Prout
  • Photo de Gr de Pays - Tour du Tanargue - 3.De le Jal à Font de la Roche
  • Photo de Gr de Pays - Tour du Tanargue - 3.De le Jal à Font de la Roche
  • Photo de Gr de Pays - Tour du Tanargue - 3.De le Jal à Font de la Roche
  • Photo de Gr de Pays - Tour du Tanargue - 3.De le Jal à Font de la Roche
  • Photo de Gr de Pays - Tour du Tanargue - 3.De le Jal à Font de la Roche
  • Photo de Gr de Pays - Tour du Tanargue - 3.De le Jal à Font de la Roche

Durée  5 hours 51 minutes

Coordonnées 1371

Publié 23 mai 2016

Recorded mai 2016

-
-
641 m
273 m
0
3,0
6,0
11,98 km

Vu 651 fois, téléchargé 1 fois

près de Rocles, Auvergne-Rhône-Alpes (France)

Cette troisième et dernière étape devait être facile et courte, si ce n’était la descente le long d’une arrête sur le pont du Gua. Celle-ci, annoncée de 2,1km, s’est avérée longue et difficile, en tous les cas pour moi qui ne suis plus « aussi jeune ».
Du gîte d’étape de le Jal, on descend par la route jusqu’à la Croix de Rocles. Au carrefour, prendre tout droit en direction de Rocles. Peu après, un panneau indique un sentier qui mène jusqu’à hauteur de l’église du village. Il monte doucement dans une pineraie et redescend vers des habitations et l’église. Dans le village, je ne vois plus d’indication et m’adresse à l’habitant pour la direction de le Perrier. On vous envoie sur la droite : un chemin devrait conduire jusqu’à une route et delà on accède à le Perrier. Or la carte indique de recouper ensuite sur la gauche. Seul un sentier sur la droite permet de monter vers le col de la croix de Rocles. Au bout du chemin carrossable, je hèle une habitante qui me replace sur le bon chemin. Pour les gens du village, apparemment, accéder à le Perrier passe par ce col de la croix de Rocles et implique de poursuivre par la route jusqu’au hameau. Je fais donc demi-tour (1er diverticule dans le tracé gps).
Le chemin part à gauche de l’église, dans la descente qui longe le cimetière. On travers la rivière et on longe une lisière. On rejoint une route qu’on suit sur la droite jusqu’à une dernière habitation. Un chemin monte en lacets progressivement jusqu’à un replat : une maison est en rénovation. Aller sur la droite et se fier à des balises blanches et jaunes. On suit un sentier, joli, en sous-bois, sur un petit versant. A un moment le sentier oblique sur la droite. Avant ce tournant, on est sensé trouver un sentier à droite qui monte sur une croupe. Passé le tournant, on arrive à une vieille croix : les balises poursuivent sur ce petit sentier en balcon (2ème diverticule du tracé gps). A la croupe, je suis monté tout droit le long de l’arrête. J’ai dû me faufiler entre les arbustes. On peut voir à deux ou trois endroits les vestiges d’un sentier. Poursuivre le long de l’arrête. Vers la fin, une ébauche de chemin sur la gauche (espace plus ouvert, plus praticable). Il contourne une butte et devient un chemin qui débouche sur le tournant d’une petite route. Sur la gauche, on arrive à une propriété : tout est fermé, pas de passage (3ème diverticule du tracé gps). On doit suivre la route sur la droite : le paysage s’ouvre. On accède à un carrefour en T : prendre à gauche. On descend jusqu’à un ruisseau : sur la gauche débouche le sentier balisé blanc et jaune. Il s’avère plus intéressant à la croix de poursuivre le sentier balisé jusqu’à Leyval et de ce hameau gagner un vallon jusqu’à ce petit carrefour à hauteur du ruisseau. Cette solution passe un tracé sans doute plus joli, quoique peut-être un peu plus long (et encore !).
Cinquante mètres plus loin, on s’engage sur la droite et on accède après une petite montée à un collet à la cote 633. C’est ici que s’amorce la descente sur le pont du Gua. Un sentier descend de la tour de Brison : on a rejoint le gr de pays.
Le sentier descend doucement sur un flanc et débouche sur l’arrête. Passages de rocher au départ, puis chemin en pente dans une châtaigneraie. La pente s’accentue nettement. On passe à côté de plusieurs ruines. Cela devient encore plus raide : on longe un mur (attention, il est parfois instable !). La dernière partie de la descente s’effectue sur des bancs de schiste. On surplombe un ruisseau : passer sur la droite pour accéder à une poutre qui enjambe le cours d’eau. On arrive sur la route et au-delà au pont du Gua. Traverser celui-ci et tourner à gauche. Peu après, sur la droite, un beau chemin aménagé en schiste monte en lacets. A la fin de celui-ci, abandonner le tracé du gr (également direction du sentier botanique) et tourner à droite. Après un tournant sur la droite, une petite montée débouche sur la route : vous vous retrouvez au point de départ. Sur la droite, on regagne le gîte d’étape du Font de la Roche où Monsieur Pierre MERCIER vous accueille avec modestie et gentillesse.

Commentaires

    You can or this trail