Durée  5 hours 40 minutes

Coordonnées 1857

Publié 20 mai 2018

Recorded mai 2018

-
-
262 m
47 m
0
3,7
7,5
14,9 km

Vu 897 fois, téléchargé 34 fois

près de Agay, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

C'est la plus belle randonnée que j'ai faite jusqu'à présent dans l'Estérel (je ne compte pas le pic du Cap Roux qui est exceptionnel par la vue qu'il offre). Les paysages sont variés puisque l'on profite des roches rouges si caractéristiques, de vues aériennes sur l'immense forêt de l'Esterel avec la mer au loin et cerise sur le gâteau : un étang couvert de nénuphars !
Les sentiers sont bien marqués au sol mais le balisage est minimaliste voire inexistant. Il faut donc bien repérer le tracé sur une carte et si possible l'emmener sur son GPS.

Du parking de Belle Barbe, on monte derrière le panneau explicatif, sur le sentier marqué en bleu jusqu'au col Aubert (panneau) puis au col du Baladou (panneau).

Au col Baladou, nous avons commencé la boucle en prenant la large piste qui part à gauche. Après environ 1km, il faut être vigilant et arrivé sur ce qui ressemble à un carrefour, prendre un petit sentier qui monte à droite (juste avant, il y a une grosse pierre avec le seul marquage jaune que nous ayons vu).
Commence alors la montée au col du Perthus Oriental.
Arrivé au col, nous sommes sortis du sentier principal pour monter plus haut sur les rochers d'où l'on a une belle vue.

La descente se fait en partie dans une forêt dense où la végétation a bien empiété sur le chemin ( manches longues bien appréciées !) et l'on arrive en bas au niveau du ruisseau du Perthus avec son faux air de petit Colorado.
Le ruisseau se traverse à gué (presqu' à sec en mai) et on le longe ensuite sur une large piste qui passe par le pont des Cantines.
Attention à quitter la piste quand elle tourne très franchement vers la droite. Il faut prendre le petit sentier qui part à gauche juste avant.

Celui-ci mène à un lieu enchanteur : l'étang du Gabre du Gourin couvert de nénuphars roses, jaunes et blancs. Je ne sais pas combien dure la floraison mais fin mai, c'était féérique.

Après un bon pique-nique, il reste une dernière montée douce avec encore de superbes paysages pour atteindre le col des Suvières.

Puis le retour se fait très agréablement par une large piste permettant d'admirer entre autre le pic de l'Ours facilement reconnaissable à son antenne au sommet.

ATTENTION : comme toute randonnée dans l'Estérel, cette randonnée n'est pas à faire en été sous peine d'insolation !

Temps de marche hors arrêts : 3h56

View more external

Après 1 km sur cette large piste, prendre un tout petit sentier qui tourne vraiment sur la droite et monte. Juste avant il y a une marque jaune (la seule de la randonnée que j'ai vue) sur une grosse pierre.
Quitter la piste juste avant quelle ne tourne et passe dessus le ruisseau. Prendre sur la gauche un tout petit sentier.
Baisse de la Grosse Vache
Au col Aubert, il y a un panneau plus un grand amas de pierre
col des Suvières avec encore un banc à l'ombre !
Au col du Baladou on trouve même un banc, c'est pas gentil ça !
Le début de la descente se fait en forêt
Après le col des Suvières, la descente par une large piste (GR 51) se fait très bien
Juste magnifique !
Gabre de Guourin
La piste suit le petit ruisseau
Première montée au départ du parking de Belle Barbe
Montée vers le col des Suvières
C'est la seule montée importante avec un paysage magnifique
Parking en terre
Ne pas manquer le cairn qui marque le début du petit sentier qui part de l'étang
Sentier
Nous sommes montés sur les rochers pour une meilleure vue
Pique-nique avec vue sur l'étang
Piste après le col du Baladou
On passe sur le pont des Cantines
Le ruisseau du Perthus avec un petit d'air d'Ouest américain que l'on traverse sans problème à gué, en tout cas en mai.
Sentier
Vue aérienne sur le ruisseau du Perthus que nous avions traversé

Commentaires

    You can or this trail