Durée  2 hours

Coordonnées 400

Uploaded 27 novembre 2015

Recorded novembre 2015

-
-
72 m
-16 m
0
1,7
3,4
6,87 km

Vu 1116 fois, téléchargé 7 fois

près de Sillery, Québec (Canada)

Promenade Samuel-de-Champlain
Sentier des Grèves
Sentier de la Plage-Jacques-Cartier
Tracel de Cap-Rouge
Parc Cartier-Roberval
Fleuve Saint-Laurent
Rivière Cap-Rouge

View more external

Station des Cageux : carrefour de services et d’observation À l’extrémité ouest de la promenade, la station des Cageux offre à la population un vaste lieu de rassemblement. Cette station qui gravite autour d’un ancien quai industriel réhabilité tire son appellation du surnom donné aux travailleurs du bois au 19e siècle. Un marais, une tour d’observation et une descente à l’eau permettent d’admirer le fleuve sous tous ses angles. Un sentier piétonnier serpente en bordure immédiate du fleuve, reliant l’une à l’autre les différentes stations.
Ce sentier, tronçon ouest de la Promenade Samuel-De Champlain, permet un accès privilégié à la plage Gagnon, l'une des rares plages de sable naturel de Québec. Il est ponctué de panneaux d'interprétation expliquant la transformation du paysage riverain et le phénomène des marées. Des escaliers relient la falaise à la plage et des tracés alternatifs permettent de marcher sur la grève à marée basse. Une horloge spéciale, installée au pied de l'escalier de la Chênaie, donne d'ailleurs des informations sur l'état de la marée. On aura des vues sur le fleuve Saint-Laurent, sur les ponts de Québec et sur la rive sud.
LA PHASE 2 DE LA PROMENADE SAMUEL-DE CHAMPLAIN D'une longueur de 3,1 kilomètres, le projet nommé sentier des Grèves constitue la phase 2 de la promenade Samuel-De Champlain. Il s'agit d'un lien piétonnier qui longe le fleuve ou surplombe la falaise, reliant le quai des Cageux de la promenade Samuel-De Champlain au parc de la Plage-Jacques-Cartier.
Au 19e siècle, le chemin du Foulon est bordé d'habitations ouvrières, de petits commerces et d'auberges, tandis que les anses de Sillery accueillent les chantiers des exportateurs de bois et des constructeurs de navires, pour la plupart d'origine britannique. Ce n'est que beaucoup plus tard, en 1924, que la Ville de Sillery adopte le nom de chemin du Foulon, aussi appelé Cove Road. Quant à l'anse au Foulon, une fois sa plage libérée des installations industrielles, elle sera pendant plusieurs décennies le rendez-vous des baigneurs. La construction du boulevard Champlain, dans les années 1960 et 1970, a nécessité des remblais, ce qui a fait disparaître la plus grande partie du chemin du Foulon. Il n'en reste plus aujourd'hui qu'un tronçon qui part de la côte de Sillery et serpente entre la falaise et le boulevard jusqu'à l'anse Victoria. Le long de ce parcours se dressent encore la Maison des Jésuites et d'anciennes habitations ouvrières qui évoquent, pour la première, l'époque de la Nouvelle-France, pour les secondes, le 19e siècle et l'industrie du bois. Le parc du Foulon longe le chemin du même nom. Ancien toponyme Le chemin du Foulon était aussi connu sous le nom de Cove Road (« chemin des anses ») car il menait aux chantiers établis au bord du fleuve Saint-Laurent.
Le pont de Québec est un pont mixte ferroviaire et routier qui traverse le fleuve Saint-Laurent à l'ouest de la ville de Québec (rive nord) jusqu'à Lévis (quartier Saint-Nicolas) sur la rive sud. C'est une structure rivetée en acier de 987 m de long, 28,7 m de large et 104 m de haut. Chaque envergure en porte-à-faux est de 178 m. C'est le pont de type porte-à-faux ayant la plus longue portée libre au monde, avec 549 mètres entre ses piliers principaux et sa travée centrale longue de 576 mètres. La hauteur libre sous sa travée centrale est de 45,72 mètres à marée haute et de 52,42 mètres à marée basse. Il est encore considéré aujourd'hui comme une œuvre majeure d'ingénierie. Il est situé en aval du pont Pierre-Laporte. Le pont de Québec est la propriété de la compagnie ferroviaire Canadien National (CN). Il a été désigné lieu historique national du Canada en 1995.
Le Pont Pierre-Laporte est un pont routier qui franchit le fleuve Saint-Laurent, reliant les villes de Québec et Lévis. Il possède la plus grande portée principale de tous les ponts suspendus canadiens1. Il est situé à environ 200 m à l'ouest du pont de Québec, entre l'arrondissement Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge de Québec (rive Nord) et l'arrondissement des Chutes-de-la-Chaudière-Ouest de Lévis (rive Sud). Les deux pylônes du pont Pierre-Laporte s'appuient sur des piliers situés dans le fleuve Saint-Laurent. Composés de deux colonnes cruciformes, les pylônes ont une hauteur de 123 m. Afin de faciliter l'entretien du pont, des ascenseurs sont installés à l'intérieur des pylônes Nord-Est et Sud-Ouest. Lors de la construction du pont, on fabrique en atelier les différentes cellules et étage des pylônes. On les achemine ensuite jusqu'à la ville de Québec afin de les assembler sur places à l'aide de grues auto-élévatrices. Les pylônes furent assemblées entièrement le 21 novembre 1968.
