Durée  6 hours 56 minutes

Coordonnées 2445

Publié 19 décembre 2018

Recorded décembre 2018

-
-
195 m
102 m
0
4,1
8,3
16,5 km

Vu 89 fois, téléchargé 4 fois

près de La Barben, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

Le parking de départ se situe près du château de La Barben : laisser la billetterie du ZOO à gauche, franchir le petit pont et emprunter le chemin forestier sur 80 m pour arriver au parking.

La première boucle se situe essentiellement en sous-bois avant d’arriver à Sufferchoix. Puis après une descente jusqu’aux rives de la Touloubre, le circuit borde le ruisseau (beaucoup d’eau en 12/2018) jusqu’aux douves du Château. Une courte visite de l’extérieur du château permet de découvrir ses jardins magnifiques et son imposante structure.

La deuxième boucle permet de découvrir la source d’Adane.

La sortie est très facile et permet de découvrir des paysages intéressants.
Dans le cartulaire de l'abbaye Saint-Victor à Marseille, le castrum de La Barben est déjà mentionné en 1009 ; on ne connaît pas sa date de construction, probablement antérieure à 1000. Il fut la propriété de la famille de Pontevès. Au xve siècle, il appartient au roi René ; ce dernier le vend en 1474 à Jean II de Forbin, frère de Palamède de Forbin, dit le Grand, qui fut l'artisan de la réunion de la Provence à la Couronne de France en 1482. Il resta la propriété des marquis de Forbin pendant près de 500 ans. Le 4 novembre 1630, il eut à souffrir gravement de la révolte des Cascaveous. La princesse Pauline Borghèse (née Bonaparte, sœur de Napoléon Ier) y vécut des amours tumultueuses avec Auguste de Forbin2. En 1963, le nouveau propriétaire, André Pons, ingénieur agricole, l'habite avec sa famille et l'ouvre au public dès 1965. Il crée en 1971 le zoo de La Barben. Ses descendants habitent encore le château. Les jardins du château sont, dit-on, « les plus beaux de Provence », dessinés par Le Nôtre, créateur des jardins de Versailles. C'est un jardin régulier avec deux poternes d'entrée, une allée de platanes, un dessin ordonnancé avec des portiques, une rivière, quatre bassins, deux fontaines, des terrasses. Le château3 et le jardin ont été classés monument historique le 21 décembre 1984 par le ministère de la Culture4. (extrait de Wikipédia)
Une source mystérieuse. Elle tient son nom de son propriétaire au IXe siècle, Annibal Dane, mais on ne connaît pas son origine. Elle était déjà très fréquentée à l’époque gallo-romaine et au Moyen-âge, pour ses vertus guérisseuses. Elle a aussi fait fonctionner des moulins de long de son cours, ainsi qu’une blanchisserie. Les femmes venaient d’ailleurs y laver leur linge jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle, et le faisaient sécher sur les herbes odorantes des abords de la source…
Foyer catholique de charité et de retraite spirituelle

Commentaires

    You can or this trail