Durée  une heure 53 minutes

Coordonnées 483

Uploaded 12 septembre 2010

Recorded septembre 2010

-
-
162 m
72 m
0
2,2
4,3
8,62 km

Vu 4156 fois, téléchargé 53 fois

près de Roeulx, Wallonia (Belgique)

La Haye du Roeulx

Départ : la Grand-Place du Roeulx
Distance : 8.5 km
Durée : 2h15

La Haye du Roeulx, c’est le nom donné à cette zone boisée qui ceinture notre petite cité princière au Nord –Nord-Est.

Mentionnée ainsi dès le 17è siècle, elle s’étend quasiment de la chaussée de Soignies à Houdeng. Nous avons tenu à reprendre son ancienne appellation.

Parcours : chemins en dur, sentiers et sentiers forestiers.
Balisage : flèches et losanges verts.

View more external

En dehors de celle de l'abbaye Saint-Feuillien, Le Roeulx possèdait une église depuis le 12ème siècle. Mais elle dut être restaurée et reconstruite plusieurs fois au cours des siècles à la suite de tempêtes ou d'incendies. A cause de la "concurrence" régnant entre l'abbaye et l'église de la ville, il y eut de nombreuses dissensions à propos du financement de diverses réparations. L'église actuelle, de style gothique primaire, a été construite assez récemment, c'est-à-dire au siècle passé.
La Brasserie Saint-Feuillien
Il est possible que les deux lions entourant l'entrée de la cure actuelle proviennent de l'abbaye Saint-Feuillien. L'un porte les armes de l'abbaye (il est endommagé), l'autre celles de l'abbé de Saint-Feuillien (photo). Ils ont récemment été volés puis retrouvés et replacés.
Maison dite "du portier" de l'ancienne Abbaye St-Feuillien
Appelé depuis très longtemps Petit Château, ce bâtiment a succédé à la maison des gardes du parc de Sablimont, terrain de chasse des Comtes du Roeulx. Le bâtiment actuel date du 18ème siècle mais a perdu sa toiture à quatre faces d'origine. Actuellement en haut de la Drève du Petit Château au Roeulx.
Abritant encore un café de nos jours, l'ancienne Auberge de l'Epée date du 16ème et 17ème siècle. Elle est située dans la Grand-Rue au Roeulx.
Très ancienne, la Maison Saint-Nicolas est située à proximité, toujours sur la Grand-Place. Il s'agit également d'un ancien hôtel.
La Maison du Cornet se situe sur la Grand-Place du Roeulx. Il s'agit d'un ancien hôtel accueillant voyageurs et chevaux. Certaines parties du bâtiment datent du 16ème siècle.
Construite à la fin du 18ème siècle sur un terrain de l'abbaye Saint-Feuillien, l'ancienne auberge de Montauban présente une superbe porte datant de sa construction. Elle se trouve chaussée de Soignies au Roeulx.
La Maison des Chapelains, construite au début du 18ème siècle, fut, à l'origine, divisée en deux logements et deux jardins. Fondée par la famille de Croÿ, elle était destinée à y accueillir deux chapelains, c'est-à-dire des religieux de l'abbaye. Elle se situe place de la Chapelle au Roeulx.
La Ferme de la Renardise est aujourd'hui une splendide demeure presque anonyme, mais elle fut jadis un véritable fief dont le nom trouve son origine dans celui d'une famille RENARD dont le membre le plus connu, Jehan, fut Ecuyer d'Eustache du Roeulx mais aussi mayeur de la ville à la fin du 13ème siècle. La grande chapelle près de l'entrée (à ne pas confondre avec la petite chapelle au bord de la route) date du 16ème siècle et fut dédiée à Saint-Pierre martyr: on y célébra, paraît-il, des mariages. La dernière reconstruction de la ferme date du début du 18ème siècle. Actuellement rue de la Renardise à Thieu.
La chapelle Saint-Roch se trouve à proximité immédiate de la ferme de la Renardise. Elle date de 1703 et est une des deux plus anciennes chapelles de l'entité.
Chapelle Ste-Anne
