-
-
1 004 m
745 m
0
3,7
7,4
14,7 km

Vu 3139 fois, téléchargé 34 fois

près de Sarraud, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

Départ : 31T 0694926 / 4875847 à 1000 m d’altitude près de Saint Jean de Sault au hameau de Savouillon
Longueur : 15 km Dénivelée : 460 m Nombre de participants : 29
Cette randonnée est l’un des classiques de Randouvèze et revient assez régulièrement au programme vu ce qu’elle permet de découvrir.
Le départ se fait sud / sud est par la piste de Travignon en suivant le GR 9 que l’on abandonne pour prendre plein sud vers le collet de Travignon et le premier ayguier de la balade et le village en ruine de Travignon qui a subi récemment une tentative de restauration vite découragée par l’ampleur des travaux. Ce village a été abandonné après l’hécatombe de la première guerre mondiale.
Le sentier nous fait descendre la combe du même nom pour rejoindre la piste des Lays que nous quittons peu après le Pas de la Femme à la cote 754.
Nous découvrons alors une magnifique borie qu’un apiculteur vient d’orner de deux ruches ! Ceci n’empêche pourtant pas les curieux d’approcher pour jeter un regard plein d’intérêt vers l’intérieur de l’édifice.
Nous continuons vers Caulet où nous décidons d’organiser la pause repas. Passons sur la convivialité habituelle en mentionnant toutefois que les libations furent peut-être encore plus abondantes que d’habitude. Il fallait bien nous faire oublier les magnifiques morilles que nous avions découvertes en bordure du chemin mais que nous nous contentâmes d’admirer puisque leur cueillette est interdite dans cette région.
Le départ est difficile et les premières chaleurs nous incitaient à envisager une sieste plutôt que de se remettre en route.
Nous passons devant la belle propriété les Romanes que nous devinons sur la droite en remontant la piste des Lays et ses ayguiers besson (jumeaux) fort curieux, passons devant la fermette de la Cassette pour retrouver la piste de Travignon et découvrir une splendide borie doublée d’un ayguier à Gayeoux.
Le dernier verre bien mérité nous a réunis dans un bar de Sault avant la dispersion du groupe vers ses horizons respectifs.
Guy Soubrier

Commentaires

    You can or this trail