-
-
1 251 m
1 115 m
0
0,8
1,7
3,37 km

Vu 63 fois, téléchargé 2 fois

près de Bras des Calumets, Réunion (Réunion)

Petit piton situé à la Plaine-des-Palmistes, le Piton des Songes est bien connu des catholiques comme le démontre la présence d'un chemin de croix, la croix glorieuse ou encore la Vierge Notre-Dame de l'Espérance située à son pied. De son sommet, il offre une très belle vue sur la Plaine-des-Palmistes. Cet itinéraire familial permet d'en faire le tour et de faire connaissance avec des oiseaux et des espèce végétales endémiques de la Réunion.

Durée : 1 heure 15

Accès depuis Bourg-Murat : Prendre la direction de la Plaine-des-Palmistes. Rouler jusqu'au village du Bras des Calumets. Se garer à la sortie du village au niveau d'un grand parking.

Accès depuis Saint-Benoit : Prendre la RN3 en direction du Col de Bellevue. Traverser le village de la Plaine-des-Palmistes. Continuer en direction du col puis se garer à l'entrée du village du Bras des Calumets au niveau d'un grand parking.

(D/A) Prendre la route qui mène au Piton des Songes et qui démarre à droite du parking. Quelques mètres après son commencement prendre le sentier qui commence à droite (un panneau indique le départ du sentier).

Pour cet itinéraire rien de compliqué : garder toujours la droite à chaque croisement rencontré !

Le sentier alterne entre montées et descentes comportant parfois de hautes marches. Les premiers mètres se font à travers un sous-bois dense de goyaviers. Suite aux dernières pluies, le sentier est glissant et un peu boueux. Les premières trouées sur la Plaine-des-Palmistes apparaissent après environs 5 à 10 minutes de marche.

(1) Au détour d'un assez long virage pour contourner les flanc Sud-Est du Piton des Songes, on peu voir devant nous la grande croix glorieuse qui matérialise le sommet du piton. Le sentier traverse une zone très envahie par les raisins marron. Après avoir passé cette zone, bien profiter des panoramas car ce seront les derniers de la sortie. Le sentier se rétrécit et devient plus étroit après être passé sous une forêt de filaos et de cryptoméria. Les goyaviers réapparaissent alors mais sur une courte distance.

(2) Apparaissent ensuite les première plantes endémiques matérialisés par des panneaux. Mais on voit assez peu leurs tronc car ils sont la plupart du temps couvert de mousses. Signe que la pluie tombe souvent dans cette région de l'île.

(3) Le fait que l'on voit à gauche la route qui mène au sommet du Piton des Songes et qu'on enjambe une canalisation démontre que la fin du sentier est proche : encore quelques lacets et nous voici à la fin de cette assez courte balade (D/A).

Commentaires

    You can or this trail