Durée  10 hours 38 minutes

Coordonnées 1909

Uploaded 18 octobre 2013

Recorded octobre 2013

  • Rating

     
  • Information

     
  • Easy to follow

     
  • Scenery

     
-
-
2 786 m
652 m
0
7,0
14
28,07 km

Vu 14148 fois, téléchargé 442 fois

près de Vernet-les-Bains, Languedoc-Roussillon (France)

|
Afficher l'original
Km 0: Nous commençons la route dans la commune française de Vernet-les-Bains, située dans la région du Conflent et baignée par Le Cady. En arrivant au bout du village, en direction de Casteil, on trouve les thermes, un bâtiment frappant de couleur saumon. Dans son voisinage, il ne sera pas difficile de trouver une place pour garer la voiture. L'itinéraire commence sur la D116 en direction de Casteil.

Km 2,3: Nous arrivons à Casteil, une petite ville qui profite de sa position, entre Canigó (pour les amateurs de randonnée) et les thermes de Vernet-les-Bains. Nous traversons le village et continuons le long de la piste en béton qui monte à l’abbaye de San Martín del Canigó.

Km 3.5: Nous passons à côté de la chapelle de Sant Benoit, sur notre gauche. Suivez la piste en béton, adaptée aux véhicules bien que très étroite.

Km 3.8: Abbaye de San Martín de Canigó. Il s'élève au-dessus de la ville de Casteil, construite après un pic rocheux dans le massif du Canigó. La piste se termine et, par quelques marches de pierre, nous entamons la forte montée par chemin qui ne nous laissera pas de répit jusqu'à Coll de Segalés.

Km 5: Cresta de l'Ávet Gros, avec d'excellentes vues. Nous continuons le long du sentier, marqué par des jalons et des marques de peinture, vers la cabane Cicerola.

Km 5.8: Cabane Cicerola, refuge possible en cas de besoin. De la cabine, le sentier continue, dans une légère descente, jusqu'à atteindre un ruisseau (affluent de la rivière Cady). Nous le traversons, puis nous entrons dans une forêt de hêtres (début du Bosc Dominial del Castell) qui, après des zigzags constants de la route (suivez les marques rouges), monte la pente raide et constante de la forêt. Vers 1600-1700m. d'altitude, la forêt de hêtres est remplacée par une forêt de pins noirs qui, sans cesser dans la pente constante, finit par atteindre la cabane pastorale de Moura.

Km 7.5: Cabaña de Moura. Un autre refuge possible en cas de mauvais temps. De la cabane de Moura, nous continuons sur un sentier dans une zone plus ouverte, toujours bien balisée, qui retourne dans la forêt; Nous continuons l'ascension jusqu'au Coll de Segalés, point où notre chemin rejoint le GR-10 (présence d'un panneau informatif, signe que nous sommes dans les limites de l'aire protégée du massif du Canigó).

Km 8.8: Coll de Segalés. Nous sommes maintenant sur le GR-10 et nous prenons à droite, vers la Jasse del Cady et le Refugio de Aragó. Le terrain est beaucoup plus confortable, presque plat, passant à travers une forêt de pins assez claire et traversant des glaces par un chemin parfaitement construit avec des pierres plates. Le terrain reviendra pour nous rapprocher du refuge Arago.

Km 11.9: Refugio Aragó. Encore une autre cabane en pierre, cette fois située dans une zone beaucoup plus agréable que les précédentes, à côté de quelques prairies et d'une fontaine à côté. Une montée modérée à travers une zone sans arbres et nous atteindrons le Pla de Cady.

Km 12.8: Pla de Cady. De là, nous pouvons contempler, pour la première fois dans toute l'ascension, le paysage typique de la solitude des hautes montagnes, ainsi que le pic et la cheminée de Canigó.
Après ces Llanos del Cadí, nous gagnons rapidement de la hauteur après avoir escaladé la pente raide qui, en zigzag sur l’un des versants de Puig Sec, se dirige vers le nord-est en direction de Portella de Vallmanya.

Km 14,6: Inmediations de la Porteille de Valmanya. Maintenant, la route flanque le NO par le Gap de Durier, arrivant en peu de temps au pied de la cheminée de Canigó (d'où l'on peut voir la pente raide de la dernière section). Nous avons escaladé la cheminée, en suivant les marques jaunes qui nous ont toujours mis sur le chemin le plus facile, et nous avons atteint le sommet de Canigó.

Km 15,5: Canigó. Le sommet, appelé "pica del Canigó", a 2 784 mètres. Malgré sa hauteur modérée, il était autrefois considéré comme le plus haut sommet des Pyrénées en raison de la pente raide qui le sépare de la plaine du Roussillon, ce qui le rend plus impressionnant que les autres montagnes plus confinées et situées entre les hautes vallées.

