Durée  6 hours 54 minutes

Coordonnées 1419

Uploaded 11 mars 2017

Recorded mars 2017

-
-
504 m
286 m
0
3,8
7,5
15,08 km

Vu 496 fois, téléchargé 6 fois

près de Chalèze, Bourgogne-Franche-Comté (France)

Direction : Franche-Comté (France), vers la " route de Belfort D683 " en arrivant le rond point, prenez la direction Chalèze " D323 rue de Besançon " . Le stationnement situé juste après le pont, près de la rivière du Doubs.

En chemin : Berges du Doubs, chemin de halage le long du canal, source d'Arcier, cascades, bâtiments anciens, chemins forestiers.
Au bord de la rivière " Le Doubs " ( après le pont de Chalèze )
Le Canal du Rhône au Rhin est un canal français qui relie la Saône, affluent navigable du Rhône, au Rhin, par la vallée du Doubs et son prolongement en Haute Alsace jusqu'à Niffer sur le Rhin, un autre prolongement rejoignant Strasbourg par la canalisation de l'Ill. Il est conçu comme un maillon nécessaire pour connecter les ports maritimes du nord de l'Europe avec ceux de la Méditerranée en créant une liaison fluviale Rotterdam-Marseille en passant par l'Allemagne. Pendant sa réalisation, le canal a changé plusieurs fois de nom et dans la période récente on parle de la 'Liaison Rhin-Rhône' mais la dénomination 'Canal du Rhône au Rhin' a prévalu pendant près de cent cinquante ans. La société le gérant fut parmi les premières cotées à la Bourse de Paris. Les travaux de la jonction entre la Saône et le Doubs de Saint-Symphorien-sur-Saône en Côte-d'Or à Dole dans le Jura sont réalisés avec des temps d'arrêt liés à la Révolution entre 1784 et 1802 par l'ingénieur Philippe Bertrand. Ils sont poursuivis avec des interruptions de 1804 à 1832 en direction du Rhin sous la direction de Joseph Liard. Par la suite, le canal est mis au gabarit Freycinet (péniche de 300 tonnes) entre 1882 et 1921 mais son trafic restant limité, sa mise au grand gabarit européen de 5 000 tonnes est commencée à la fin des années 1970 : celle-ci n'est cependant effectuée que dans la partie orientale, entre Niffer (sur le Rhin) et Mulhouse ainsi qu'entre Montbéliard et Étupes. Le projet, contesté par les écologistes et certains économistes, est en effet abandonné en 1997 sous l'impulsion de Dominique Voynet, Ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement. Dès lors, le canal s'est orienté vers la navigation de plaisance et le développement touristique des régions traversées avec de nombreux aménagements dans les années 2000-2010.
Roche lez-Baupré
Le village
Le village de Corcelle
Les sources d'Arcier sont trois importantes sources karstiques émergentes d'Arcier (hameau de la commune de Vaire-Arcier), à 10 km au nord-est de Besançon dans le Doubs en Bourgogne-Franche-Comté. Elles sont une des deux sources historiques en eau potable de Besançon. En 1912 elles sont classées par le député Charles Beauquier « site classé du Doubs ». Le vaste site naturel est intégré au « site Natura 2000 moyenne vallée du Doubs ».
Source d'Arcier (bis)
Le château d'eau de la source d'Arcier, dit réservoir Saint Jean, est un château d'eau situé à Besançon dans le département du Doubs.
Source d'Arcier ( 2bis)
Direction chemin des Epesses
Direction Chemin de la Plaine.

Commentaires

    You can or this trail