Temps en mouvement  2 hours 50 minutes

Durée  3 hours 27 minutes

Coordonnées 2318

Publié 20 mai 2019

Recorded mai 2019

-
-
406 m
181 m
0
3,4
6,8
13,52 km

Vu 14 fois, téléchargé 3 fois

près de Saverne, Grand Est (France)

Cette randonnée commence aujourd’hui de la rue de la Roseraie où je stationne mon véhicule sans problème, c’est un endroit où l’on peut toujours se garer. Le début emprunte le parcours de santé en passant dans un premier temps sous la voie ferrée, on longe l’usine Kuhn, puis on passe au milieu de nombreux ateliers du fameux parcours de santé, avant d’emprunter un sentier Rond plein jaune, jusqu’en haut du Kastenberg. Arrivé la haut, ne soyez pas surpris, à ce jour (20/05/2019) aucun panorama n’est appréciable au PK 1.52 à cause de la végétation qui a repris le dessus et vous ne pourrez admirer la ville de Saverne en contrebas, dont vous profiterez un peu plus tard dans cette randonnée. A noter un peu plus loin au PK 1.88, la Gloriette du Koepfel, où vous pourrez prendre une pause méritée après cette ascension assez raide, à défaut d’apprécier là aussi le panorama.
On poursuit la rando par le sentier rond jaune, vers la Grotte du 10ème BCP qui vaut le détour. Le 10e BCP (10e bataillon de chasseurs à pied) fut en garnison sur Saverne entre 1873 et 1914 et entre 1922 et 1939 mais je n’ai pas réussi à trouver le rapport entre cette grotte et le bataillon. Cet endroit vous permettra de faire un barbecue sur place car tout un équipement est laissé à disposition des randonneurs, sur place, par des âmes charitables, à savoir aujourd’hui un fut en guise de foyer, une grille et des gants pour la manipuler, des journaux datant juste d’il y a quelques jours, ainsi que du bois. Bien sûr, vous laisserez les lieux vierges de déchets et rangés comme j’ai pu les voir aujourd’hui pour le respect de ceux qui se cassent le c** à garder cet endroit propre. Fin de la parenthèse.
On repart ensuite de la grotte vers le Chemin des Pandours, où l’on pourra admirer une ancienne carrière de pierre romaines, médiévales et contemporaine au PK 2.85, avec un affichage sympa de son histoire (dont je ne parlerai pas du sombre idiot qui l’a taggué d’une remarque TRES intelectuelle…).
On poursuit sur le Chemin des pandours jusqu’au PK 4.46 où l’on tournera assez brusquement sur la gauche au sentier Triangle jaune, qui redescend de façon assez abrupte (soyez vigilants sur les racines mouillées comme en cette matinée de mai, de ne pas glisser), jusqu’à la fontaine Mélanie, véritable havre de paix, au Pk 5.97, et à son abri en gloriette juste avant, si l’on veut se poser un peu.
Recommence alors une ascension vers le Breitkopf, assez raide mais tellement sympa. On commence par 500m environ du sentier Rond bleu et on tourne au PK 6.33 sur la droite par le petit sentier triangle rouge, qui passe au-dessus du ruisseau et monte en lacets ensuite jusqu’au pied du Breitkopf, de façon assez raide, et dont l’ascension se termine par de remarquables escaliers, permettant l’accès au premier panorama dégagé (quoiqu’embrumé ce matin), sur la ville de Saverne (pk 7.12). La vue là-haut est magnifique, et se poser quelques minutes est un véritable plaisir.
On continue sur le Triangle Rouge jusqu’au PK8.14 et on emprunte ensuite une route forestière jusqu’au Marienfels (pk10.18), second point de vue remarquable de la matinée, cette fois à la vue un peu plus dégagée et quelques rayons de soleil termine cette pause-café bien méritée.
On aura auparavant admiré la Bonne source au PK 9.20 et ses aménagements (bancs).
On redescend ensuite par un Chemin aux multiples marquages, vers l’Etang du Ramsthal, en passant notamment pour un petit détour voir la Source du Greifenstein (pas grand-chose à voir si ce n’est une source et son aménagement mais passant à proximité, je tenais quand même à ne pas mourir idiot).
On redescend au Ramsthal, par un chemin bien indiqué en lacets, et on dépasse l’étang une fois en bas pour tourner à gauche et suivre la dernière ligne droite vers l’arrivée et la fin de cette rando.
Aujourd’hui, je voulais faire un petit décrassage après la superbe rando du Schneeberg que j’ai faite avant-hier, mais je n’ai pu finalement m’empêcher de réaliser 13.5km pour 379m de dénivelé, sans avoir planifier réellement ma trace. Aussi, j’ai un peu suivi la carte et le gps, pour une fois au lieu de tracer la route en suivant mon téléphone et bien je dois dire que j’ai été agréablement surpris de ce que j’ai pu réaliser aujourd’hui. Et en plus avec une grosse moyenne de 4.8km/h, ce qui est élevé pour moi, et qui montre que le travail paye....Comme quoi, il faut parfois lever la tête de son application Wikiloc et y aller à l’instinct. Une bien belle rando de matinée !
on est sensé avoir un joli panorama mais la végétation a repris le dessus. par contre c'est un bon coin pour faire une halte

Commentaires

    You can or this trail