Temps en mouvement  4 hours 35 minutes

Durée  5 hours 44 minutes

Coordonnées 3305

Publié 17 juin 2019

Recorded juin 2019

-
-
525 m
265 m
0
4,7
9,5
19,0 km

Vu 3 fois, téléchargé 0 fois

près de Reinhardsmunster, Grand Est (France)

Attention, petit cafouillage aux PK 6.5 où je passe à côté du Margarentenfels sans le voir et reviens un peu sur mes pas, puis au PK 13.7 où je ne trouve pas l'entrée d'un sentier pour monter à travers bois, et pour finir au PK 16.3 où je tourne à gauche sur le sentier au lieu d'aller tout droit...Sinon pour le reste, le tracé est correct.
Cela devait débuter aujourd'hui au niveau de la Seeb mais comme il est interdit de circuler en forêt, j'ai démarré depuis le Haberacker. On part donc sur le Chemin forestier qui passe derrière les maisons forestières Haberacker, et on se rend directement vers le carrefour de la Seeb. On emprunte ensuite un petit single sympa triangle bleu, qui descend directement et de façon assez raide parfois, vers le ruisseau Baerenbach que l'on traversera avec un petit pont de bois sympa.
ca remonte directement et de façon assez pentue par moment, vers le Schoenfels. Cette ascension est régulière et elle finira par un petit hors chemin pour couper un peu vers ce rocher, qui abrite une zone couverte où l'on pourra pique-niquer à l'abri des éléments et donc au frais en été, ce qui est appréciable avec ces beaux jours qui arrivent.
Je repars ensuite vers la maison forestière Kempel, en passant par le chemin forestier du Schoenfels (PK 3.6, toujours triangle bleu) puis celui du Kuhberg (PK 3.8). Cette maison forestière au milieu d'une prairie est magnifique et on pourra l'admirer en la contournant, pour ensuite s'engager sur un sentier Rond Rouge qui montera vers le Pfannenfels où la fin de l'ascension est assez abrupte, surtout en coupant par le chemin sur la gauche au PK 5.0.
Première pause rapide de la journée sur ce rocher, où la vue sur le rocher de Dabo est juste magique. Avec ce soleil de début de matinée, c'est parfait !
Au bout du rocher, on notera la présence de large cupules, dont la présence est trahie par une rigole pour écouler le trop-plein.
Un peu plus loin, on pourra admirer un rocher splendide, tenant en équilibre sur une base très fine, le Kelchfels, si toutefois vous ne ratez pas l'entrée du sentier l'y conduisant, cachée par les fougères (PK 5.7)
On poursuivra ensuite sur le rectangle rouge barré de blanc, jusqu'au rocher Marguerite (PK 6.5), pas facile à trouver car mal indiqué (selon moi), où l'on admirera une grotte sur l'autre côté du rocher après un peu d'escalade, mais ne glissez pas pour voir cette grotte, qui est assez petite, et qui vaut le coup d'oeil mais sans plus...
Au Pk 7.4, on abandonnera ce rectangle rouge barré blanc pour emprunter un Triangle bleu sur la droite, qui amènera à la Grotte des Francs Tireurs, 300m plus loin. Cette grotte est une vaste cavité sous la roche, assez vaste, mais très humide. On remarquera même une source au milieu de celle-ci ou en tout cas de l'eau qui arrive par le grès fissuré. C'est à mon goût super désagréable et les troncs posés en bancs ne m'ont de ce fait pas paru accueillant et j'ai pris ma seconde pause de la journée dehors, sur les rochers.
On continuera la descente sur un single fort agréable, alternant les passages en sous-bois et ceux sous les arbres, et descend jusqu'à la maison forestière du Baerenbach (PK 11.1). On reprend par l'ascension de la journée avec une longue montée de 4.5km pour +255m, qui commence par le chemin des Pionniers (Triangle rouge), d'une première traite jusqu'au PK 13.2, puis on tourne sur la droite en épingle sur le Disque Rouge, et ça cafouille un peu au PK 13.7, pour trouver l'entrée d'un sentier sur la gauche, caché par les arbres mais aussi par des restants de coupes des bûcherons. Je trouverai finalement et finirai la montée au milieu des arbres, avec une pente un peu plus importante, mais au frais.
Au PK 15.5, j'atteins la gloriette de Neubaufels, où je prendrai ma pause méridienne de façon rapide, la chaleur me coupe assez souvent l'appétit et c'est difficile de se rassasier mais il le faut, les bornes commencent à se faire sentir. Je repars Cercle bleu et descend un peu. Au PK 16.1, passage devant un joli rocher Neubaufelsen, qui ressemble un peu aux dolomites de par sa structure vraiment sympathique à voir. Je repars ensuite et merdouille un peu au PK 16.3, allez tout droit et ne tournez pas à gauche comme moi. Vous tournerez ensuite à gauche pour emprunter un petit sentier Cercles Bleus et jaunes, qui montera jusqu'au Seebfels avec deux trois passages assez raides. J'avais repéré ce rocher sur le net depuis longtemps et me réjouissais d'y aller aujourd’hui mais j'ai été assez déçu pour le panorama...je m'attendais à un truc sympa, mais la vue est très bloquée par les arbres et peut-être devrais-je y retourner en hiver.
L'accès est assez insolite avec sa petite passerelle, c'est sympa pour s'asseoir quelques minutes et prendre une collation en tout cas. Je redescends vers la Seeb par le cercle bleu, et termine cette rando par le chemin forestier en pente positive douce sur le retour. Une belle ballade, sympathique, et douce !
19km mais un peu moins avec les 2-3 cafouillages en moins, soyez attentifs aux indications, pas comme moi aujourd'hui !
Au premier abord un simple rocher mais petite grotte sur l'arrière. Accès assez risqué, ça glisse...
Le panorama est un peu encombré mais c'est un lieu sympa où on peut se poser à l'ombre avec une vue relative. on remarquera sur la dernière photo le rocher du Krappenfels au loin.

Commentaires

    You can or this trail