Durée  4 hours 34 minutes

Coordonnées 1925

Uploaded 24 avril 2017

Recorded avril 2017

-
-
317 m
-216 m
0
5,5
11
22,09 km

Vu 431 fois, téléchargé 23 fois

près de Bois-de-Villers, Wallonia (Belgique)

Magnifique promenade organisée par l'ADEPS, en partant de Bois de Villers.
Le parcours assez vallonné, ce qui rend la marche de + de 20 Km relativement difficile. J'ai d'ailleurs fort apprécié d'avoir mes 2 bâtons de marche nordique.
Elle nous emmène par de très beaux chemins à travers plusieurs forêts splendides et nous offre des des panoramiques époustouflants parmi les campagnes.
On passe non loin du Château d'Annevoie et de ses célèbres Jardins (A visiter, nb payant).

Restauration possible:
Au Grilladon (Rue du Rivage 12, 5537 Annevoie-Rouillon, Tél: 082 64 64 20)
Un peu plus loin, moyennant un petit détour dans la forêt on peut faire une halte au lieu-dit les Sept-Meuses (Point de vue spectaculaire en haut du Village de Rivière, à proximité de l'immense Pylône rouge que l'on voit de très loin et restauration en terrasse possible: Adresse: Sart à Soille 27, 5170 Rivière, Tél: 081 22 05 05)
Chapelle Nd de la Salette à Arbre
L'Eglise d'Arbre, de taille modeste, est construite en moellon de calcaire et date du xviie siècle.
Vieil Arbre au tronc tortueux au bord du chemin
Gerlain
Le Château d'Annevoie est célèbre pour ses magnifiques jardins ouverts au public (accès payant). Ce n’est qu’au début du XVIIIème siècle que Jean de Montpellier reçoit en héritage le domaine d’Annevoie. A cette époque, la famille de Montpellier est connue pour être de célèbres Maîtres des Forges. Le fils de Jean de Montpellier, Charles-Alexis, lui-même Mayeur de la cour des Ferrons, tire de cette industrie alors florissante les moyens d’aménager ses Jardins et d’agrandir le château (début des travaux vers 1758). Pour ce faire, il s’inspirera de ses nombreux voyages en Europe. Ainsi, les jardins furent conçus sur base de trois philosophies : A la française, où l’art corrige la nature : Architecture fuyant toutes courbes et sinuosités en vue de créer de longues et majestueuses perspectives. Les Jardins se regardent comme un tableau. A l’italienne, où l’art s’accommode à la nature : Architecture mettant au premier plan la variété, les contrastes et les effets de surprise. Contrairement au style français, on garde les courbes, les différences de niveaux et on les intègre dans le paysage. L’eau est un des principaux axes esthétiques. On la considère comme l’âme des jardins. Ex. : la charmille, le Bassin de l’artichaut, la courbe du château A l’anglaise, où l’art imite la nature : Architecture tentant à reproduire artificiellement les effets naturels dans la ligne du retour à la nature de Jean-Jacques Rousseau et du Romantisme anglais. Ex. : la Cascade anglaise et la Grotte de Neptune qui ont été créées de toutes pièces. Dans les années 1930, les Jardins s’ouvrent enfin au public. S’en suivra un classement du domaine comme Patrimoine majeur de Wallonie. Dix générations de la famille de Montpellier d’Annevoie ont ainsi contribué à l’aménagement et à l’amélioration des Jardins. Les Jardins sont actuellement gérés par une fondation privée Domaine Historique du Château et des Jardins d'Annevoie.

Commentaires

    You can or this trail