Comme il est facile d'accès, de nombreuses personnes osent l'escalader. Mais c'est le 22 juin, quand plus de gens viennent, pour allumer un feu de joie qu'ils regardent toute la nuit. Le lendemain, ils descendent à Perpignan avec des torches allumées par ce feu et retournent chacun à leur lieu d'origine pour allumer, selon la tradition, tous les feux de la nuit de San Juan de Cataluña.

Nous commencerons la descente vers le nord, par la crête qui descend du Canigó au Pic Joffre. Le sentier commence à zigzaguer, à la recherche du côté gauche de la montagne, puis suit un chemin plus rectiligne toujours de ce côté. Chemin très défini et avec de superbes vues de Vernet-les-Bains ci-dessous.

Km 17,5: Pic Joffre. Le chemin atteint maintenant une pente et nous passons devant une fontaine, juste avant d’atteindre le GR-10.

Km 17,9: Nous arrivons au GR-10. À droite, nous irions au Refugio de Cortalets. Nous continuons sur la gauche à la recherche des forêts de la face nord humide du massif.

Km 19: Un promontoire rocheux marque un net changement de direction. Nous tournons à gauche et quittons la forêt momentanément. Nous voyons une prairie au bout de laquelle se trouve une autre cabane en pierre.

Km 19,4: Cabane la Casteille. Refuge de pierres. Le sentier retourne dans la forêt dans une forte descente. Malgré tout, pas de problème pour le suivre, car c'est très évident.

Km 20,1: piste forestière. Sur notre gauche, tout près, bien que non visible de cette intersection, se trouve le Refuge de Bonne Aigue. Nous suivons la piste à notre droite, piste qui reste assez plane.

Km 21,6: La piste fait un virage serré vers la droite. Nous quittons la piste à la recherche d'un chemin qui passe à 180 mètres plus bas. Il n'y a pas de chemin ou de jalons, c'est la seule section de route que je fais "à travers le pays". La pente est forte et nous prendrons des précautions.

Km 22: J'atteins le chemin que je cherchais. Parfois, dans les bois, parfois à travers un terrain dégagé, je descends un chemin toujours très dégagé en direction de Vernet-les-Bains. Bonne vue sur le sommet de Canigó et grande section à l'intérieur de la forêt de hêtres.

Km 25,9: Route pavée, près de la ville de Vernet-les-Bains. Je passe à côté de quelques chalets.

Km 26,4: je sors sur une route plus générale, la D27. Sur la droite, j'irais à Fillols, à gauche j'atteindrai Vernet-les-Bains en entrant dans le village par le cimetière. Je traverse la ville, traverse le pont sur la rivière Cady et atteint le bâtiment thermique.

Km 28.1: Vernet-les-Bains, zone des sources chaudes. Fin du parcours

Pour voir la chronique complète, cliquez sur le lien suivant:

View more external

4 commentaires

  • Photo de Koshchel

    Koshchel 6 nov. 2015

    I have followed this trail  View more

    Exceptuant que soc un daltonic i les marques vermelles en un bosc a la tardor dificulta el veure el recorregut no te perdua.

    Només agraïr al autor original la seva gran explicació.

  • Photo de jjc.83

    jjc.83 21 sept. 2016

    I have followed this trail  View more

    Bona i exigent ruta!

  • Photo de 12març

    12març 11 juin 2017

    Hola, he leido tu descripcion en el blog, querria saber si el tramo entre la Porteille de Valmanya i la Bretxa Durier, hay sendero o no y si el track va realmente por donde queda reflejado en el mapa es decir flanqueando por la parte alta de la vertiente.
    Muchas gracias.

  • Photo de George&Txell

    George&Txell 29 août 2018

    Hola,
    ayer me pilló lluvia por sorpresa y en la zona:
    Km 21,6 : La pista hace una marcada curva hacia la derecha. Abandonamos la pista en busca de un sendero que pasa unos 180 metros de altitud más abajo. No hay sendero ni hitos, es el único tramo de ruta que hago "campo a través". La pendiente es fuerte y tomaremos precauciones.
    Una barbaridad poderla hacer campo a través en la actualidad, está muy muy dejada esa zona y al pillarme lluiva las pase canutas.
    Por cierto, si pasais por la ruta encontrareis mi gorra blanca y mis palos del decatholon rojos......de la bajada arrastrándome de noche con luz frontal lo perdí todo.
    Os haceis una fotos con ellos si los encontrais y me la enviais!!!!!
    Un saludo y sobretodo cuidado en ese trozo! Por lo demás , yo voy más lento debía tener el día cansao!

You can or this trail