-
-
2 571 m
1 915 m
0
3,7
7,3
14,64 km

Vu 1830 fois, téléchargé 55 fois

près de Pian Falzarego, Veneto (Italia)

A Trip exported from GARMIN Dakota 20
Départ 7h47, arrivée 14h, 15 km, D+ 502 m, D- 1156 m, itinéraire assez bien balisé. Difficulté T2. Le mauvais temps continue de s'évacuer à partir de 9h30 et nous ferons la majeure partie de l'étape sous un soleil généreux.
Le ciel prometteur nous incite à l'optimisme. Plutôt que d'emprunter la via ferrata qui remplace un ancien parcours fait d’une série d’échelles et de mains-courantes pour rejoindre le Passo Giàu, nous reprenons le cheminement suivi la veille pour revenir à la Forcella Averàu et poursuivre sur l'autre versant par le sentier « 452 » repassant sous le refuge Nuvolàu... en espérant qu’un étourdi - 300 mètres plus haut - ne va pas laisser tomber une boite de bière depuis la terrasse du refuge.
Sur le sentier-balcon, le soleil perce à peine la couche de brume qui s'est installée depuis une bonne heure : deux silhouettes de « bêtes à corne » se dessinent sur la crête proche de nous. Leur allure générale, à peine entrevue, nous fait penser à des chamois. Les traces caractéristiques dans les parties boueuses du chemin le confirmeront. Les marmottes dont l'embonpoint automnal alourdit la silhouette se laissent observer : ce sont pour elles les derniers jours pour se faire « du lard ». Nous leur souhaitons un bon hiver.
Une courte descente nous conduit au Passo Giau (2.236m), col routier où cyclistes et motards semblent s'être donné rendez-vous en ce dimanche ensoleillé. Nous traversons la route pour prendre le sentier « 436 », qui mène horizontalement à la Forcella di Zonia (2.233m) puis à la Forcella di Col Piombin (2.239m). Après un passage rocheux délicat, le sentier parvient au pied de la raide pente de la Forcella Giau (2.360 m). Le sentier présente un court passage rocheux ; la montée se fait ensuite plus raide dans des schistes et des blocs de rochers.
De la Forcella, alors qu’au-dessus de nos têtes des cordées sont en train de grimper sur les parois verticales du Spiz de Mondeval (2.099m), une longue traversée horizontale dans des prairies herbeuses amène à la Forcella Ambrizzola (2.277m), puis dans une pente de cailloux sous le Becco di Mezodi, puis à la Forcella di Col Duro (2.295m) où nous cheminons avec des vététistes obligés de porter leur vélo dans les nombreuses parties rocailleuses, voire trop raides…
Dès la descente de ce dernier col, c'est le début de notre équipée boueuse ! Moutons et vaches ont dû quitter l'alpage depuis peu, le chemin est une succession de passages glissants, dans une fange souvent inévitable.
Il faut passer à la Forcella de Col Roàn (2.075m), suivie de la Forcella Roàn (1.999m) et enfin la Forcella della Puina (2.034m), un long parcours de crêtes où quelques génisses profitent encore de la bonne herbe des alpages.
Nous arrivons enfin dans l'alpage où se dresse notre refuge, des génisses nous y attendent, massées sur un petit promontoire alors que, levant les yeux, nous sommes écrasés par la masse du Pelmo (3.158m) et par les parois verticales qui recèlent des voies d’escalade très difficile.
Christian
http://parcourir-le-monde.com

View more external

Commentaires

    You can or this trail