche et on aperçoit ensuite un troupeau de moutons. De l'autre côté du torrent un patou nous fait comprendre que c'est chasse gardée, le chien n'est pas seul, deux autres patous apparaissent à ses côtés et il réduit la distance qui nous sépare de 40 à 20 puis 10 mètres alors que nous traversons le torrent (qui n'est pas profond) pour contourner les 3 chiens. Il nous faut regrimper quelques dizaines de mètres pour les passer en constater en contrebas que le troupeau s'étale sur plusieurs centaines de mètres. Contourner le tout par la droite nous mènerait dans le sens opposé à nôtre destination et il n'est pas possible de contourner par la gauche. On choisit dont d'aller tout droit là où la densité de moutons est faible. Au moment où on s'y attend le moins un patou surgit dans notre dos et montre les crocs, entre 5 et 10 mètres nous séparent de la bête qui ne semble pas intimidé par notre surnombre. En hâte on descend directement et après quelques secondes c'est bon on est à nouveau dans la zone de sécurité.

On distingue ensuite au loin une carcasse d'avion, un petit machin de tourisme qui s'est écrasé au bord du GR. De là c'est environ 10 km de plat avec 400m de D-. Le premier tiers s'ajoute à la deuxième partie qu'on avait emprunté le matin.

C'est facilement la partie la plus pénible, il n'y a plus rien à voir, c'est plat, ennuyant, il fait chaud et il y a pas mal de monde. On s'empresse de descendre avec pour seule distraction les marmottes qui se font plus rares à mesure qu'on se rapproche de la voiture. A chaque virage vers la droite on s'imagine qu'on va pouvoir voir la voiture au loin pour nous motiver et un bon nombre de fois force est de constater qu'on est encore loin.

Après 11h et 30 km on en fini enfin.

Pour résumer c'est une longue balade, avec un petit passage technique, des paysages qui valent le détour mais pas loin de 20 km de chemin presque plat. Il faut le faire une fois, mais pas forcément deux fois (à moins d'avoir un vélo, des rollers tout terrain ou autre moyen de réduire le temps passé à descendre) ou alors remonter un col pour finir sur la vallée de Saint-Véran pour ajouter du relief et réduire la distance sur plat.

Plus de photos ici (attention contenu à caractère obscène sur quelques photos): https://www.dropbox.com/sh/48bq6hxv6p4aq8r/AABm2QtR4Yh0vl1ww0OeurXua
  • Photo de Maljasset
  • Photo de Maljasset
  • Photo de Maljasset
  • Photo de Maljasset
  • Photo de Maljasset
  • Photo de Maljasset
Maljasset
  • Photo de Cabane de Parouart
  • Photo de Cabane de Parouart
  • Photo de Cabane de Parouart
  • Photo de Cabane de Parouart
Cabane_de_Parouart
  • Photo de Ravin de la Salcette
  • Photo de Ravin de la Salcette
  • Photo de Ravin de la Salcette
  • Photo de Ravin de la Salcette
  • Photo de Ravin de la Salcette
Ravin_de_la_Salcette
  • Photo de Debut de la montee
  • Photo de Debut de la montee
  • Photo de Debut de la montee
Debut_de_la_montee
  • Photo de Cabane de Rubren
  • Photo de Cabane de Rubren
  • Photo de Cabane de Rubren
  • Photo de Cabane de Rubren
  • Photo de Cabane de Rubren
  • Photo de Cabane de Rubren
Cabane_de_Rubren
  • Photo de Pas de Mongioia
  • Photo de Pas de Mongioia
  • Photo de Pas de Mongioia
  • Photo de Pas de Mongioia
  • Photo de Pas de Mongioia
  • Photo de Pas de Mongioia
Pas_de_Mongioia
  • Photo de Bric de Rubren vue Est
  • Photo de Bric de Rubren vue Est
  • Photo de Bric de Rubren vue Est
  • Photo de Bric de Rubren vue Est
  • Photo de Bric de Rubren vue Est
  • Photo de Bric de Rubren vue Est
Bric_de_Rubren_vue_Est
  • Photo de Bric de Rubren vue Ouest
  • Photo de Bric de Rubren vue Ouest
  • Photo de Bric de Rubren vue Ouest
  • Photo de Bric de Rubren vue Ouest
  • Photo de Bric de Rubren vue Ouest
  • Photo de Bric de Rubren vue Ouest
Bric_de_Rubren_vue_Ouest
  • Photo de Pas d'escalade
  • Photo de Pas d'escalade
  • Photo de Pas d'escalade
  • Photo de Pas d'escalade
  • Photo de Pas d'escalade
  • Photo de Pas d'escalade
Pas_d'escalade
  • Photo de Lac de Mongioia
  • Photo de Lac de Mongioia
  • Photo de Lac de Mongioia
  • Photo de Lac de Mongioia
  • Photo de Lac de Mongioia
  • Photo de Lac de Mongioia
Lac_de_Mongioia
  • Photo de Pas de Salsa
  • Photo de Pas de Salsa
  • Photo de Pas de Salsa
  • Photo de Pas de Salsa
  • Photo de Pas de Salsa
  • Photo de Pas de Salsa
Pas_de_Salsa
  • Photo de Lac du Loup
  • Photo de Lac du Loup
  • Photo de Lac du Loup
  • Photo de Lac du Loup
  • Photo de Lac du Loup
  • Photo de Lac du Loup
Lac_du_Loup
  • Photo de Epave d'avion
  • Photo de Epave d'avion
  • Photo de Epave d'avion
  • Photo de Epave d'avion
  • Photo de Epave d'avion
Epave_d'avion

Commentaires

    You can or this trail