-
-
1 529 m
927 m
0
2,4
4,8
9,58 km

Vu 2928 fois, téléchargé 26 fois

près de Éourres, Provence-Alpes-Côte d'Azur (France)

Nous sommes dix-sept personnes sous la houlette de Claude Ricard qui connaît bien ce coin de montagnes déjà situé dans les Hautes-Alpes. Belle journée ensoleillée pour une montée régulière depuis Eourres (986 m) jusqu’au Col de Verdun (1316 m) puis, avec un petit effort, jusqu’au sommet de la Montagne du Pied du Mulet.(1537 m). Depuis ce haut sommet, la vue porte à 360°. Devant nous, la Montagne Nauturière, Palle, et en ligne d’horizon, notre Géant de Provence, le Ventoux, qui arrive toujours à se hisser au-dessus des autres. A nos pieds, quelques vallons verdoyants avec des pâturages et quelques champs de lavandes. La Montagne du Riable se signale par sa crête dotée de sa vielle tour, minuscule à distance. Plus à gauche, c’est la Montagne de Lure qui s’étire sur toute sa longueur au-dessus de la vallée du Jabron où l’on aperçoit le village de Montfroc.
Vers notre droite, c’est la vallée de la Méouge, dominée par la Crête de Chamouse et la Montagne de Chabre qui montre aussi toute son étendue impressionnante. Il fait bon s’attarder pour admirer longuement tout ce moutonnement de montagnes bleuies par une légère brume de beau temps. Les hauteurs nous apportent une certaine fraîcheur, ce qui rend la promenade très agréable. Le pique-nique se fait dans un vallon, en bordure d’un bois, face à la Montagne de Lure. La descente par la forêt est très, très raide, mais tout le monde relève le défi avec succès, même si ce n’est pas forcément avec grâce, chacun faisant comme il peut. La descente nous permet d’admirer, au détour du chemin, divers panoramas dans lequel s’incruste très joliment le minuscule village d’Eourres. Des chevaux, des ânes, des vaches, des chèvres… La plupart des maisons du village sont de vieilles maisons en pierre, qui, petit à petit, se restaurent. L’eau de la fontaine est fraîche, et l’église mérite un coup d’œil. Curiosité unique, le grand tableau noir très pratique, avec les offres et demandes des gens du village, y compris les suggestions de rapporter à leur propriétaire des DVD empruntés…C’est vraiment une promenade plaisir aujourd’hui. Tout y contribue, tout au long du parcours : les fleurs de toutes sortes et toutes couleurs, où domine le jaune, le rose et le blanc ; la quantité de papillons des plus minuscules aux plus grands ; les parfums suaves des sous-bois où s’attardent encore quelques aubépines en fleurs ou de magnifiques églantiers croulant sous leurs fleurs roses. Une randonnée d’une dizaine de kilomètres seulement, mais splendide de bout en bout. 
Annie Molinet

Commentaires

    You can or this trail