-
-
279 m
39 m
0
5,8
12
23,09 km

Vu 117 fois, téléchargé 8 fois

près de Labets-Biscay, Nouvelle-Aquitaine (France)

|
Afficher l'original
De la ferme nous sommes retournés à la D 321 et nous nous sommes dirigés vers le sud. À 500 m, nous sommes partis pour prendre une route pavée qui va vers la gauche. Nous gardons l'adresse.
Nous sommes arrivés à Labets, 4 maisons, l'hôtel de ville et le fronton; À la sortie, nous prenons la route à droite en direction de l'ouest. À quelques mètres de la fourche, nous allons à gauche vers Biscay.
A 300 m nous quittons cette route pour prendre une route goudronnée à gauche, et tout de suite à droite au sommet d'une maison, nous allons encore au sud.
Sur un kilomètre et avant une courbe à gauche, nous quittons cette route asphaltée pour prendre un bon chemin de terre devant nous (photo 1)
A 200 m attentif car il faut tourner à gauche pour prendre un chemin qui va dans la forêt. Nous allons dans un champ, nous n'avons pas à y entrer, la route continue à droite, nous longons un beau sentier dans une magnifique forêt, nous descendons.
Bientôt nous traversons un ruisseau par un pont de bois (photo 2), puis montons jusqu’à une zone de pâturage, le chemin continue le long de la limite (photo 3)
Tout au long de cette section, nous restons toujours au sud, la plus belle de la scène.
Nous sommes allés sur une route que nous avons traversée pour entrer immédiatement dans Garris, une ville typiquement basque avec de grandes maisons avec beaucoup d’histoire; tout est très propre et prudent, nous le traversons par la rue Navarre en direction du sud.
Lorsque cette rue commence à tourner à gauche, nous descendons, nous passons devant un restaurant de l'hôtel et nous continuons à monter vers le sud-est.
Dans quelques mètres, nous avons atteint à nouveau la traversée de la ville, une grande esplanade, nous avons quitté l'église sur la gauche et avons descendu au sud à côté d'une maison avec une porte en métal dans laquelle lit Martichury.
Bonne route qui reste dans une direction sud sur presque 2 km, puis tourne à gauche pour sortir à la périphérie de Saint-Palais sur une route dans une zone industrielle et commerciale.
Nous arrivons à Carrefour et nous tournons à droite en direction de Saint-Palais, suivons cette route principale sans faire de détour jusqu'à ce que nous atteignions les hauteurs de la mairie, zone des cafés.
Nous nous sommes arrêtés au café Kennedy, devant l'office du tourisme, à côté du supermarché Casino.
Ici, nous rejoignons le Chemin de Vézelay, ne commettez aucune erreur et allez dans la direction de Vézelay.
Ici se termine le GR 655, nous allons maintenant suivre le dernier tronçon du GR 654, celui de Vézelay.
Nous avons quitté le bar au sud-ouest par la rue Gambetta jusqu'à l'église devant le monument aux morts des deux guerres mondiales.
À la hauteur de l'église, tournez à gauche sur la rue Arnaud d'Oyhenart, puis tournez à droite sur la rue de Palais de Justice, qui mène à une rue encore au centre-ville.
Attention à ce point devant par la route de Gibraltar que vous pouvez suivre et toujours par asphalte vous arriverez à l'Estela de Gibraltar, le GR n'y va pas, et à l'office du tourisme ils nous ont également dit que la route pour eux va là où je l'ai suivi assister à vos indications.
Donc, à ce moment-là, nous tournons à gauche sur la route de Saint-Jean-Pie-Port, à seulement 100 m nous allons à droite, nous suivons maintenant les indications du GR et du chemin de Xibaltare. (photo 4)
Nous continuons notre route vers le sud et nous prenons une autre route asphaltée que nous prenons à gauche, puis un peu plus loin à droite sur une pente raide, une route en ciment puis un chemin de terre, à la fin de la montée, tournez à droite.
Nous alternons chemins et chemins à travers une belle forêt jusqu'à atteindre une prairie où nous sommes surpris par une magnifique sculpture (photo 5)
Cela vaut la peine de continuer cette section même si nous devons gravir quelques mètres de plus, environ 70 m.
De cet arrêt, nous descendons vers le sud, nous sortons sur une route goudronnée, à droite et à la prochaine intersection à gauche.
A 600 m on atteint la croix ou stèle de Gibraltar, (photo 6) point où les pèlerins qui passent par le chemin du Puy et où se termine le GR 654, maintenant le Chemin Saint-Jacques continue par le GR 65.
Ici se termine ma description, la piste continue à Ostabat, mais ce n'est plus le Chemin de Tours.
Personnellement, je le recommande, bien que certains puissent préférer plus de pèlerins ou plus de montagnes.
Bon Chemin

Commentaires

    You can or this trail