LE DEUXIÈME TRONÇON DU SENTIER DES GRÈVES (2016) Cette deuxième portion du sentier longe le boulevard Champlain. Cet escalier permets un lien continu entre le quai des Cageux et la plage Jacques-Cartier, soit l'escalier n˚ 8.
Tout près du stationnement, un panneau d'interprétation vous en apprendra un peu plus sur les lieux. A partir de la passerelle de la cascade, profitez-en pour admirer les deux ponts de Québec et allez voir la cascade au bas de l'escalier. Remontez l'escalier. La végétation commence à pousser sur la pente abrupte de l'escalier du secteur de la Cascade.
Stationnement: Le sentier des Grèves est accessible par le parc de la Plage-Jacques-Cartier et par le domaine des Retraités du CN. Le stationnement est gratuit à ces deux endroits.
Votre premier arrêt au belvédère *Les Ponts* vous fera découvrir le fleuve et la rive sud de Québec(Saint-Nicolas). Tout près, débute la descente du grand escalier avec un peu moins de 200 marches. Au bas de l'escalier, se trouve l'anse Maligne où on pratique l'escalade à même la falaise. Continuez votre chemin sur la plage Gagnon. Suivre le sentier formel balisé ou la plage Gagnon sur la grève à marée basse.
Tout près, débute la descente du grand escalier avec un peu moins de 200 marches. Au bas de l'escalier, se trouve l'anse Maligne où on pratique l'escalade à même la falaise. Continuez votre chemin sur la plage Gagnon. Suivre le sentier formel balisé ou la plage Gagnon sur la grève à marée basse.
La plage Gagnon, l'une des rares plages de sable naturel de Québec. Continuez votre chemin sur la plage Gagnon. Suivre le sentier formel balisé ou la plage Gagnon sur la grève à marée basse.
Escalier Le Boisé des Roches Escalier Le dêpot à neige Après la paroi de Grès, se trouve un belvédère et la passerelle du Ruisseau.
Escalier *Le dêpot à neige L’escalier qui mène au secteur dit « du dépôt à neige ».
Après la paroi de Grès, se trouve un belvédère et la passerelle du Ruisseau. Au bout du sentier des Grèves faites un arrêt dans le parc de la Plage-Jacques-Cartier. Avez-vous de vertige? Regardez toujours en haut
La plaque aux victimes de la Manseau 101 est installée sur un rocher surplombant le fleuve Saint-Laurent au sentier des Grèves, devant l'endroit où se trouve aujourd'hui l'épave. La drague Manseau 101, navire de service ayant participé à la construction du pont Pierre-Laporte, a sombré le 30 septembre 1966. Elle se dirigeait vers le chantier de construction du pilier nord du futur pont, touée par deux remorqueurs. Le naufrage, causé par de grands vents et de fortes vagues, aura coûté la vie à dix marins. TEXTE DE LA PLAQUE « À la mémoire des victimes du naufrage de la Manseau 101, drague qui sombra dans le fleuve Saint-Laurent le 30 septembre 1966. Ces hommes travaillaient à la construction des pilliers du pont Pierre-Laporte. Réal Bergeron, Victorien Gamelin, Lucien-Aimé Guevremont, Patrick Larosée, Lawrence Monbourquette, Réal Parent, Réal Parenteau, Alfred Péloquin, Dionisios Phourniotis, Armand Tessier. » ÉPAVE RETROUVÉE L'épave de 41 mètres a été formellement identifiée par l'historien Samuel Côté en février 2012. Elle est située à plus de 30 mètres de profondeur, en amont du pont Pierre-Laporte, devant un belvédère du sentier des Grèves. Cette plaque a été dévoilée lors d'un événement commémoratif au pied du sentier des Grèves, le 15 septembre 2012. Ce rassemblement s'est tenu en présence de quelques survivants du naufrage ainsi que des membres des familles des victimes. Par cette plaque commémorative, la Commission souligne le travail des artisans de la mer.
Une horloge spéciale, installée au pied de l'escalier de la Chênaie, donne d'ailleurs des informations sur l'état de la marée. On aura des vues sur le fleuve Saint-Laurent, sur les ponts de Québec et sur la rive sud.
Parc de la Plage Jacques-Cartier Des rochers sont parsemés sur cette plage qui est située sur la rive du fleuve Saint-Laurent. Elle offre une promenade débutant au parc nautique de Cap-Rouge pour se rendre jusqu'à Sainte-Foy. On pourra observer les marées du Fleuve, des escarpements, les ponts de Québec et Pierre-Laporte, ainsi que des bateaux. ACCÈS Sur le chemin Saint-Louis, dans la ville de Québec, rouler vers l'ouest. Traverser l'autoroute 573 et suivre les indications pour le Parc de la Plage-Jacques-Cartier. Tourner à gauche sur le chemin du Pavillon. Un second stationnement est accessible au Parc nautique de Cap-Rouge, au 4155 du chemin de la Plage- Jacques-Cartier. De place D'Youville, prendre l'autobus 25 et descendre à l'angle des chemins Saint-Louis et Pavillon. Dans la partie escarpée de la côte, on peut emprunter un sentier latéral aménagé d'escaliers.
