-
-
1 090 m
337 m
0
6,6
13
26,27 km

Vu 33 fois, téléchargé 0 fois

près de La Glashütte, Grand Est (France)

Cette deuxième étape devait me conduire à la ferme auberge de Thannerhubel. Je devais y passer la nuit. Le lendemain, je suivais la crête jusqu’à la ferme auberge de Belacker. Delà je rejoignais Saint-Amarin. Or la ferme auberge de Thannerhubel était tout à fait close et sans aucune vie. Pas de message, pas de numéro affiché pour contacter. J’ai donc poursuivi dans le brouillard jusqu’à la ferme auberge de Gsang. Même scénario. Le mauvais temps et l’heure tardive m’ont fait renoncé de prolonger jusqu’à la ferme auberge de Belacker, avec en outre l’incertitude de trouver le gîte. Je n’ai eu d’autres choix que de faire appel aux secours. Merci à eux. Je me réjouissais de découvrir le Vogelstein, seule formation volcanique dans le massif. En outre, si la descente par le GR 532 était aussi jolie que la montée par ce GR de Saint-Amarin au Grand Ballon,…

De la ferme auberge de Glashutte, le tracé remonte vers la route et vire à gauche dans un grand chemin. Il conduit au lieu-dit Firstacker (petite chaume avec la chapelle de Sudel à proximité). Il prend en face un sentier qui descend en surplomb vers le col d’Amic. A ce col, il traverse le route et, de l’aire de pique-nique, s’engage dans un sentier. Il rejoint plus loin la D 431. Sur la droite, de la route, débute un sentier qui passe à hauteur du château de Freundstein (ruines) et redescend jusqu’à un carrefour de chemin. Le tracé abandonne le GR 5 et monte en face à travers prairie. Il rejoint la D431 et atteint la ferme auberge de Freundstein. Il poursuit sur un chemin. Très vite, il vire à gauche dans un sentier. Suite à des travaux forestiers, de très nombreux arbres sont couchés en embûche. Il dépasse la chapelle de Freundstein. Le sentier est ici en très beau sous-bois. Le tracé atteint le Camp Turenne et rejoint le GR 5. Delà il suit des très beaux chemins, parfois taillés dans la roche, avec de belles échappées sur la vallée (rocher d’Ostein). Au lieu-dit le Camp des Pyramides, un sentier mène jusqu’au col de Grimbach. Le tracé prend un grand chemin à droite qui contourne le Rosenburgkopf. Il le quitte pour amorcer la descente en lacets jusqu’au château d’Engelbourg (sur un éperon rocheux à droite). Il gagne Thann par un sentier en bordure d’une propriété à gauche (vilaine clôture) et d’anciennes parcelles aménagées à droite. Il traverse la ville jusqu’à la RN 66 et une ligne de chemin de fer. Un passage à niveau permet de passer outre celle-ci. Le GR 5 fait tout un tour (droite, droite) pour chercher une ruelle en forte déclivité (il est possible de court-circuiter par le parking d’un immeuble). Celle-ci devient un sentier bordé à gauche d’une clôture (passage peu joli). Il dépasse celle-ci. A un moment, sur la gauche, on aperçoit une ouverture : le tracer quitte par celle-ci le sentier et débouche sur un grand chemin qu’il emprunte par la gauche. S’en suit une longue montée progressive. Le tracé atteint la D 14b/V. Il continue la montée par un sentier en face, en lacets au départ, puis à droite de la croupe en surplomb de la route. La partie finale du sentier est sur roche, avec des aménagements. Le tracé arrive au col de Hundsruck. Il traverse la route pour prendre en face un sentier qui monte en contrebas d’une arrête. Sur la fin, il atteint une chaume. Je prends au plus évident par la route carrossable en forte pente pour rejoindre la ferme auberge de Thannerhubel. Le cheminement fut par la suite malaisé jusqu’à la ferme du Rossberg du fait du brouillard. Je dus recourir non seulement à la carte, au Gps et surtout à la boussole. Je ne peux pas en faire un réel descriptif. Enfin, un chemin conduit jusqu’à la ferme auberge de Gsang. En attendant les secours, des trouées dans le brouillard me firent découvrir avec regret le paysage de cette crête.

Commentaires

    You can or this trail