-
-
124 m
25 m
0
3,7
7,4
14,86 km

Vu 23 fois, téléchargé 1 fois

près de Baud, Bretagne (France)

Départ et arrivée : Parking de l’église de Baud (Morbihan)

Cet itinéraire nous est proposé par le site de la Mairie de Baud. Le descriptif précis du parcours étant publié sur ce topoguide, ma contribution ne peut être que mon ressenti personnel.
Bon, j'ai été trop loin et je me gare devant l'église au lieu de la mairie. Pas grave, je me repère rapidement. Lire les textes de la pancarte face à l'église et c'est parti. Je remonte allègrement la rue de Pontivy quand mon portable sonne. Je pose ma fiche sur le rebord d'une fenêtre et répond. Au moment de reprendre ma fiche je m'aperçois qu'elle a été détrempée ! Elle est illisible, inutilisable. Que faire ? Y-a-t-il un balisage dont la fiche ne parlait pas ? Je remonte la rue jusqu'à ce que je trouve la balise salvatrice.
Elle me fait tourner rue d'Avrillon et trouver un chemin creux. Au passage j'ai mal interprété une balise et me suis retrouvé dans une propriété privée. Je passe une passerelle en bois, traverse un passage un peu embroussaillé et me trouve à la rue des écureuils (je l'ai su après grâce à Google Map car le nom de la rue n'était pas visible).
Il faut tourner à gauche et descendre au bout de la rue pour trouver un chemin qui monte vers un bois. Mais là, que vois je ? Un chevreuil qui ne m'a pas vu et s'avance vers moi. Brusquement il me voit et s'échappe. J'ai eu juste le temps de prendre une photo un peu floue. En haut de la côte la vue est très étendue.
J'arrive à une barrière dans un bois aménagé pour les loisirs. La balise me fait prendre une route à gauche et m'amène le long de la nationale 24 fort passante. Que de bruit ! Le chemin passe deux fois sous une ligne à haute tension qui sera un repère dans ma progression.
Et me voici au premier village de ce circuit : Coët er Houarn. Voyez son puits !
Là il ne faut pas louper le chemin herbeux qui descend sur la gauche. Le sentier zigzague jusqu'à un champ où bizarrement une haie me force à un détour le long de ce champ. J'entre dans un bois, passe une cabane de branchages pour enfants et le bruit de la nationale revient. Il faut la longer un peu avant d'arriver à Kerbresque. Une grande longère aux huisseries entourées de pierres de taille surveille son puits. Un champ de sarrasin nous promet des galettes. Deux ânes gris me regardent passer.
Voilà une route qui, à droite, va me permettre de dépasser la nationale 24. A droite c'est le village de Kerbraz bien trop près de la nationale pour gouter le repos. Dommage, il y a là un manoir à l'escalier monumental entouré de balustrades qui mériterait plus de calme. On en sort en grimpant par un sentier qui nous fait rejoindre le circuit des landes de Kerbraz. Il ne va pas falloir confondre les balises.
Mon circuit part sur la gauche, l'autre sur la droite. Un large chemin d'exploitation me conduit à Keraudrono. A nouveau des longères, dont une en cours de restauration et de curieuses bâtisses en forme de chapelles. Et, là, un puits très ouvragé portant un Christ barbu en croix.
Je traverse une route, prend une photo de la croix, elle aussi bien ouvragée, et je suis à Botcario. La longère y est couverte d'un chaume flambant neuf. Je suis sur une bonne piste qui, après la ligne THT, me conduit à un tunnel sous cette nationale qui ne me quitte donc pas. Mais que de vaches dans ces près ! Au loin une grande stabulation. Mais je n'y vais pas.
Il y a une balise bien cachée par des fougères qui m'enjoint de monter un chemin à gauche. Ce que je fais après avoir fait ma BA (« bonne action » pour les scouts) en dégageant la balise.
A nouveau ferme et vaches en haut de la côte où je dois effectuer un gauche-droite sur une route. Le chemin sort du bois et me donne une vue sur Baud que l'on croirait vu d'ici comme un petit village perché au fond d'un bois.
Une route à prendre à droite (il ne faut pas aller à Manételan) et une grande route à suivre à droite avant de trouver la direction de Quinipyli et son jardin de Vénus. Une pancarte nous propose de le visiter. J'y penserai. Il ne me reste plus qu'à suivre les anciennes carrières et ses étangs cachés par un haut talus pour rejoindre Baud.

N'hésitez pas à cliquer sur "view more" pour en savoir plus et voir le diaporama.

Bonne randonnée

Jean LM

View more external

Commentaires

    You can or this trail