Le château du Roeulx, étroitement lié à l’histoire des Pays-Bas et tout particulièrement aux fastes du Hainaut, accueillit dans ses murs de nombreux souverains ou grands personnages qui le visitèrent, l’habitèrent ou y tinrent conseil. Le Grand Duc d’Occident Philippe le Bon, son fils Charles le Téméraire, filleul d’un Croÿ, Charles Quint et Philippe II, l’un et l’autre filleuls puis parrains d’autres Croÿ, les Archiducs Albert et Isabelle, Marguerite de Parme, Marie de Médicis qui y avait ses appartements, la Reine Christine de Suède, Wellington, le Duc de fer, et bien d’autres, en furent les hôtes. Charles Quint y décida la destruction de la place forte de Thérouanne. Le Prince d’Orange et le Duc de Wellington s’y réunirent quelques jours avant la bataille de Waterloo. Le château a subi de profondes transformations au cours des âges. On ignore à vrai dire quand fut posée la première pierre de la forteresse, mais on sait cependant de façon certaine que l’ancienne seigneurie du Roeulx était le siège fortifié de l’une des douze pairies du Hainaut vers la fin du 11ème siècle. Elle était alors aux mains d’Arnould, second fils de Baudouin de Jérusalem, Comte de Hainaut. Eustache II, Seigneur du Roeulx, mort en 1186, fit construire les tours et les murailles. L’une de ces tours forme le coin nord ouest du château actuel et domine la route de Soignies. Son fils Eustache III, mort en 1218, est porté sur la liste des seigneurs hennuyers ayant pris part à la troisième croisade. Les Comtes de Hainaut prirent ensuite la succession et c’est de Jacqueline de Bavière, Comtesse de Hainaut, qu’Antoine de Croÿ, Grand Chambellan du Duc de Bourgogne, reçut terre, ville, justice, seigneurie et pairie du Roeulx en l’an 1429 . Si l’ensemble et la base fortifiée du château sont très anciens et remontent au 11ème-12ème siècle, la façade, par contre, fut entièrement remaniée, et les deux ailes ajoutées, entre 1713 et 1760, par Ferdinand Gaston-Joseph Duc de Croÿ. Aujourd’hui, le château du Roeulx est toujours, et ce depuis près de six siècles, la propriété de la famille des Princes de Croÿ.
La Grand-Place du Roeulx est évidemment riche en maisons anciennes. Parmi celles-ci, épinglons la Maison espagnole, construite en 1727, comme en atteste le blason se trouvant au-dessus de la porte d'entrée.
Vers l'année 1200, c'est la période des croisades. Avant son départ pour l'Orient à l'appel du Pape, Baudouin, Bailli du Roeulx, remet ses biens à Eustache, Seigneur du Roeulx, afin qu'on en fasse un hôpital: c'était une façon, à l'époque, d'assurer le repos de son âme en cas de malheur. Cet hôpital devait aussi accueillir des pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle. En proie à de nombreuses difficultés financières, l'hôpital sera géré par des religieuses à partir de 1600 et va continuer son oeuvre jusqu'à la révolution française. Parce que leur présence s'avérait indispensable, les religieuses vont être maintenues ensuite, mais l'hôpital va être transformé en hospice. Au début de ce siècle, enfin, le home va passer sous l'autorité de la CAP (assistance publique). De nos jours, il abrite toujours le home géré par le CPAS. La plus grande partie du bâtiment actuel date des 17ème et 18ème siècles (sauf la grande salle en façade qui date du 19ème siècle). Le home Saint-Jacques comporte, outre les chambres et des pièces de séjour, une grande salle qui, aujourd'hui abrite des réceptions et des collectes de sang organisées par la Croix-Rouge, un superbe cloître et, enfin, une chapelle dans laquelle des offices se déroulaient. La façade a été classée en 1975 par la Commission Royale des Monuments et Sites, ainsi que la toiture d'ailleurs. L'A.S.B.L. Saint-Jacques tente actuellement de faire classer l'ensemble du site.
Hôtel de Ville du Roeulx

Commentaires

    You can or this trail