Durée  une heure 55 minutes

Coordonnées 345

Publié 10 septembre 2017

Recorded septembre 2017

  • Rating

     
  • Information

     
  • Easy to follow

     
  • Scenery

     
-
-
479 m
403 m
0
0,9
1,9
3,79 km

Vu 1191 fois, téléchargé 12 fois

près de Dardagny, Genève (Switzerland)

A l’occasion des Journées du Patrimoine (10-11 -septembre 2017)
Départ depuis la salle polyvalente de Dardagny

Un peu d'histoire 

Le milieu du XVllle siècle fut une période favorable à la rationalisation des frontières. Louis XV, passionné de géographie encouragea la consolidation de son royaume. En ce qui concerne la frontière de Genève avec la France, les parties s’accordèrent sur le tracé des limites, à Paris, le 15 août 1749.

Suite à ce traité, les commissaires posèrent, en 1752, nonante sept bornes pour délimiter le mandement genevois de Peney du Royaume de France. Puis, la France connut les bouleversements de la Révolution. Lorsqu'en 1798 Genève perd son indépendance, les nouvelles autorités font détruire les bornes anciennes pour bien marquer le caractère irréversible de I'occupation.

Une vingtaine d'années plus tard la République est restaurée La configuration territoriale actuelle fut arrêtée, avec la France, au second Traité de Paris (1815) et avec le de Sardaigne, par le Traité de Turin de 1816. Genève obtint le désenclavement de son territoire historique et la jonction avec le territoire de la Helvétique.

La Restauration s’accompagnera d'un abornement systématique de la frontière franco-suisse entre 1815 et 1826. Un grand grand nombre de bornes furent posées qui marquent aujourd'hui encore notre frontière ; concernant la frontière franco-genevoise, les anciennes bornes frontières furent détruites; seules 17 anciennes bornes restantes furent réutilisées, les gravures du millésime 1818 y étant rajoutées. La France de Louis XVlII y grava un lys unique, le Royaume de Sardaigne de Victor-Emmanuel ler l'aigle de Savoie couronné ou la lettre « S » et les cantons suisses leurs armes respectives. Ainsi pour Genève, le demi-aigle et la clef ou simplement un « G » figurent sur la face suisse des bornes genevoises.

Lors de l'avènement de la llle République française en 1870, les nouvelles bornes furent munies d'un « F » du côté France et d'un « S » du côté suisse. II est ainsi cocasse de constater que sur les bornes gravées d'un « F » et d'un « S», « S » signifie Suisse, tandis que sur les bornes gravées d'une « S » signifie Savoie et « G » Genève !

Lors de la pose de ces pierres, des précautions particulières sont prises pour rendre plus difficile le déplacement des bornes et la falsification de la frontière : charbon de bois enfoui sous la borne et briques cassées dont les deux morceaux enterrés séparément permettent d'authentifier la position de la borne.
 
Sur la face supérieure des bornes, un dessin gravé précise souvent la position ou la nature de la frontière: ligne sinueuse pour signifier que le cours d'eau proche délimite les deux territoires, ligne brisée pour indiquer dans quelle direction il faut chercher la prochaine borne etc. Autrefois les bornes étaient taillées dans une belle roche calcaire tirées des carrières de la région. Aujourd'hui c'est le Tessin qui fournit nos bornes. 

*Les bornes frontières de la commune de Dardagny*
46 bornes délimitent la frontière avec le département de I'Ain, plus particulièrement le pays de Gex. On y trouve une diversité remarquable de bornes dont celles aux blasons, posées Iors de I'abornement du mandement de Peney en 1752. La majorité de ces bornes furent arrachées Iors de la réunion de Genève à la France en 1798 mais fort heureusement quelques magnifiques spécimens ont miraculeusement subsistés. Ces bornes de 1752 ont été conservées dans un état proche de celui d'origine, quand bien même les révolutionnaires effacèrent les trois lys du roi, du côté genevois, les blasons ne sont altérés que par le temps. 

Dix millésimes différents jalonnent ce tronçon de frontière: 1752, 1818,1897, 1925, 1933, 1971, 1972, 1973, 1981 et 2015. Les bornes les plus anciennes (149, 151, 154, 155, 156) bordent la contre-route Iongeant la voie rapide qui traverse le pays de Gex. 

Une anecdote, tirée du très bel ouvrage d'Alex Pertrachkov, « Aux bornes de Genève »: la borne 179A située à la jonction des ruisseaux des Charmilles et de Curtille, (dans le coteau abrupt qui descend du bas des Communailles à La Plaine) est la borne la plus inatteignable de Genève et sa passerelle la plus infréquentable !

Dans le cadre du projet «Re-Borne» lancé par la Fondation Re-Borne à I'occasion du bicentenaire de I'entrée de Genève dans la Confédération suisse, la commune de Dardagny a parrainé 4 bornes (178,173, 170B et 168}. Un particulier a parrainé la borne 176 et « La Balade Bornes Gourmandes » (manifestation communale du mai 2016)a parrainé la borne 166. 
Borne 177  1818. Fleur de lys et G. Position de la frontière: ligne droite.  Porte le millésime et le numéro actuel sur les côtés. Située sur un itinéraire historique d'importance nationale qui franchit le nant des Charmilles par le vieux pont de Brive, un nom qui signifie précisément « le pont» en langue gauloise. Puis le chemin traverse le nant des Curtilles qui sert de frontière. 
Borne 176  1818, marquée du « G » (Genève) et du lys. Position de la frontière : ligne sinueuse (ruisseau de Curtilles.) Porte le millésime et le numéro actuel sur les côtés. Parrainée par un particulier de la commune de Dardagny 
Borne 176  1818, marquée du « G » (Genève) et du lys. Position de la frontière : ligne sinueuse (ruisseau de Curtilles.) Porte le millésime et le numéro actuel sur les côtés. Parrainée par un particulier de la commune de Dardagny 
Borne 175  1818, retaillée en 1972. Marquée des lettres « F » / « S ». Position de la frontière: ligne sinueuse (ruisseau de  Curtilles).  Porte le millésime et le numéro actuel sur les côtés. 
Borne 174  1818, retaillée en 1933. Marquée des lettres « F » / « S ». Position de la frontière: ligne sinueuse (ruisseau des  Curtilles)  Porte le millésime et le numéro actuel sur les côtés. 
Borne 173  1818, marquée et du « G » et de la fleur de lys. Position de la frontière : ligne sinueuse/ruisseau des Curtilles. Porte le millésime et le numéro actuel sur les côté Parrainée par la commune de Dardagny.
Borne 172 1818, retaillée 1925. Marquée des lettres « F » / « S ». Porte le millésime et le numéro actuel sur/es côtés. 
Borne 170B  Cette borne « en cheville» remplace depuis 2015 l'ancienne borne traditionnelle qui s'élevait sur la route de Chalamont. Endommagée par l'engin d'un vigneron du Mandement, celui-ci a obtenu du service de l'agriculture qu'elle ne soit pas remplacée à l'identique pour ne pas gêner le trafic viticole !  Parrainée par la commune de Dardagny 
Café La Cabuche
Vignoble de Dardagny
Dardagny

1 comment

  • samsam79 14 janv. 2018

    I have followed this trail  View more

    Très chouette petite balade en famille! Pas de grandes difficultés; les enfants ont apprécié découvrir les bornes!

You can or this trail