Durée  22 hours 40 minutes

Coordonnées 4072

Publié 22 juin 2016

Recorded mars 2013

-
-
3 771 m
2 092 m
0
7,8
16
31,02 km

Vu 3149 fois, téléchargé 86 fois

près de Taouraout, Meknès-Tafilalet (Morocco)

|
Afficher l'original
Je copie la description détaillée fournie dans mon panorama 360 °:
Jebel Ayachi est le massif le plus remarquable du Haut Atlas marocain au nord du massif du Mgoun. En allant plus au nord, on ne trouve qu'une autre grande montagne isolée, Jebel Bou Naceur, à 3340 m dans le Moyen Atlas. Pour franchir à nouveau le seuil des 3000m, il faut ensuite dépasser Gibraltar, la Sierra Nevada.
J'étais sur le chemin du désert à Fès, quand un vent méchant a commencé à souffler sauvagement sur les hauts plateaux non protégés de l'Atlas. En ma faveur, cela pourrait me pousser à des ascensions faciles sans pédaler, mais quand je suis contre moi, cela pourrait m'empêcher de dépasser une vitesse de 8 kmh dans les descentes. Pire encore, quand je suis arrivé de côté, je pouvais à peine garder ma trajectoire, ce qui est devenu compliqué lorsque je suis dépassé par des camions qui passent à une vitesse stupide.
Compte tenu de ces conditions, j'ai décidé de me rendre dans les montagnes, laissant les kilomètres restants au transport par autobus. De Midelt, j'ai suivi la piste d'environ 30 km jusqu'au Cirque de Jaffar, qui mène ensuite à 120 km supplémentaires jusqu'à Imilchil, le village berbère à moitié mythique de la mariée moussem et des lacs.
Les ténèbres sont tombées quand j'atteignais un col de 2200 m où je dormais dans ma tente. Après cela, la piste a plongé à 2000 dans un petit cirque où l'on pouvait deviner des cabanes de bergers, équipées de chiens qui aboient vaguement dans l'obscurité. Je ne sais pas si le Cirque de Jaffar est le nom de ce petit espace ou de l'un des deux larges plateaux marqués dans l'image. Je ne sais pas non plus si la piste suivie par moi est la plus facile à Jaffar - j'ai reçu des informations contradictoires à cet égard. Ma visite à Ayachi a soulevé plus de questions que de réponses.
Le lendemain, le dimanche de Pâques, afin de situer le sommet sur la crête de 35 km de long (!!), j'avais à ma disposition la carte Michelin 1: 1.000.000, ainsi que des indices du territoire ... une crête enneigée qui a plongé dans la région de Jaffar. La piste était régulièrement interrompue par les lits pierreux des rivières inondées, jusqu'à ce qu'un lit de rivière apparaisse, plus large que les autres. Il semblait provenir d'une gorge profondément sculptée, ce qui me conduisit à l'intuition correcte: la crête enneigée en évidence n'était qu'un contrefort NW, la véritable crête d'Ayachi se trouvait de l'autre côté de la gorge. J'ai garé le vélo sur le lit de la rivière, je suis entré dans la gorge et j'ai émergé dans ce que j'ai appelé le "Cirque caché". Ici j'étais seul avec une cabane de berger vide (azib) et avec quatre ânes laissés à eux-mêmes. Pour tester la présence animale / humaine dans la gorge, j'ai laissé près du vélo du pain et de l'argent - et j'allais trouver du vélo, de la nourriture et de l'argent intact.
Le "Cirque caché", à 2200 m, était fermé du côté sud-est par une puissante montagne enneigée avec le seul défaut de regarder 3400, pas 3700. Je ne pouvais pas le montrer sur la neige dangereuse qui me laissait parfois couler au dessus de ma taille. Il y avait une crête enneigée unique, que j'ai appelée "Lomo Pedregoso", mais lorsque je l'ai découverte pour la première fois, je me suis déjà engagée dans un détour qui m'a fait monter sur le flanc du contrefort NW. Ce fut une chance, car ce point de vue m'a révélé que la puissante montagne enneigée n'était que la proéminence de la crête menant au point de vue actuel. Quelques instants plus tard, ils deviendraient les "Faux Ayachi" et les "Faux Faux Ayachi". De plus, j'ai découvert que la crête continuant le "Lomo" et rejoignant "Faux Faux" à "Faux" aboutissait à un escarpement sévère nécessitant presque certainement des engins à neige. Dans le même temps, une crête alternative du côté opposé est apparue, dont le terrain mixte ne semblait pas être une blague mais aussi une barrière infranchissable. En fait, à 14 h 30, je me suis retrouvé au sommet du dôme enneigé en prenant les photos présentes, contrôlées depuis l’est par un dôme éboulis curieusement neigeux, que je devais ensuite escalader et qui semblait être un peu plus haut. En fait, mon GPS l'a noté 3770, à la place du 3730 du dôme de neige.
De ce "True Ayachi" j'ai dû deviner une route de descente raisonnable. D'un autre "NE Dome" classé 3690, je suis descendu en toute sécurité dans un "High Cirque" enneigé, d'où une vallée sinueuse mène au "Cirque Caché", l'atteignant tranquillement, sans neige ni éboulis dangereux. Incroyablement, je devinais la meilleure descente, qui serait également un superbe sentier de randonnée à ski, similaire à la descente du Palon de la Mare au Rifugio Branca dans le groupe Cevedale, avec encore plus de grandeur entre 3700 et 2000. m span. Il n'y a rien de comparable dans le groupe populaire Toubkal; Espérons qu'aucune agence de tourisme d'aventure ne découvre jamais cet endroit, sinon la paix du "Cirque caché" serait gravement menacée!
Le guide Lonely Planet consacre quelques lignes au Jebel Ayachi. Pour l'ascension, le conseil est de partir du village berbère de Tattiouine, en louant des mules et en essayant de bivouaquer le plus haut possible dans une vallée communiquant secrètement avec le "Cirque Caché". Mais avec une simulation approximative de Google Earth, j'ai vérifié que la voie Tattiouine vers le sommet fait plus de 22 km de long, alors que mon trajet "Palon" ne dépasse pas 10 mètres de la piste de Jaffar!
Le lendemain, lundi oriental, sur le chemin du retour à Midelt, j'ai réussi à faire un détour à Tattiouine, où j'ai rencontré un piéton qui, après quelques communications en français et un anglais, s'est avéré être italien. et il se rendait au village pour manger l'agneau de Pâques. A savoir, à Midelt, il y a le monastère chrétien de Notre-Dame de l'Atlas où les religieuses dirigent une école de broderie pour les filles berbères locales. Ils dirigent également de petites écoles dans les villages voisins tels que Tattiouine.
Sur l'image, j'ai marqué Jebel Issoual, derrière lequel se cachent les deux lacs d'Imilchil, formés selon la tradition par les larmes de deux jeunes berbères que leurs familles n'ont pas permis de marier.
À gauche de la crête principale, on devine un groupe indéfini de montagnes enneigées: c'est l'Irhil-M-Goun, à 180 km, beaucoup plus vague dans la réalité que dans le rendu d'Udeuschle. À droite, on aperçoit le remarquable Jebel Mesker et l'extrême Tassemit, dominant Beni-Mellal. Ici, le panorama 360 ° actuel répond idéalement à l'ancien n. 9534, "De Tassemit à Toubkal". En rassemblant ces deux panoramas, on a une vue d’ensemble de la totalité de la section 3000-4000 m de l’Atlas.

