Coordonnées 277

Uploaded 10 février 2019

-
-
47 m
29 m
0
1,5
3,0
6,05 km

Vu 18 fois, téléchargé 3 fois

près de Hasselt, Flanders (Belgique)

Balade dans le centre de Hasselt, visite des basiliques, monuments, musée, et rues commerçantes.

Le départ se fait Scheepvaartlaan, avenue tranquille où le stationnement est facile en week-end.
Het standbeeld van de Boerenkrijg, opgericht in 1898, herinnert aan de definitieve nederlaag van de Boeren tegen de Sansculotten op 5 december 1798 bij het Kapel van Hilst, op een paar kilometer van hier.
Het fraaie kunstwerk “Paardenkracht”, bij de ingang van de Nieuwstraat, is van de hand van Jan Desmarets, die hiermee de kracht en de energie van de Hasselaren wilde symboliseren. De naam Koning Albertstraat, ingevoerd in 1935, is nooit aanvaard door de Hasseltse bevolking. Die heeft het nog steeds over de “Noestroat” (Nieuwstraat), een naam die al in 1309 voorkwam. Bij het kruispunt met de Toekomststraat en de Sint-Jozefstraat heb je links de grote torens van de TT-wijk in het vizier, met op de onderste verdieping een winkelcentrum. Net na dat kruispunt ligt rechts het Virga-Jessecollege en wat verder “het Moederhuis”. Niet veel verder wacht aan de rechterzijde van de kleine stadsring wat nog rest van het klooster van de Zusters Clarissen
een materniteit uit 1912 die later werd omgevormd tot een school voor vroedvrouwen. In 2011 heeft het Departement Gezondheidszorg van de Provinciale Hogeschool Limburg er haar intrek genomen. Zo heeft het gebouw een eeuw na zijn oprichting weer wat van zijn oorspronkelijke functie.
Dit is het stadsmuseum waar je de geschiedenis van Hasselt op een interactieve manier kan beleven. Er is een aparte rondleiding voor kinderen met audiogids.
Avec un beau jardin
Een vertegenwoordiger van de jeneverindustrie ontbreekt niet in het lijstje bekende Hasseltenaars: het Borrelmanneke zit hier op een os. De aanwezigheid van dit dier is niet vreemd: de pulp van het tot jenever gestookte graan werd eeuwenlang aan ossen gevoederd.
De Grote Markt van Hasselt is één van de grootste terrassen van Vlaanderen. Je wordt er opgewacht door Hendrik en Katrien, het eerste inwonerspaar van Hasselt, gezellig zittend op een bankje
L’ancienne église Notre-Dame d’Hasselt a été élevée en basilique mineure en 1998 et porte depuis lors le nom de Basilique Virga Jesse. Partagez cette page:TwitterFacebookLinkedInEmail Histoire mouvementée L’actuelle basilique est la troisième église érigée au même endroit. La première chapelle s’est partiellement effondrée en 1727. L’église construite par la suite fut en grande partie détruite par des bombardements les 3 et 4 novembre 1944. La reconstruction a duré 6 ans. Superbes œuvres d’art Une tapisserie murale de Simonne Reynders orne le porche. Vous y découvrez quelques miracles attribués à la Virga Jesse. La statue de la Virga Jesse, dans le chœur, est une magnifique statue polychromée du 14e siècle. D’autres œuvres d’art importantes dans la basilique sont l’autel baroque principal du sculpteur Jean Delcour et le mausolée d’Anna Catharina de Lamboy et Barbara de Rivière d’Arschot, abbesses de l’Abbaye d’Herkenrode. Ils ont quitté l’Abbaye d’Herkendrode en 1803 et été amenés dans cette église. Les hôtels latéraux proviennent également de cette abbaye. Une tradition tend à s’imposer : tous les 7 ans, une œuvre d’art vient enrichir la basilique : En 1982, des Hasseltois réfugiés ont offert la fenêtre de gauche du transept. Elle a été réalisée par l’artiste hasseltois André Mathijs. En 1989, les membres de la Confrérie de Notre-Dame Virga Jesse ont offert le vitrail avec l’arbre généalogique des Jesse, situé sur la droite dans le transept. En 1996, un autel moderne en verre a été offert à l’église. Depuis 2003, 16 cloches font retentir sur la ville des airs composés pour la Virga Jesse. Le cadeau à la Virga Jesse de 2010 consiste en un soutien au restaurant social Klavertjevier. Procession de la Virga Jesse La Virga Jesse occupe une position très particulière dans la dévotion populaire à Hasselt. Depuis 1682, de grandes fêtes sont organisées tous les 7 ans en son honneur. Une somptueuse procession se déroule dans les rues richement décorées. De nombreux événements folkloriques et artistiques sont également organisés. En 2009, les fêtes ont été inscrites sur la liste du patrimoine immatériel flamand. Miracles Pendant la procession, quelques miracles attribués à l’intervention de la Virga Jesse sont illustrés de manière populaire. Le miracle de l’enfant du Morin est par exemple illustré au premier étage de la maison ‘t Kermpt. D’après la légende, un enfant est tombé d’une fenêtre de cette maison. Les voisins ont imploré la Virga Jesse pour qu’elle ressuscite l’enfant, ce qu’elle fit selon la croyance populaire. En signe de gratitude, le Morin a offert à la Virga Jesse une robe en mailles d’argent. Elle est exposée dans le musée de la ville, Het Stadsmus.
Plots sta je bij de Virga Jessebasiliek, met op het pleintje een standbeeldje van een zittende “Langeman”
Deze apotheek is ondergebracht in ’t Sweert, het oudste huis van de stad. Deze straat is vaak beschouwd als de wat chiquere winkelstraat omwille van de duurdere modezaken.
Au 8e siècle, la première église primitive d’Helbeek, le centre de l’ancien Hasselt, s’érigeait à la place de l’actuelle Cathédrale Saint-Quentin. En 1967, lors de la constitution du diocèse d’Hasselt, cette église devint une église épiscopale ou cathédrale. Principales œuvres d’art Dans la Cathédrale Saint-Quentin, vous trouvez entre autres : des stalles de style Renaissance (1549) avec quelques dossiers sculptés et assises décoratives le tableau Calvaire de Lampsonius, le chemin de Croix et des fresques murales du peintre historien hasseltois Godfried Guffens (1823-1901) une chaire (1637) et des confessionnaux baroques un jubé de style Louis XVI avec buffet d’orgue de style Classique des fonts baptismaux en cuivre de 1700 un lutrin en cuivre de 1536 des saints en Gothique tardif un porche en bois (vers 1600) dans le transept, originaire de l’église des augustins Le plus ancien ostensoir connu au monde (12e siècle) appartient à la cathédrale, mais il est exposé dans le musée de la ville, Het Stadsmus. Le musée de la tour du carillon donne une idée de l’histoire et du fonctionnement d’un carillon.
Saviez-vous qu’au 19e siècle, le Belge consommait en moyenne 9,5 litres de genièvre par an ? De nos jours, cette boisson alcoolisée n’a rien perdu de sa popularité. Depuis plus de 500 ans, les distillateurs jonglent avec les ingrédients et les techniques, en quête de la variante de genièvre idéale. L’histoire d’Hasselt et de ce produit régional reconnu dans toute l’Europe est intimement liée. Il s’agit dès lors de l’endroit idéal pour accueillir le Musée du Genièvre.

Commentaires

    You can or this trail