Coordonnées 3149

Uploaded 17 juillet 2016

Recorded juillet 2016

-
-
2 688 m
1 483 m
0
6,0
12
23,96 km

Vu 1694 fois, téléchargé 78 fois

près de Gausac, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (France)

|
Afficher l'original


Zone: Pyrénées Orientales, Catalogne Nord - France.
Comtés: Conflent, Rosselló et Vallespir.
Date d'achèvement: juillet 2016.

En résumé: en quittant le refuge de Batère, montez vers les deux sommets du massif du Canigó, le pic de Gallinassa (2 461 m) et le Puig del Roc Negre (2 714 m), en passant par le Cirère de la Cirère et le Pic de Pèl-de -Ca. La région des Gourgs du Cady est visitée et vous montez à La Portella de Vallmanya avant de suivre le Gr-10 pour revenir à Batère pour un sentier magnifique et bien conservé.

Départ: Au bout de l'autoroute D-43, une fois passé le refuge de Batère. La route, pavée au fond, part d'Arles de Tec et traverse Corsavi.

Terrain et difficulté [Modéré]: Terre pyrénéenne typique: prairies et forêts à basse altitude et sol rocheux à haut niveau. Après le Puig del Roc Negre, il y a un peu de crête rocheuse. Le canal qui descend de La Portella de Leca devient un gommage de pierre qui se déchaîne.

Eau: Il y a une fontaine dans notre Source, qui monte à la Portella de Vallmanya. Raja froid et abondant.

Autres itinéraires à travers le Massís del Canigó: du refuge des Cortalets à Canigó par la crête de Barbet et la cheminée




Départ en suivant la piste qui commence à la fin de la route et arrive rapidement à une zone de prairie, où il y avait une partie des mines de Batera . Il traverse plusieurs ruines . Il monte un chemin vers le Col de la Cirera où, devant, le chemin du GR-10 part où il reviendra. Ici, il faut aller à gauche, en haut.

L'ascension est constante jusqu'au Puig del Roc Negre . Avant, vous passerez par le Pic de Pèl-de-Ca et au sommet du Pic de Gallinassa . Sommet de vues étendues et avec un tas de rochers avec un petit abri sous eux.



Le prochain point est le sommet du Puig del Roc Negre , le point culminant à visiter depuis les 2 700 mètres. Au sommet, il y a beaucoup de rochers et pour y arriver, il faut un peu (sans difficulté). La descente de la crête se fait suivant les marques rouges de la Portella de Leca .

En descendant le port, il faut franchir un petit canal rocheux avant d’atteindre les Gourgs du Cady en suivant quelques points de repère. Vous atteindrez alors une zone avec de nombreux petits étangs. En traversant cette zone, il faut chercher le chemin qui monte à la Portella de Vallmanya au pied du sommet du Canigó . Sur l'ascension se trouve une fontaine fissurée à froid, la Font Nostre .



Une fois à la porte, vous commencez la descente raide et régulière qui mène au GR-10 . Faites attention aux marques de peinture bleue sur les roches et les pierres trouvées sur la route, car elles sont parfois peu visibles. Gardez toujours les marques. Quelques mètres avant d'arriver au point > GR-10 , la piste passe un peu "par le champ" car le chemin à suivre n'était pas visible.

Une fois sur le chemin du GR-10 , qui traverse presque des forêts fantastiques, le chemin n'est pas perdu jusqu'au bout. GR va à plat à la Maison Forestière , où la montée qui mène au Col de la Cirère recommence . De retour au cou, il suffit de descendre à Batère le long du chemin emprunté pour l'ascension.

Entre el Pic del Canigó i el Puig Sec.
Petit refugi de fusta a tocar del GR-10.
Refugi lliure a tocar del GR-10.
Refugi situat a 1.470 metres sobre el nivell del mar.
Parking après le refuge de Batère, où se termine la route pavée.
Cim de 2.461m.
S'ha de seguir la pintura vermella per arribar a la Portella de Leca.
Cim de 2.714m.
Coll sobre Batère.
Baixada per una petita canal rocosa.
Les mines de Batera ou Batera sont une ancienne exploitation minière de la commune de Cortsaví, à Vallespir, avec quelques anciennes galeries dans les communes de Bastida et de Sant Marçal, des région du Roussillon. Avec celles de Vallestàvia, elles étaient les seules anciennes mines de fer des Pyrénées catalanes qui subsistaient dans les années 80. Elles sont situées à l'ouest de la tour Batera, sur le versant sud du Puig de l'Estella, à 1 100 et 1 600 mètres, dans un massif du Canigó avec d'autres mines comme celles des Indiens ou celles de La Pinosa.
En aquest punt cal seguir el GR fins al final.
Zona amb diversos estanys.
El Canigó est une montagne des Pyrénées située entre les régions nord-catalanes de Conflent, Rosselló et Vallespir. Il est devenu un symbole de la personnalité catalane des régions pyrénéennes. Le pic Pica del Canigó ou Pico de Balaig se situe à 2 784 mètres au-dessus du niveau de la mer. Malgré son altitude modérée, il était considéré comme le plus haut sommet des Pyrénées en raison de la forte pente qui le sépare de la plaine du Roussillon, ce qui le rend plus apparent que d’autres montagnes plus étroites et situées entre des vallées plus hautes. La légende attribue la première ascension au roi Pierre le Grand, en 1285.
Refugi al Canigó.
Cim de 2.079m.
Cim de 1.778m.
Petita construcció.
Cal pujar vora la tartera.
Portella baixant del Puig del Roc Negre.
Cim de 2.731m.
Font que raja abans d'arribar a la Portella de Vallmanya.
Baixada seguint marques de pintura blava i piles de pedres.
Ruïnes d'una construcció.

Commentaires

    You can or this trail