-
-
2 749 m
1 974 m
0
2,1
4,2
8,47 km

Vu 1131 fois, téléchargé 51 fois

près de Pian Falzarego, Veneto (Italia)

A Trip exported from GARMIN Dakota 19
Départ 8h, arrivée 11h47, 8,5 km, D+ 652 m, D- 807 m, itinéraire bien balisé hormis entre la Forcella Averàu et le Rifugio Nuvolàu. Difficulté T2. Le mauvais temps s'évacue à partir de 12h30, mais le ciel est resté cependant un peu menaçant.
La petite couche de neige de quelques centimètres et le vent du nord qui n'a pas faibli apportent une ambiance hivernale tout à fait inattendue alors que des plaques de glace qui brillent au soleil timide, font un peu appréhender cette descente raide jusqu'au col Lagazuòi mais les lacets que l’on suit prudemment y conduisent sans encombre ; nous prenons alors le sentier « 401 » tout d'abord à flanc de montagne pour rejoindre la Forcella Travenànzes (2.507m) alors que se devine par moments l’impressionnante paroi de la Tofana di Rozes. Lorsque nous laissons ce sentier pour emprunter le sentier « 402 », la neige a quasiment disparu mais il faut rester être attentif à la glace bien transparente qui s'est formée dans les endroits exposés au vent.
Précédée d’un sentier balcon au pied de la paroi sud du Pizo Lagazuòi, c’est une descente en lacets dans la pierraille qui permet de rejoindre la route SS48, un peu en-dessous du Passo Fàlzarego (2.105m).
Dans la forêt, en ce fond de vallée, le chemin se fait bien fangeux ; lui fait suite le chemin « 440 » longeant de petites barres rocheuses. À mi montée, sur un replat, on se retrouve à deux pas Cinque Torri (2.361m), au niveau de la gare d’arrivée du télésiège d’où descendent marcheurs et vététistes.

Ensuite le sentier « 441 » et une piste caillouteuse conduisent au pied d’une sorte de « table rocheuse », caractéristique des reliefs dolomitiques à la Forcella Averàu (2.435m) où se trouvent le refuge éponyme et une gare d'arrivée de télésiège. Une sorte de grand « escalier » dans la roche, assez confortable (sentier « 439) mène au sommet quasiment horizontal de cette barre où a été bâti le Rifugio Nuvolàu (2.575m).
C’est un joli refuge du Club Alpino Italiano « à l'ancienne » avec toilettes et robinet d'eau glacée à l'extérieur (les toilettes à l'intérieur sont réservées pour un usage nocturne) : ce sera le seul refuge sans douche de cette randonnée. Une charmante dame en tenue traditionnelle nous accueille chaleureusement et nous propose un repas délicieux alors que la neige de la veille, fond, tombe du toit et transforme l'entrée en pédiluve... De ce promontoire, l'œil se régale avec une vue à 360° sur les sommets encore plâtrés. L'averse de l'après-midi sera au rendez-vous mais le soir, nous avons bénéficié d'éclairages somptueux sur les sommets que mes complices essayent de reconnaître à l'aide de la carte : les Fanes au nord-ouest d’où nous venons, la Tofana di Rozes au nord, le Sorapiss dans le nord-est, le Pelmo au sud-est sous lequel nous serons demain, la Civetta au sud et la reine des Dolomites, la Marmolada dans le sud-ouest …
Christian
http://parcourir-le-monde.com

View more external

Commentaires

    You can or this trail