-
-
853 m
266 m
0
4,6
9,1
18,2 km

Vu 3163 fois, téléchargé 56 fois

près de La Bègüe, Rhône-Alpes (France)

Depuis quelques temps déjà, la météo n’est pas favorable le jeudi dans les Baronnies, et ce matin de bonne heure il pleut encore sur le village, mais avec le lever du jour les nuages font place à un peu de ciel bleu!
Il n’en faut pas plus pour aller voir au point de départ, sur la place du village, si par hasard , il y à du monde avec des fourmis dans les jambes!
Gaston est déjà là, c’est lui qui accompagne, puis Francis, puis Gérard, Nicole, Sylvie, Virginie et Clément, 7 randonneurs c’est suffisant pour partir, nous nous rendons à Aubres, village à côté de Nyons sur la D 94, où se situe le vrai départ pédestre .
Cette randonnée a déjà été faite plusieurs fois par le Club, c’est presque un classique: une boucle d’une vingtaine de kilomètres en partant de Aubres, qui nous fait monter au « Col du Flachet » par le côté du ravin de Suffre, puis par une grosse montée atteindre le « Col des Vaux », ensuite par la crête de la montagne des Vaux où l’on est sur le GR 9, atteindre le col du Pontias, le trou du Pontias qui surplombe Nyons, traverser la ville de Nyons, sous préfecture de la Drôme et capitale de l’huile d’olives du même nom, les quartiers anciens, puis traverser l’Aygues par le pont romain, se retrouver sur la rive gauche de la rivière, et par une petite route bitumée faire les quatre kilomètres qui nous séparent encore du point de départ.
Aujourd’hui pourtant cette randonné sera la plus dure de cette année 2010 qui commence, en effet la pluie de la nuit a rendu les sentiers glissants et boueux, les gués débordent, et les broussailles dégoulinent encore !
Sur les hauteurs de Vaux il reste encore quelques plaques de neige gelée, de ce fait que se soit à la montée, sur la crête ou à la descente, il faut faire très attention où l’on met les chaussures, qui sont-elles aussi pleines de boue et pèsent le double de leur poids habituel .
Mais le soleil est présent cette matinée et avec l’effort on transpire, l’arrêt pique nique se fera sur la crête de Vaux, il fait bon et la pause sera réparatrice!
Aujourd’hui à la presque unanimité ont trouvé la partie difficile, comme quoi une ballade à priori facile, peut vite devenir plus ardue, voire difficile .
Enfin après le pot d’au revoir, pris au troquet d’Aubres, chacun retourne qui à Vaison, qui au Buis, en espérant se retrouver jeudi prochain .
Pour la petite histoire, c’est le GPS qui l’affirme: nous avons fait ces presque 20 bornes boueuses en 5h 36 minute de marche effective avec à peu prés 900 m de dénivelée positive.
Clément Malbois.

Commentaires

    You can or this trail