← Partie de Belgique - Province de Namur

 
-
-
266 m
161 m
0
3,5
7,0
14,09 km

Vu 3254 fois, téléchargé 40 fois

près de Biesme, Wallonia (Belgique)

BIESME
Du Nord à l’Est des champs galbés, tantôt vert tantôt blond, parfois jaune ou bleuté. Au loin pointe le clocher de la vielle église en pierre de Biesme. Partez, marchez sur la crête par monts et par vaux à la rencontre des maisons en pierres grises du pays. Elles sont là égrenées le long de la rivière, autour de l’église ou serrées le long des rues étroites.
Le ruisseau « La Biesme » a donné son nom au village. Formée par les ruisseaux de Scry et d’Oret, la Biesme serpente entre bois et champs jusque la Sambre, à Aiseau
Biesme est traversé de part en part par la rivière d'ou provient son nom. la Biesme. Le terme "Biesme" proviendrait de la traduction germanique du mot castor (Bebronna): il semblerait que bon nombre de castors vivaient autrefois sur les bords du cours d'eau. Biesme a d'ailleurs pour certains la forme d'un castor, le village possèdant une sorte de queue (longue de presque 2,5 km et large d'à peine quelques centaines de mètres qui se situe au sud-ouest et qui vient s'intercaller entre Oret et Hanzinne: il s'agit du Bois de Fayi, où se situe le point culminant du village (270 m au dessus du niveau de la mer).
Biesme possède de nombreux bois, les deux plus vastes étant situés aux extrémités du village. Le bois du Fayi déja évoqué plus haut au sud, et le Bois du Prince au Nord-ouest. Le village contient aussi de nombreux étangs, ceci dû en grande partie à la présence massive d'anciennes carrières: la plus importante étendue d'eau à Biesme est l'ancienne carrière du Cayaux des Hayettes, au Planois, d'où était extrait autrefois du marbre de Sainte-Anne. Mais certains étangs ne sont pas du tout d'anciennes carrières, comme ceux, très connus dans la région, du Moulin-Botte (http://www.etangsdumoulinbotte.com/) près de Noëchamps, appréciés des pêcheurs. On compte une dizaine d'ancienne carrière à Biesme, toutes ayant cessé leurs activités dans les années 1970.

Biesme se situant dans la région de l'entre-Sambre-et-Meuse, le village possède sa procession militaire (la Saint-Martin). Les marches de l'entre Sambre et Meuse représentent le plus important groupement folkorique de Belgique: les marcheurs sont revêtus de costumes datant de l'époque napoléonienne.
Peu de faits historiques marquants à signaler, si ce n'est la bataille de Wagnée durant la Première Guerre mondiale, entre les troupes allemandes et françaises. Le village paya d'ailleurs un lourd tribu à cette bataille, les Allemands détruisant par le feu bon nombre d'habitations.
L’église romane Saint Martin est plantée sue un éperon rocheux, elle date du 11ème siècle. La tour est datée du 12ème siècle et présente l’aspect d’un donjon. Saint Martin né vers 316 et décédé vers l’an 400 fut soldat puis moine et enfin évêque de Tours. C’est un des saints les plus vénérés de la Gaule et les endroits où il est vénéré sont souvent anciens.
Au 13ème siècle, Biesme comptait 12 moulins. Ils servaient à l’industrie du fer, du bois, aux huileries, brasseries sauf le moulin Botte qui était le moulin banal. Le moulin banal était «le moulin à farine » et les habitants de Biesme étaient tenus d’en user moyennant péage au Seigneur.
Départ : église de Biesme.

Commentaires

    You can or this trail