Durée  33 minutes

Coordonnées 74

Uploaded 6 mai 2016

Recorded avril 2008

-
-
168 m
137 m
0
0,3
0,6
1,15 km

Vu 248 fois, téléchargé 3 fois

près de Gembloux, Wallonia (Belgique)

Promenade proposée par la Fédération du Tourisme de la Province de Namur et "Les Guides du Namurois", repris par le B&B Le 15 Temps pour ses hôtes à Gembloux.

Découvrez le centre historique de Gembloux depuis la statue de Sigebert.
La statue représente Sigebert, un moine de l’abbaye de Gembloux qui contribua par ses travaux historiques au rayonnement intellectuel du monastère. Ecrit au 11ème siècle, un de ses ouvrages relate toute l’histoire de l’abbaye depuis ses origines.
Une niche surmontée d’un arc en plein cintre abrite la statue d’un ange réalisée par le sculpteur namurois Bayard. La statue est une copie en plâtre.
La fonction économique du monastère s’exprime ici pleinement. Le domaine agricole de l’abbaye couvrait 1300 hectares. La ferme se compose d’un corps de logis de cinq travées, d’étables et d’une grange monumentale. Sur la cour centrale se dresse un colombier carré.
Les bâtiments de l’abbaye bénédictine ont été construits à la fin du 18ème siècle par Dewez, architecte en titre de la cour de Charles de Lorraine. Les moines occupèrent les bâtiments jusqu’à la révolution française. Un porche monumental donne accès à une impressionnante cour d’honneur.
De la place Saint-Jean s’ouvre une belle perspective sur la Grand-Rue, une des artères principales de la ville. Un mur de pierre rappelle que l’enceinte médiévale passait à cet endroit. En 1921, la pompe Saint-Jean fut remplacée par un monument aux morts de la première guerre mondiale.
La rue des Abbés-Comtes conduit à une agréable petite place. Le nom de la rue surprend à peine. Les abbés de Gembloux portaient le titre de comte ce qui renforçait leur pouvoir politique et leur assurait préséance et respect parmi les grands seigneurs de l’époque.
A quelques mètres de l’entrée de la ruelle, sur la droite, un escalier permet d’atteindre le pied du Beffroi.
La tour du Beffroi fut jadis la tour de l’église Saint-Sauveur. Elle en est le dernier vestige. La tour figure sur la liste du patrimoine de l’humanité.
Au Moyen Age, le bailli était une sorte de maïeur désigné par l’abbé. Le bâtiment, restauré intégralement en 1971, s’est mué en hôtel de ville. Il est entouré d’un petit parc où subsiste, au sud, une tour de l’époque médiévale, un des derniers vestiges des remparts de la cité.
A droite dans la rue Docq s’élève le bâtiment de l’ancien hospice de la ville devenu aujourd’hui l’Académie de musique, de danse et de déclamation. Cette rue suit le tracé de l’enceinte urbaine dont il subsiste des traces sur les maisons. A l’époque, la superficie de la ville atteignait les 7 hectares.

Commentaires

    You can or this trail