Durée  6 hours 45 minutes

Coordonnées 1084

Publié 26 mars 2017

Recorded mars 2017

-
-
1 647 m
991 m
0
2,9
5,9
11,72 km

Vu 410 fois, téléchargé 11 fois

près de Douar Oulad Baqqal, Tanger-Tetouan-Al Hoceima (Morocco)

|
Afficher l'original
Boucle jusqu'à Jbel Kareha
De la route qui relie L, Hamra à Mulay Abdeselam, nous commençons l'ascension sur la piste qui mène au pont de la rivière.
Nous commençons avec un chemin qui accompagne un ruisseau et des pentes très inégales de chênes qui nous amène à une zone dégagée d'où nous commencerons la cresteos.
La neige tombée hier soir nous a empêché de voir les sentiers et a rendu la montée difficile.
Comme je l’ai dit, dans la partie supérieure, nous localisons la piste qui monte de la route et nous partons à l’Est en commençant la montée progressive vers la Kareha.
Toutes les crêtes ont dessiné des ports naturels.
Sur la partie supérieure des crêtes, il y a un chemin très bien défini.
Enfin, on peut distinguer la plus haute place que nous devons gravir depuis la dernière crête.
Cette dernière section est faite en cherchant des chemins très clairs de vaches et de chèvres et parmi les chênes et les chênes nains, nous atteignons le pic Kareha. C'est une esplanade à plusieurs niveaux qui la couronne.
La descente est faite entre les chênes à travers le champ pour traverser la route.
Et après avoir traversé la route, une dernière section très humide avec beaucoup de végétation et de spécimens tels que des durillos, des fraises, des chênes-lièges et des chênes, entre autres, accompagnent la rivière sur plusieurs kilomètres et un sentier très clair autoroute
Nous avons trouvé une plaine très favorable pour faire un futur bivouac avec un immense chêne et beaucoup de mousse dans cette dernière zone.
La dernière section était un peu déroutante mais après avoir traversé le flux, nous sommes arrivés au pont de départ.
Tout le chemin était par des sentiers ou des pistes de ski de fond et zéro route.
Une forte chute de neige est tombée la nuit précédente, ce qui a donné beaucoup de beauté à la route, bien qu’elle ait caché des sentiers et refroidi l’atmosphère. Quand elle a fondu, elle a mouillé les bottes.
Les bottes et les jambières Gore tex ont été d'une grande aide.
Nous avons vu une famille de singes qui a animé la dernière section.
Enfin, pour dire que dans les accès aux sommets, il y a beaucoup de jejigos nains qui rendent la marche difficile.
Marche très recommandable qui a permis de distinguer toutes les montagnes de la région de plusieurs zones et préférable dans les temps humides puisque tout le parcours est plein de mousses et d’arbres très frappants.
sommet

Jbel Kareha

Jbel Kareha
sommet

Jbel Kareha 1658 conseguido

Jbel Kareha 1658 conseguido
camping

Posible vivac

Posible vivac
Pont

Puente

Puente

Commentaires

    You can or this trail