Coordonnées 791

Uploaded 22 janvier 2019

Recorded janvier 2019

-
-
563 m
-16 m
0
4,1
8,1
16,21 km

Vu 252 fois, téléchargé 15 fois

près de Morgiou, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

|
Afficher l'original
Deuxième itinéraire vers les calanques. Cette fois, nous encerclerons la Grande Candelle, l’un des sommets les plus emblématiques des Calanques, et nous escaladerons le mont Puget, le point culminant. Nous traverserons le ruisseau Sugiton, probablement l'un des plus beaux, et nous emprunterons des marches munies d'escaliers ou d'agrafes telles que l'Echelle, l'Oeil de Verre et l'étoffe de la cheminée du Diable. Comme toujours, les photos complètent l'explication.

- Commençons par aller voir les premières lumières de la journée au point de vue sur la colline de Sugiton, avec la table d'orientation .
- Nous montons un sentier jusqu'au prochain sommet de la crête Saint-Michel , descendons par le sentier de l'autre côté qui traverse un terrain de tartre jusqu'à ce que vous preniez le sentier (sentier balisé) ci-dessous.
- Nous quittons ce chemin lorsque vous prenez un chemin à droite et descendez pour aller à Roche Percée , un bel exercice. Ici, nous pourrions remonter le chemin pour revenir au chemin balisé, ou faire la piste et suivre le sentier sous le mur jusqu’à ce que vous trouviez un point où il perd de l’inclinaison et nous permet de grimper pour trouver le chemin, économisant ainsi un peu Une fois de plus, la route perd également une inégalité en traversant les murs.
- Nous allons trouver une marche équipée de chaînes, simple.
- Nous traversons le Cap de Sugiton pour changer de pente et, peu avant la calanque de Sugiton, nous trouverons le Pas de l'Échelle . C'est une échelle en métal qui vous permet de descendre 4 ou 5m de manière totalement verticale.
- Nous sommes arrivés à la Calanque de Sugiton , bel endroit et plus sans aucune autre personne. Nous nous promenons un peu dans les environs où cela est autorisé, car certaines allées sont clôturées pour la conservation de la végétation.
- Il est maintenant temps de revenir pour trouver le chemin qui passe sur la Falaise des Toits . Nous avons plusieurs pistes et l’une d’elles prend un raccourci (waypoint) qui nous permet de garder un bon virage pour le lier. En retour, nous emprunterons un petit sentier d'éboulis.
- Nous suivons la Falaise des Toits, perdant encore une fois des inégalités vers la mer. Nous sommes attentifs quand un sentier va à droite et descend fortement, c'est la déviation (facultatif!) Vers La Leca. Le chemin est simple, mais les trois ou quatre derniers mètres sont assez raides. Nous profitons d'un parabole qui consiste avant tout à passer le cordial que nous portons, en le lui apportant et en donnant un peu plus de sécurité à la marche pendant que nous lâchons. J'ai aussi essayé de progresser, beaucoup plus simplement.
- Nous sommes à La Leca , un propriétaire rocheux presque au niveau de la mer avec un énorme bauma et une zone chaotique de grands blocs. Pour sortir, si nous ne voulons pas revenir en arrière, nous devons traverser cette "plage rocheuse" de l'autre côté, franchir un petit flanc d'éperon, puis gravir une simple section pour retrouver le chemin que nous avions abandonné.
- En suivant les indications de la route, retouchez de nouveau (c'est des montagnes russes!) Et nous retrouverons le célèbre Pas de l'Oeil de Verre . C'est une section équipée d'agrafes et de chaînes, assez simple s'il n'y a pas de vertige. Avant de gravir la dernière chaîne, il faut regarder le mur et voir d'où vient le nom: ils nous observent! :)
- Après avoir passé, nous continuons à monter, pente raide. Nous trouverons des déviations par rapport aux voies d’escalade, nous rechercherons toujours les marques que nous avons suivies jusqu’à présent et en remontant le canal. En fin de journée, peu avant de quitter le canal, il y a le passage de la cheminée du diable . Un pas assez simple, mais avec de très bons coups, bien que très raffiné. Après les marques, nous avons trouvé les meilleures mesures, ce serait peut-être un II propre. Nous avons convenu avec un groupe qui est descendu, ils ont installé un rappel sur l'arbre qui est juste au sommet du chemin. Après cela, nous trouverons toujours une marche d’un mètre et demi de hauteur, mais plus simple, puis nous atteindrons le GR .
- Ici nous allons finir les étapes compliquées de la journée. En retour, les murs qui jusqu'à présent nous offraient une bonne protection du vent fort qui souffle ce jour-là (le mistral typique de la région) ne sont plus là et le vent rend beaucoup la guitza ...
- Sans nous décourager, nous remontons le GR jusqu'au Col de la Candelle , au pied du mythique sommet de la Grande Candelle et avec une vue parfaite sur l'Arête de Marseille, l'un de ses chemins d'escalade les plus typiques. Cherchez des images du "Pas Rébuffat" à la Grande Candelle, et vous verrez pourquoi ce bord est si célèbre;) Nous n'avons pas eu la chance de voir une cordata en action, chose logique compte tenu du vent fort. Nous ne considérons même pas la montée "normale" de la Grande Candelle d' après un livre (un peu vieux) qui a la note III et passe par un système de canaux et d'écrans près de l'endroit où vous installez Ils lisent généralement les abysses de la descente du sommet.
- Nous revenons pour le GR en annulant une section. Nous rejetons la plus longue option qui consistait à traverser la Devalson Falaises jusqu’à sa fin avant de remonter au Cap Gros, et nous montâmes tout droit par une rupture marquée avec de la peinture.
- Nous continuons toute la crête en combattant le vent, pour traverser le Cap Gros et atteindre le sommet du mont Puget .
- A quelques mètres au nord du sommet, il y a une descente par un canal marqué, très esthétique parmi les grands gendarmes. Le canal nous laisse sur la piste que nous suivrons (sauf un petit raccourci depuis un sentier à travers la forêt) vers la voiture.

Sur ce parcours, contrairement au précédent, le chien ne nous accompagnera pas, principalement à cause du col d'Échelle, leur descente étant d'environ 5 m de hauteur et sans autre possibilité. Pour le reste, je pense qu’avec le cordino et en inclinant une partie du harnais que vous avez fait, et d’autant plus en considérant qu’ils sont faits d’ascension au fur et à mesure que nous avons conçu la piste.

CALENDRIER (très peu d'arrêts courts dus au vent, total environ 6h)
Heure de départ: 08.30
Crêt St-Michel: 09.00
Roche Percée: 09h20
Calanque Sugiton: 10.00
Pas de l'Oeil de Verre: 11h30
Cheminée du Diable: 11.50
Col de la Candelle: 12.10
Cap Gros: 12h45
Mont Puget: 13h15
Temps final: 14h15

Commentaires

    You can or this trail