View more external

|
Afficher l'original
Col de montagne

Jaffar pass

Je ne connais pas le vrai nom de cette passe, au cas où il en existe un. Il donne accès au Cirque de Jaffar.
Carrefour

Start of hike

Here you leave the piste and head south into the valley.
Waypoint

Gorge

The short gorge leading to the "hidden valley".
shelter

Shelter

shelter

Ruined azib

The highest that I found in the hidden valley.
|
Afficher l'original
sommet

South counterfort

Je suis allé au sud de la vallée pour éviter les grands champs de neige qui occupaient la partie supérieure. Bien sûr, ce détour peut être évité.
Col de montagne

Pass

Ends the main valley. The view opens up in direction Imilchil.
|
Afficher l'original
Waypoint

Difficult stretch

Sans engins à glace, c'était le point clé pour moi. Je devais équilibrer entre les roches et la neige dure et glissante.
|
Afficher l'original
sommet

Said ou Ali

Le deuxième plus haut sommet du massif est beaucoup plus beau et intéressant que le principal, qui apparaît simplement comme un tas de pierres.
Col de montagne

Saddle between main summits

Stony saddle.
sommet

Ichichi-n-Bouklib

Highest summit of the massif.
Waypoint

Side valley

This would be perfect for ski-mountaineering.
Waypoint

Rock skirtle

Carrefour

Join main valley

The point where the side valley joins the main, "hidden" valley.
shelter

Azib after gorge

The only one in good condition inside the hidden valley.
panoramique

Old cedar trees

Scattered on the flank of the gorge.
Waypoint

Bicycle parking

The point, already away from the piste, where I left the bicycle.

1 comment

You can or this trail