-
-
2 095 m
1 150 m
0
5,2
10
20,87 km

Vu 2172 fois, téléchargé 46 fois

près de Germ, Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original
Germ-Ref. D'Espingo Iraila, 13 ans, asteartea


Un nouveau jour splendide.
Nous avons commencé à monter doucement jusqu'à ce que nous atteignions une variante qui traverse le ruisseau, nous suivons le sentier traditionnel, le long de la rive droite du ruisseau. Il y a une variante qui, comme la route que nous suivons, mène au Circo d'Otiga et passe près de la Cabane d'Ouriga, que nous laissons à droite.
Ce cirque, très arrondi et magnifique a de superbes vues. Face au col majestueux de Couret de Esquierry, notre fort passage de la journée.
Nous avons commencé l'ascension, que nous faisons globalement assez rapidement. Pentes raides en zigzag et sur un éperon entre deux ruisseaux; presque au sommet, nous atteignons les zones herbeuses que nous montons jusqu'à atteindre le Couret de Esquierry à 2130 m.
La descente à travers le Val d'Esquierry est légère au début, bien que l'on puisse voir un peu plus loin la profondeur de la vallée, ce qui accentue l'inclinaison en passant par la Cabaña d'Esquierry.
Nous nous dirigeons vers les fermes d'Astau, notre première destination.
Nous pénétrons dans une forêt de hêtres et entrons dans une pinède. Nous continuons à descendre dans les boucles, entre les arbres, nous pouvons déjà voir les fermes Astau dans la vallée du même nom. Nous quittons la forêt de pins lorsque nous atteignons une paroi rocheuse à gauche. Nous sommes déjà en plein champ, les deux cents derniers mètres de descente se font au milieu des fougères devant les fermes.
Nous traversons la rivière Oô par le pont d'Astau pour entrer dans la route D-76 et à travers elle, à environ 300 mètres se trouvent les fermes Astau à 1139 m.
Nous commençons l'ascension vers le lac d'Oô par une piste à travers laquelle beaucoup de gens montent et descendent en marchant dans la région.
Nous montons rapidement au lac qui nous surprendra à cause de ce qui se trouve, de la profondeur entre le sentier et les berges.
Nous avions pensé qu'il serait peut-être bon de s'arrêter pour manger et prendre un bain mais les conditions ne semblent pas favorables. Oui, au milieu de la route et entre les arbres, nous nous arrêtons pour manger quelque chose.
Il ne fait aucun doute que le panorama est particulièrement particulier, très particulier, la chute d'eau en forme de longue queue de cheval par laquelle l'eau tombe d'une hauteur considérable produisant un son spectaculaire au fur et à mesure que l'on se rapproche de la chute.
Nous allons au bord du lac / barrage à gauche, en montant dans des boucles pour atteindre le sommet de la cascade, nous entrons dans une petite vallée que nous suivons jusqu'à un rocher appelé "le paquet tabac" où le GR 10 tourne à 180º vers la gauche .
Nous quittons cette route pour continuer à monter jusqu'à atteindre le point culminant de cette petite vallée d'où la nature nous offre une nouvelle merveille. Le Lac d'Espingo. Au-dessus se trouve le refuge où nous passerons la dernière nuit de cette partie des Pyrénées.
L'endroit ne pourrait pas être meilleur, spectaculaire, charmant. Près du lac paissent des moutons et des chevaux, face au Pic Perdiguero est fier et arrongante.
Vous pouvez voir le sentier qui monte un peu plus haut vers le refuge de Portillón et le point de départ pour l'ascension au 3000 de la zone du massif occidental du Luchonnais.
Comme nous le faisions ces derniers jours, nous sommes arrivés très bientôt et comme le soleil est encore très haut, nous avons décidé de nous donner le bain tant désiré dans le lac Saussat, une grande baignoire pour nous, un autre grand cadeau pour enfants.




Il ne pouvait pas être mieux choisi l'endroit où nous allons passer la nuit aujourd'hui.
Nous sommes dans l'un des cœurs des hauts sommets des Pyrénées centrales, entourés de rochers qui, avec leurs formes innombrables, nous captivent profondément et que nous voulons atteindre, grimper pour partager la beauté qu'ils cachent et offrent.
Les mystères que nous sommes incapables de déchiffrer,
la force qu'ils transmettent, cette force qui nous fait sentir incroyablement petit.
Ils nous proposent une approche, un partage bien que dans une certaine mesure. Les plus audacieux feront de grandes et risquées ascensions, la plupart d'entre nous devraient être beaucoup plus modestes et se contenter de petites actions déjà incroyablement immenses et satisfaisantes, quelque chose de sacré, difficile à exprimer.
Le rocher, les pierres qui semblent venir de l'infini, des temps extrêmement reculés, qui ont tant à nous attirer?
Qu'est-ce qu'ils nous offrent?
Que sommes-nous des humains devant cette grandeur?
Ils nous disent et nous ne pouvons pas comprendre !!!
Combien de sensations s'accumulent en nous pour produire des humeurs différentes, des émotions de définition difficile !!!

Cette nuit, claire et presque encore pleine de lune, nous montre les profils bien définis et sculptés des hauts sommets, détectant également de cette manière leur supériorité, la définition de ce qu’ils sont et représentent.
13-SEP-11 7:55:27AM
13-SEP-11 9:31:12AM
13-SEP-11 10:42:21AM
13-SEP-11 11:36:14AM
13-SEP-11 12:21:53PM
13-SEP-11 1:33:55PM
13-SEP-11 2:46:06PM
13-SEP-11 2:55:29PM

Commentaires

    You can or this trail