-
-
125 m
-40 m
0
5,7
11
22,92 km

Vu 84 fois, téléchargé 7 fois

près de Sorde-l’Abbaye, Nouvelle-Aquitaine (France)

|
Afficher l'original
Depuis le gîte où nous avons dormi, nous continuons tout droit dans une rue étroite jusqu'à la rue Bourg Neuf, que nous prenons à droite, puis nous tournons à gauche et descendons pour prendre un chemin parallèle à la rivière.
Nous sommes passés sous une arche qui était la construction d'un ancien hôpital. (photo 1)
Nous sortons sur une route goudronnée puis sur la route D 123 que nous prenons à gauche au sud. Nous avons traversé Le Gave d'Olorón également avec beaucoup d'eau. Environ 400 m plus loin, nous tournons à gauche par une large piste. Ici, la route qui part à la recherche de la côte par Bayonne est séparée.
Entre le kiwi et les cultures de maïs, nous continuons sur 500 m et retournons maintenant à droite. Nous suivons cette piste presque toujours en direction du sud et en un peu plus d'un kilomètre nous arrivons à une ferme, nous ne sortons pas sur la route mais nous prenons le chemin à gauche asphalté, route de la Chapelle.
Après un virage à droite en arrivant à quelques maisons, nous tournons à gauche par le chemin du Coût. À 400 m, tournez à 90º vers la droite, nous continuons en asphalte.
Nous traversons une autoroute, quand nous la traversons, nous entrons enfin dans le département des Pyrénées Atlantiques, nous arrivons immédiatement à un groupe de maisons et nous prenons un chemin qui va à gauche et va vers l'autoroute, c'est de la terre après quelques mètres la route se sépare peu à peu, dans ce tronçon, on a planté des arbres fruitiers pour les pèlerins et placé un banc à l’ombre pour se reposer (photo 3)
Un détail de l'Association des Amis du Camino de los Pirineos Atlánticos.
Après plus d'un kilomètre sur cette route, nous atteignons Leren, nous tournons à gauche sur l'asphalte, nous laissons derrière l'église et nous arrivons à un autre carrefour, puis à côté du monument pour les morts des guerres mondiales, nous tournons à droite vers le sud.
Dans les deux fourchettes suivantes, nous allons à droite, puis nous traversons un petit département et continuons tout droit. Nous allons maintenant vers le sud-ouest.
Environ 700 m après avoir traversé cette route, nouvelle fourche, tournez maintenant à gauche et restez sur l'asphalte. Nous prenons la direction du sud, 400 m plus tard, la route asphaltée tourne à gauche mais nous continuons tout droit sur le chemin de terre.
A environ 600 m la piste tourne à gauche, ici j'ai fait une petite coupure et j'ai continué sur la route entre les récoltes, à 400 m je suis arrivé à Ordios, devant un autre banc à l'ombre pour les pèlerins. Nous reprenons la signalisation.
Je continue vers le sud et dans le groupe suivant de maisons, je quitte l'asphalte pour suivre la piste dans la direction sud-ouest. Télécharger
Nous continuons sur plus d'un kilomètre, presque tout en montée jusqu'à partir sur une autoroute, là je tourne à gauche, et en 500 je tourne à droite pour reprendre la piste de terre. Après plus d'un kilomètre, nous sommes retournés sur une route.
Attentif car vous n'avez pas à le prendre mais continuez vers l'avant sur un chemin qui descend, pas très occupé (photo 4)
À 600 m, nous allons sur une route que nous prenons à gauche jusqu'à Arancou.
A Arancou, une ville sans services, il y a un abri de refuge magnifique; Si vous voulez dormir là-bas, vous devez vous approvisionner avant le dîner et le petit-déjeuner, je ne sais pas s'il y a un magasin. Le gîte appartient à une association d'Arancon.
Après une pause, nous continuons notre route par la D 256 vers le sud. Peu après l'église, en passant le hublot, il y a un robinet avec de l'eau potable à droite.
Environ 500 m après l'église, la route tourne à droite pour éviter la route. Après environ 500 m, nous quittons cette route qui mène à une carrière pour prendre une petite route goudronnée à gauche, plus silencieuse mais encore asphaltée.
En un peu plus d'1 km, vous revenez à la D256, déjà aux portes de Bergouey, une ville légèrement plus grande et avec des logements dans une maison privée ou dans un refuge municipal pour 3 personnes.
Nous traversons la ville par la D256 et la sortie après avoir laissé derrière l'église et à côté d'un grand Christ qui est au bord de la route nous prenons la route asphaltée à droite; moins d'un kilomètre plus tard et après être passé par le cimetière nous avons quitté une autre route que nous avons prise à gauche pour revenir à la D 256.
Dès que nous arrivons à cette route, nous tournons à droite et traversons la Bidouze pour atteindre l’intéressante église de Viellenave que nous avons visitée.
De l'église nous descendons vers la rivière où un barrage retient les eaux, de là un sentier à l'est parallèle à la rivière entre les cultures et la forêt, à 700 m nous atteignons un chemin qui monte à notre droite, nous continuons tout droit en passant un navire agricole.
Nous continuons avec la forêt à droite et nous cultivons à gauche, la route peut avoir des herbes hautes, mais c'est la route qui est indiquée correctement (photo 5); dans un km nous sommes partis sur une route secondaire que nous avons empruntée de face.
Nous continuons vers le sud et le sud-ouest sur presque un kilomètre, jusqu'à arriver à Valgoria, un endroit indiqué sur un poteau routier, nous allons à droite vers une grande maison dans une ferme (Photo 6)
Là nous avons le logement, la famille a un petit appartement très complet et indépendant à côté de la maison.
Bon hébergement où vous n'avez pas à vous soucier de rien, le dîner est déjà préparé et pour le petit-déjeuner dans la cuisine et le réfrigérateur, vous avez tout ce dont vous avez besoin
Il a une machine à laver.
Et demain, le Chemin de Tours rejoint celui de Vézelay à Saint-Palais et quelques kilomètres plus tard dans le sillage de Gibraltar à celui du Puy, le plus achalandé sans doute des routes de France.
.

Commentaires

    You can or this trail