-
-
590 m
128 m
0
5,4
11
21,71 km

Vu 1259 fois, téléchargé 10 fois

près de Anduze, Région Languedoc-Roussillon (France)

Le tracé part du gîte d’étape d’Anduze, chez Sébastien et Henriette (très bon accueil et bonne cuisine). Le Gr 67 emprunte des petites routes dans des zones bâties. A une reprise, il emprunte un sentier. Il rejoint la D 133 pour s’engager peu après dans un chemin en ligne droite. Il amorce une courbe pour atteindre un petit pont qui enjambe le ruisseau de Paleyrolle. Il remonte au travers de boisement de chênes verts. Le paysage et le chemin deviennent plus jolis. En partie calcaire, cela fait penser à un cheminement sur les grands Causses. On rejoint la D 133 et descend sur le joli village de Saint-Félix de Pallières (église romane, divers bâtiments typiques dont la mairie et un temple au sortir du village).
Poursuite sur le macadam (croisement d’Ayrolles, Monoblet et carrefour du Bruguier). Delà, le cheminement devient plus intéressant. On monte par un sentier le plus souvent profondément raviné. Le final s’effectue sur un chemin plus large le long d’un terrain clôturé (sur la droite). Au carrefour des Chasseurs, la D 122 (la prendre à droite) nous amène au col de Monoblet.
En face, un sentier monte progressivement. Cette montée, jolie, est encore en partie calcaire. Au sommet le paysage change : sous-bois humide. Arrivée à Pailhès (dans le haut du village, près de quelques maisons). Par après, le tracé suit en montée et descente des sentes incertaines. La descente sur le col de Rédarès est raide. Elle fut équipée (câbles ou barrières délimitant des lacets) : l’essentiel est abîmé. On est entré dans des terrains plus typiquement cévenols (granits ?, schistes). Les sous-bois sont de châtaigniers : les arbres sont pour partie morts et tristes sans aucun feuillage (fin mars).
Du col de Rédarès, un grand chemin, au départ en macadam puis en terre, conduit jusqu’à Colognac. De belles parcelles avec des grosses bâtisses apparaissent dans sa partie haute, avant la descente sur Colognac.
A Colognac, on rejoint la D 185. Le tracé coupe des lacets. Entrée dans Colognac.
Le gîte d’étape est au bar-tabac. Il est soigné (maison typique), mais l’accueil est beaucoup moins « personnalisé » qu’à celui d’Anduze.
Etape de transition. Pas mal de macadam. Certains tronçons peuvent être jolis, mais sans rapport avec la suite.

Commentaires

    You can or this trail