Beau sentier pour faire de la courses a pied non conventionnel .. escalier .sentier.plage.gravier .... de vraiment beau paysage et belle endroit pour amuser les enfant sur le bord de la plage
Le site archéologique Cartier-Roberval est situé au confluent de la rivière Cap-Rouge et du fleuve Saint-Laurent, au 4079, chemin Saint-Louis, Québec. Ce site témoigne de la première colonisation française en Amérique. Plus de 6 000 artefacts du 16e siècle ont été mis au jour ainsi que les vestiges d'au moins cinq aires de construction. Des objets et des restes d'aliments de luxe laissent supposer qu'un secteur était réservé à l'élite. La présence de poterie iroquoienne et de restes de plantes autochtones attestent d'échanges entre Français et Amérindiens. D'autres objets révèlent par ailleurs qu'on cherchait activement des métaux précieux. Mais le site recèle encore bien des mystères que les spécialistes d'une vingtaine de disciplines tentent d'éclaircir.
Ce parc est aménagé sur le promontoire du Cap Rouge, qui a vu Jacques Cartier et Jean-François de LaRocque de Roberval construire un fort. Bien qu’il fut délaissé après deux ans (1541-1543), il constituait la première tentative d’établissement français en Amérique. En fait, deux forts y auraient été aménagés: l’un sur le Cap, l’autre sur le site actuel de la charmante église de Cap-Rouge. La première « abitation » avant celle de Champlain! On peut trouver un joli gazebo entouré de vivaces, une fontaine et une vieille maison. En réalité, les sentiers adjacents comptent environ un kilomètre en forêt, agrémentés de panneaux informant le visiteur sur l’histoire et la flore de ces lieux paisibles. Pour s’y rendre: À pied, à l’intersection Provancher/Côte-de-Cap-Rouge, un impressionnant escalier de bois vous attend. Par voiture, une petite voie d’accès sur le Chemin Saint-Louis, un peu avant la Pépinière Moraldo, mène au stationnement.
Le corridor du Littoral est une piste multifonctionnelle de 48 km s’étendant de Saint-Augustin-de-Desmaures à la chute Montmorency, relié à l’extrémité ouest de la promenade Samuel-De Champlain par un tronçon de 3 km partant du port de Québec jusqu’à la côte de Sillery. Belle balade à faire non loin de la belle ville de Québec pour profiter des nombreux attraits de la Capitale. À voir sur le quai des Cageux : tour d’observation d’une hauteur de 25 mètres et pavillon d’interprétation de la Station des Cageux sur l’histoire des travailleurs du bois du 19e siècle.
Lien reliant le chemin Saint-Louis à la côte de Cap-Rouge au parc Cartier-Roberval. Escalier muni d’un dalot permettant d’assurer la continuité du réseau cyclable. Route Verte #5 Dénivellation de 41 mètres avec pente de 20 %.
Le tracel de Cap-Rouge, situé dans le quartier de Cap-Rouge à Québec (Québec), est un viaduc ferroviaire, du type pont à tréteaux (ou aussi pont à chevalets), achevé en 1908, encore en service. Dans le ciel de Cap-Rouge, un «TRACEL» centenaire On en conviendra, Cap-Rouge ne serait pas Cap-Rouge sans son « tracel ». La construction de ce viaduc, qui compte parmi les plus longs et les plus élevés au monde, débuta il y a 100 ans, en 1906. Et ses bâtisseurs anglophones parlant d'un trestle, les Carougeois entendaient trécel, ou tracel, et se mirent à l'écrire de cette dernière façon.
Parc Nautique de Cap-Rouge 4155, chemin de la plage Jacques-Cartier (Arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge) Vous avez du temps pour une petite marche, pour une petite course, ou pour vous évacher et profiter du paysage grandiose qui s'offre devant vous? Le parc nautique est une super place pour commencer à décrocher de la ville. Vous en aurez plein la vue, en parcourant soit la plage ou le sentier de poussière de pierre qui vous laissera le loisir de parcourir quelques kilomètres en longeant le fleuve. Avec la vue imprenable sur les ponts, vous pourriez presque vous croire à San Francisco avec son Golden Gate, mais en moins exotique... Quelques aménagements vous permettront aussi de grimper une tour d'observation qui donne un joli point de vue sur la baie. Il faut dire que l'imposant Tracel fait partie du décor, et c'est tout à fait remarquable de voir cette pièce d'architecture encore debout! Le parc nautique est donc un lieu de convergence vers plusieurs sentiers pédestres.

Commentaires

    You can or this trail