← Partie de Belgique - Province de Namur

 
-
-
242 m
120 m
0
3,1
6,3
12,52 km

Vu 4144 fois, téléchargé 80 fois

près de Maison de Pierre, Wallonia (Belgique)

WARNANT ET SON ESCARGOTIÈRE
Encore gamin, Eric Frolli, aimait accompagner son grand père au ramassage d'escargots. Plus tard, de plus en plus proche de la nature, il entreprend des études d'agronomie et consacre son mémoire de fin d'étude à l'héliciculture. Sa passion était née. Son intérêt pour la bête à cornes grandissant , il effectue alors une série d'essais d'élevage à partir d'une sélection de 60 spécimens , tous ramenés de France . En 1988, fort de ses expériences, il rachète la gare de Warnant pour y installer son escargotière et jette son dévolu sur le « petit gris » bien adapté à notre climat. Par une adaptation de la température, de l'humidité et de la lumière au sein même de l'exploitation, les accouplements peuvent se faire durant toute l'année. Nourris à la farine (blé, maïs, luzerne, soja,..) les petits gris connaîtront leur phase d'engraissement soit en serres durant l'hiver soit en plein air de mars à fin octobre. Entre la ponte et la taille adulte, cinq mois sont nécessaires.La production annuelle dépasse 400.000 gastéropodes.
BIOUL
Le nom de Bioul trouve son origine dans le nom celtique bi-gorto signifiant enclos
Bioul est un gros village relativement dense, implanté sur le relief du plateau qui surplombe la Meuse, à environ 4 km du fleuve. Sa place est particulièrement remarquable grâce à la présence d'un riche ensemble architectural. En effet, la place Vaxelaire est bordée sur sa gauche de cinq maisons en pierre du pays dont la récente rénovation a permis d'accentuer la beauté du site. Sur sa droite, l'entrée du parc du beau château de Bioul auquel on accède par une drève de tilleuls et de l'autre côté se trouve la Salle Morétus. On y parvient en passant sous un porche. Cette ancienne bergerie a été offerte à la fabrique d'église vers 1926 et a accueilli des activités fort diverses (école, théâtre, cinéma...). Elle fut laissée à l'abandon pendant de longues années, mais grâce aux efforts des bénévoles de l'ASBL Morétus, ses façades et une grande partie de ses aménagements intérieurs ont été entièrement rénovés. Une des pièces du bâtiment mérite à elle seule la visite par la qualité du plafond et des colonnes dont elle est dotée. Dans ce cadre, une exposition proposera au public des documents d'archives, photos, cartes postales, objets, outils, publicités, journaux et support vidéo, afin de faire revivre ou découvrir des pages significatives du passé du village. Cette exposition-miroir n'aura d'autre prétention que de donner l'occasion aux habitants de Bioul et de la région, ainsi qu'aux amoureux d'histoire locale de partager, par le biais de la mémoire collective, un moment de rencontre placé sous le signe de la convivialité.
Des visites guidées vous permettront de découvrir les trois sites et tout particulièrement le château Vaxelaire. Propriété de la famille Vaxelaire depuis 1896, initiateurs d'une importante restauration dirigée en 1904 par l'architecte Francken-Willemaers, ce vaste ensemble présente encore un dispositif ancestral qui juxtapose haute-cour et basse-cour. Le domaine de 30 ha, agrémenté de vastes étangs, fut recomposé au début du XXe siècle: on y découvre une fabrique à l'antique du XIXe siècle et un pavillon de style Louis XV de plan hexagonal.
A découvrir en périphérie : les jardins d’Annevoie, Dinant, le château de Freyr, Eglise de Foy-notre-Dame, Furfooz, Falaën…
LES JARDINS D'ANNEVOIE
Conçus et aménagés entre 1758 et 1776 par Charles-Alexis de Montpellier, entretenus et conservés avec fidélité par sa descendance, les jardins d'Annevoie sont aujourd'hui un véritable témoignage historique et un trésor que la nature a “naturellement” embelli.
Ces jardins à la française ont intégré, au fil du temps, diverses composantes des styles italiens et anglais. Suite au mariage de ces trois cultures, on les renomma jardins à l'européenne.
L'ensemble du domaine forme un véritable jardin d'eau. Bassins et étangs sont alimentés par une cinquantaine de jets, fontaines et cascades dont l'eau provient de quatre sources, tandis que le Rouillon, rivière arrosant le site, se charge de récolter et de distribuer l'eau.
Charles-Alexis eut l'idée géniale de disposer le réservoir principal, un canal long de 400 mètres, dans la partie supérieure du site et d'y installer une source. Ingénieuse trouvaille permettant l'utilisation du principe des vases communicants. Tout fonctionne de manière entièrement naturelle et permet à l'eau de s'écouler depuis plus de 250 ans sans interruption !
DÉPART : Place de l’église à Warnant.

3 commentaires

  • Photo de le furet

    le furet 15 sept. 2015

    I have followed this trail  View more

    Jolis villages de pierre et de quiétude. Sentiers hachurés de soleil. On passe sous des charmilles envahies d'oiseaux bruyants. A Annevoie, place ancienne dont l'ancien moulin à conservé sa roue à aube.
    Au retour, achat et dégustation du vin produit par le château de Bioul, dont vous traversez les vignes au départ. Vin minéral délicieux qui vous change de la chimie achetée au supermarché.
    La place de Bioul est petite et bondée. Mieux vaut se garer devant le cimetière, à 200 m, direction Arbre. C'est sur le départ et les locataires ne vous ferons pas de remarque.

  • philou71 16 août 2016

    Balade faite hier 15/8/2016 sous un beau soleil. Très belle balade en partant de Warnant, beau parking et chouette petit bistrot rural pour reprendre des forces après la balade.
    Merci pour ce beau tracé dans notre très belle région.

  • philou71 16 août 2016

    I have followed this trail  View more

    Excellent, au moins 2/3 de petits chemins merveilleux dans les bois

You can or this trail